Parler pour ne rien dire ? plutôt parler pour tout dire !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

5283473512_36e5e6a799.jpg

La catalepsie auditive qui vous fait user du langage pour tous les buts sauf les mots ou bien l'état second où vous parlez « sans les mots uniquement avec l’idée ou l’intention ou encore l’impulsion qui vous fait bouger »…oui oui ça fait quoi dans une photo complète ?

 

Vous causez et vous ne savez jamais ce que vous causez. Scotchés dans l'admiration minuscule du silex de vos phrases, vous ne voyez pas plus loin que le bout de leur nez. Pas de diffamations sans diffamateurs/teuses, et, surtout, sans multiples relais – dont vous (qui refusez la moindre responsabilité alors que vous "causez" beaucoup et en pleuvez de conséquences).

 

Trop dissymétrique cette barbarie, puisque la (le) diffamé(e) subit tout en double: d'abord, l'irruption brutale du radicalement autre, puis, le raccrochage à lui (elle) seul(e) de la toxicité du skud mensonger.

 

Toutes ces personnes qui se penchent avec gourmandise sur ce "crime des l$âches" (la calomnie !) – la moindre des choses serait de ne virer les projos que sur diffamateurs et gourmand(e)s de leurs venins venus…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article