Placer sa place ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2538229553_1f9df3b848.jpg

Y a-t-il de la place sur la place ? Ou bien pouvons- nous trouver place sur la place ? La place donne-t-elle sa place à une autre place – ce serait une place nette. Le joyau de l’hygiène !!!

 

Y a-t-il de la place sur la place ? Ou en-dessous alors ? Trouverons- nous notre juste place sur la place ? Et qui pourrait le faire à notre plAce ?

 

Dès que nous entrons « dans » les mots, les flèches directionnelles, les vecteurs géographiques, les tropismes de lieux, etc. – oui le savoir du « où allons- nous » ? Vers quoi clairement se diriger ? Nous apparaît lumineusement…

Les directions que ne sait et ne connaît pas qui, pourtant, en prend la direction. Mais prétend la diriger (la direction) . Mais de quoi ? La direction de la direction c’est où très exactement ?

 

Dès que nous pénétrons « dans » les mots, les méthodes neuves jamais encore utilisées – éclosent. Les modes d’emplois inédits grésillent. Rien d’essentiel n’a encore été dit : puisque nul n’a jamais pris le temps D’ECOUTER les mots tels qu’en eux-mêmes. Tels quels. Dénudés de toutes appropriations, anthropomorphismes et autres idéologies…nul-le n’est digne de se dire « scientifique des mots ». Honnête et neutre. Usant du reproductible ( ce n’est pas parce que je ne suis pas là que vous ne pouvez pas redécouvrir tout le raisonnement – adossé aux seuls faits et données !!!) et du vérifiable ( ce n’est pas ma « personnalité » - aussi charismatique qu’elle soit – qui « fait » l’effet de vérité, mais bien le contenu intrinsèque du langage !!!).

 

Que de place nous reste-t-il à fonder ?

 

Et si les « conceptions » du cerveau appellent tant à se comparer aux « conceptions » de la chair – « enceinte » partout enceinte, si protectrice du futur, etc. – c’est bien qu’y aura trouvé sa place le placenta… quel mot fertile et prolifique que ce  mot « place » !!!

 

A peine entrouvre -t-il :

*** Aura-t-il trouvé sa toute place enfin ?

*** Que nul ne le remplace, ne le puisse…

*** Que rien ne le déplace sans se montrer « déplacé »…

*** Que nulle ne prenne sa place à la place !!!

*** Que l’emplacement raconte scrupuleusement la place

*** Que l’Agora y prenne enfin place ( un évènement temporel qui « croise » la géographie impersonnelle !!!)

*** Que la disposition agence tout au maximum des possibles de cgacun-e et chacun : oui que chaque position et disposition y reçoive hospitalité de l’universel !!!

Etc…

 

Etc…De la place- lieu à la place- classement, en passant par la place- méthode ou bien la place- placement, etc. – etc., tout se décline en de trop multiples facettes… place sociale : telle « place » d’honneur – vraiment un lieu serait-il un tel privilège hors des conventions verbales…l’endroit spatial que « doit » occuper une personne (le « vide » informationnel de dire « sa » place lorsqu’il s’agit d’un individu…tout flotte - puisque qui « décrète » « cette » place et pas une autre) ? Et la fonction (place occupée) qui admet, trop facilement, que nous puissions faire « place » à un-e nouvel-le arrivant-e !!! Qu’il y a aura toujours assez de place pour tout le monde !!! En passant, même, par l’ellipse du rap « on est dans « la » ( !) place »…tout qui abonde en questions qui dépassent toutes nos possibilités physiques de répondre : est-ce d’une plate place dont nous parlons ?  Qui place et qui est placé ? Qui fait place à l’effet placebo ? Toujours assez de place pour tout le monde – qui ressent cet infini d’extensibilité si démocratique , etc.

 

Bref - le mot place parait vraiment universel – un des mots pivots de tous les langages, en fait !!!

 

Alors comment expliquer notre si peu de conscience de son potentiel si peu entamé – au point, que l’usage intensif et complet du mot « place » représenterait une des solutions « globales » pouvant obtenir des dénouements complets aux vastes problèmes de l’Humanité ? Juste question s’il en est…                        …puisque…

 

Trop de placidité aura comme perdu la place !!!

 

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans Sémantique du Web

Commenter cet article