Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent

Publié le par imagiter.over-blog.com

5102164134_2e69402d88.jpg

Cette fois-ci c'est l'INSEE qui a mis les pieds dans le plat. Evidemment c'est avec sa façon si déresponsabilisante : chiffres comme tombés du ciel – stop – aucune causalité – stop - fatalité extra terrestre – stop - nous disons mais c'est juste pour décorer – stop – surtout ne changer rien – stop et fin.

 

Que dit l'INSEE, dans son "portait annuel de la France" ?  C'est que, pendant cette "crise" permanente, reconduite, quasiment tous les ans, depuis 1975, et avec la "rigueur" actuelle, seuls, les 20 % de déjà bien trop riches voient leurs revenus …augmenter…oui oui augmenter d'une moyenne de + (plus) de 680 € par personne. Et, ensuite, comme une insulte irrationnelle à la fonction des impôts (redistribuer) c'est, du moins riche moyen au vraiment trop pauvre, en decrescendo, de – (moins) 30 €, –  (moins) 20 €, –  (moins) 430 €***  et – (moins) 400 €…

 

*** tranche, actuellement, la plus visée avec la dernière, avec ce qui est nommée, frauduleusement, "rigueur"…puisque, parallèlement CAC 40 en hausse de 4,2 % (ça en inclut des millions  de moins 430 € et 400 €, oui ou non ?) et mêmes dividendes qu'en 2010 (idem)…une « rigueur » sans les riches n’est pas une « rigueur » du tout – ce n’est qu’un abus dissymétrique de pouvoir !!!

 

Ces chiffres ci-dessus représentent des montages artificiels, courant sur la période de 1990 à 2010, et, en enlevant et lissant différentes données des revenus des ménages, supposent, ainsi, maintenir ces revenus constants (et soi-disant "comparables") entre eux…oui, puisque "revenus" des trop riches sans y joindre tous les "avoirs financiers" (difficiles à comptabiliser – c'est le principe de la spéculation) et "patrimoines" (avec la judicieuse remarque d'Alain Cotta dans "Le règne des oligarchies" (cette insulte permanente à la démocratie et la répartition), mais juste les "salaires" c'est assez tendancieux…d’ailleurs, ce genre de présentation ajoute, souvent, en dernière ligne « pas d’analyse détaille pour les 10 % des plus riches »…on s’en doutait !!!

Bon, dans cette claire tentative de minoration de l'inacceptable, ne conservons que l'ordre des grandeurs !!! C'est déjà très parlant !!!

 

Désormais, la fiscalité tourne le dos à toute répartition et Justice – elle prend, clairement, dans les poches, de ce que l'INSEE ose appeler (jusqu'où peut aller le taux d'inhumanité ?) "les plus modestes", "les moyennement modestes", et les "moyennement riches" …rien que son lexique se montre au dessous de tout, bourré de barbarismes et d'impossibilités logiques. Triples beuââârk ? bref, un reniement de tout humanisme et qui pourrait, même, devenir passible de toutes les lois contre la discrimination…appeler la "misère" "modestie", même Sade n'aurait pas osé !!! Alors tant de cynisme discriminatoire !!!

 

Nous portons, en conséquence, fermement plainte*** contre cette fiscalité de la grande délinquance…"on a confié aux voyous la police ?" comme le clarifie un candidat présidentiel !!!

 

*** avec chacun des termes du livre téléchargeable gratuitement sur le site freethewords.org  et nommé "Légalité de l'égalité" - une approche du Droit aux yeux droits…

 

Et Le Monde, informant de ces données, de titrer " les ménages les plus modestes profitent moins de la redistribution "…si les ménages modestes profitent moins de la redistribution c’est qu’il n’y pas de redistribution du tout…avec, au moins, 4 dénis du réel, l’article tente de démontrer que puisqu’il y a explosion des inégalités les écarts inégalitaires diminuent : bel exercice de trompe l’œil …voyons : "plus (modestes)" ah bon ! donc on peut l'être "encore plus" que plus modeste…quel orgueil d'expression ? daignez donc l'expliciter si c’est possible ! "profitent" et "redistribution" représentent 2 mots désastreux : avez- vous vu un "trop" pauvre "profiter" ? Faut plus être dans le réel pour mélanger, ainsi, les morpions et les crevettes…Et le bilan, tel que présenté, avoue juste une totale extorsion par les "trop" riches…strictement aucune "redistribution" : l'injustice fiscale "martelée " partout…quant au "moins" seul un voyou mental de la pire espèce pouvait s'y risquer devant l'accusatrice spoliation…Une preuve ?

 

Tout comme les expériences psychologiques autour de "la réalité et le conformisme" (que vous pouvez détailler dans le chapitre 2 "Le conformiste est un être dangereux" du livre téléchargeable gratuitement, comme pour "Légalité de l'égalité" et intitulé "Comment devenir un(e) athée du capitalisme") où étaient présentées  3 lignes sur un tableau. 5 cm, 15 cm et 35 cm. Du réel tangible, patent, flagrant et indiscutable. Le but c'est de dire laquelle est "la ligne la plus longue" et laquelle "la plus courte"…Le "cobaye" se trouvait isolé et inséré parmi une troupe d'acteurs professionnels (mais sans le savoir!)…Et toutes et tous de brailler, gesticuler, montrer tous les signes de certitudes que 5 cm c'est "la ligne la plus longue" et 35 cm "la plus courte"…le drame c'est qu'autour de 60 % balbutient que, eh bien ! c'est 5 cm la ligne la plus longue, oui de chez oui !!! pour des motivations diverses (ne pas se faire remarquer, rester dans le groupe, être aimé(e), ou bien si tout le monde le dit c'est que c'est vrai, alors que toute la science a prouvé l'inverse, etc) - le conformiste est prêt à tout trahir…à mentir sur tout et à tout manipuler, oui oui encore pire que toutes les idéologies…

