Plus votre thème choisi est ambitieux, plus vous aidez réellement les gens

Publié le par imagiter.over-blog.com

Croisé 2 ados ; une de 14 ans l’autre de 16, qui parlaient de ce garçon qui plait tant à la première, mais qui attire de celle de 16 ans, apprenant vite la vie à la première, cette remarque « aujourd’hui tout se paie ». Ravivant ma mémoire que j’ai déjà entendue cette désastreuse mégalomanie plusieurs fois…

Auscultons la maladie de cette phrase :

aujourd’hui’ : afin de parvenir à survoler cette immensité temporelle de tout le passé et du présent entier, il faut être omniscient ou ange volant…les généralités , qui se croient très « réalistes », en « général », dérivent vers les plus grandioses délires des grandeurs…qui se prétend « simple » se montre, souvent, comme un chaos de complexités…

payer, d’étymologie aisée à ressentir « apaiser », la paie, pagare, c’est ce qui apporte la paix…chacun sa paie c’est la paix…

étiologie de juxtaposer la paranoïa mégalomaniaque  à un non sens sur les mots, voici qui semblent savoureux. Mais qui pointe sur un très grand danger actuel. SE MEFIER A FOND DE TOUS LES CONFORMISMES SURTOUT LORSQU’ILS GENERALISENT. Lorsqu’ils bouffonnent en fausse sagesse…le modème structurel des fascismes demeure prégnant (même sans l’idéologie)…

Impact prévisionnel : puisque cette phrase dans une bouche de 16 ans a une présence abjecte. Sans avoir, vécu, par seule « idéologie » (importée d’où ?) c’est la guerre des sexes. Les blessures par préjugés. Plus une brindille, une inattention, un manquement (ou leurs plutôt fausses interprétations) ne seront « tolérées » venant des mecs. D’où l’inversement surgira…

« Aujourd’hui tout se paie » : est- ce une façon loyale de commencer la vie ? est- ce que des relations « durables » peuvent, encore, exister après ce rigorisme pire que puritain  (ne pas négliger que le puritanisme est la rencontre de la morale des apparences avec le déchainement plus ou moins privé des instincts) ? Une phrase si anti- communication (la démocratie c’est lorsqu’il y a toujours un avocat de la défense), bardée d’unilatéralisme sans possible avocat de la défense (y’a qu’une version) peut- elle ne pas augmenter cruautés er méchancetés ?  D’où sort ce « double bind » ? Tant de questions ne doivent pas masquer, aussi, tous ces efforts de personnages extraordinaires réduits à néant par le « nihilisme marketing » - cette non- pensée, ce vide mental ,cette automatisation des corps, cette régression barbare qui se « croit » réaliste de voir comment ça fait lorsque l’on détruit …Tous les rapprochements égalitaires et respectueux entre les sexes, sapés par des puérilités, emballées de flous (alors que ça pue le si vieillot) de « vengeurs » (et vengeresses – le mot semble étrange, par inutilisation !) auto proclamée de droit bambin…Etc. Jeux de massacre.

Le hic demeure de détecter quels immondes adultes ont pu instiller ces phrases dans les têtes d’ados. Leur violer la vie. « Finir »  leur vie, à coups de préjugés figés, de certitudes préemballées, avant même qu’ils la vivent. Oui qui ?

Est-ce cancre là ? dans les médias dominants toujours plus têtes à claques – qui, afin de survivre dans leurs illégalités, se montrent prêts à détruire toute la civilisation ?

Bingo ! le 4 ème pouvoir n’a pas de réel contre- pouvoir, bien au même niveau. Il prêche bien aucun avocat de la défense, démocratie de faux semblants, discours unilatéraux, une seule version ‘d’autorisée », position en surplomb (je puis agonir les autres de mensonges mais nul ne peut entrer dans ma « salle de montage »), aucunes symétrisations des droits, irresponsabilités sur les devoirs….D’où les incroyables dérapages où TF1 ose demander à Arnaud Montebourg de retirer que TF1 n’est pas « la chaîne, du fric, de l’individualisme et de l’illégitime droite ».

 CQFD : la perversion médiatique vulgaire va jusqu’à « dicter » la réalité à tout le monde même aux élus. Ils ont droit de le faire on n’a pas le droit de le dire. TF1 est donc cela et bien pire : nous confirmons donc c’est une chaîne d’illégaux gangsters, qui ont le droit à beaucoup de réprobations….

Ce texte constitue métaphoreprécise pour le grand banditisme exhibitionniste que représenteraient les médias dominants. La très grande manif de réprobation unitaire va nous présenter, en grand, des pancartes comme « touche pas à ma fille ». « Laisse nos garçons propres ». Arrête de lui pourrir le crâne. Ton purin nous allons te le rendre. La déchéance des médias doit être partout reconnue. A bas leur bassesse….etc

Chaque mot prononcé devient, trop facilement, désormais, un réquisitoire contre des auto- proclamés dirigeants.

Ca ne peut que déboucher sur du concret multiforme.

En attendant, sûr que « les méchants » ce ne sont pas les manifestants ni les contestataires.

Eux n’essaient pas de détruire la civilisation. Mais de la protéger. La guerre civile existe bien, mais sournoise, en douce. Dans l’ombre…Raison de plus pour, clairement, la dire et la combattre.

 

Vos vrai(e)s ennemi(e)s désormais démasqué(e)s !!!!

 

(à suivre)

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article