 

Et Le Monde continue sa déchéance en titrant : "les ménages les plus modestes profitent moins de la redistribution" …niant jusqu'à la folie toute flagrante et prouvable réalité…si vous avez, d'un côté,   (moins) 430 € et, de l'autre, + 680 € - l'ordre des grandeurs hurle que ce n'est pas une "diminution" mais bien une soustraction, un retranchement, une déduction, une suppression, un abandon, une déduction …à ce niveau, ce n'est plus un euphémisme mais une claire fraude à l'information…une entorse inacceptable à l'ontologie et à la déontologie de l'information…à ce point ? "Plus", puisque, pour l'anecdote, dans le passé, le Monde servit de modèle de raisonnement (présentation exhaustive de tous les faits, théories ou arguments en lice, exposition charpentée des causes et effets ou enchaînements emboîtés, synthèse exigeante) au C.A.P.E.S., dans des cours e science humaine, de mathématiques, de logique ou de langues, etc…bien loin ce temps : comme vous venez d'en recevoir le choc révélatoire…

 

Afin , d'échapper à la même déchéance que cet ex- journal…bannir toute référence à "modeste" au lieu de "trop" pauvre, oui une pauvreté abusive, excessive, exagérée, dérégulée,  un surcroît de pauvreté, une surcharge de fardeaux, une surabondance de pauvretés…bref tout ce qui ôte la bonne conscience hébétée aux médias mercenaires (qui se vendent aux plus offrants sans plus aucun respect du droit à l'information!!!) qui ne veulent jamais voir et savoir les résultats prolifiques de leurs styles de vie barbares et plus qu'abusifs…outranciers !!! "modeste" cela a la "modestie" de se rendre invisible, si inexistant à force "d'effacement"…ouf! Que c'est agréable de nuire…mais "misère" comme une arête dans la gorge, non, ça se dresse tel une juste accusation…y'a photo justement ! qu'est- ce qui n'est pas à l'envers chez ces inhumanistes du y'a pas photo…bien, justement, si, il y'a plein de photos, genre "ce que est filmé sera retenu contre vous"…seulement, trône, en vous, la volonté de ne rien voir et savoir…et alors ? votre règne barbare s'achève…et vous ne saurez même pas à quelle seconde précise…

 

Donc c'est "trop" riche le mot "juste", un excès, une brutalité, un manque de savoir- vivre, une irruption d'énergumène, une agitation d'exalté, une irruption d'illuminé, une obstination de forcené (il "sait" que c'est "trop" et il continue tout de même, bref, comme un terroriste de la civilisation…tout d'un détraqué dépourvu de contrôle et de sens des mesures…cela c'est vraiment le "trop" riche…le maniaque obsessionnel compulsif ? Les soins médicaux appropriés deviennent le "revenu maximal garanti", comme il ne sait "réguler" sa bestialité, oui oui faut le faire pour lui …et afin d'assurer l'ordre "vraiment public" n'est- ce pas ?…oui oui, bref, enfin du répulsif et de l'aversion…sur eux (les "trop" louangés !!!)…L'assistanat pour les "trop" riches aura été trop exorbitant…aussi…

 

Par rapport a il y a 30 ans, l’ensemble des salaires sauf ceux des trop riches – sont inférieurs en valeurs corrigées…l’augmentation des salaires les mieux payées est ainsi 10 fois supérieure à celles des moins payées : l’écart se creuse donc toujours plus chaque jour…pas une donnée ne permet de voir autre chose…malheureusement, tous nos blogs à ce sujet le constatent. Ici, le constat c’est une flagrante justice fiscale qui ne fait que renforcer, douloureusement les tendances des inégalités. Et rend le mot « rigueur » très illégitime !!!

 

Aussi, "trop" pauvre (à cause "trop" riche ) oui cette clarté de causes à effets rend l'ordre social qui accepte cela – clairement ILLEGAL…nous assistons à l'institutionnalisation de l'Injustice fiscale, bardée de la dépénalisation, si écervelée, de tous les crimes économiques…

 

Ce qui ôte de la bouche de tous les partis de droite (cela inclut-il le P.S. qui a tant fait pour "aider", trop distraitement, le capitalisme ? à la marge pour le moment !!! ils peuvent encore, radicalement changer ? Nous, nous en avons fortement le doute mais ferons tout pour qu'ils le puissent !!!)…

Finie la droite de l'Injustice fiscale, de la fraude de sous- imposer les trop riches, de l'usage erroné du "bouclier fiscal" puisque seuls les pauvres en ont un évident besoin et qu'il doive être, urgemment, réactivé pour eux (avec effets rétroactifs), oui oui interdit à la droite, corrompue d'idéologies irréalistes, de parler de budget équilibré, de règle d'or, d'excès de dépenses (alors que, partout, U.S.A., compris, depuis 15 ans , les dépenses exorbitantes viennent des droites (mais c'est pour les "trop" riches donc ce n'est pas compté en dépenses, sont-ils fous ces fous ?)…Et, de plus, la droite de l'Injustice fiscale, doit se voir établi un impeachment pour s'occuper de toute fiscalité, désormais…oui oui son bouclier fiscal ne cachait que l'arme de braquer tous les ménages "modestes" qui, modestement, iraient se taire ?

 

Toutes les preuves, utilisables et estées en justice viennent d'être fournies par l'INSEE…

Plus rien ne reste plus dans l'ombre, plus de sérieuses ambiguïtés :

 

…désormais, être "trop" riche peut être considéré comme une insulte à la République…et traité comme "il se doit"…

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article