Pourquoi des surdoués adultes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4318376707_cffcd69b92.jpg

Tout comme le petit fauve est "si mignon", une trop belle poupée, une peluche dont on ne s'occupe que pour notre versant – pas le sien !!! Une fois devenu adulte, on l'abandonne, le place, s'en débarrasse, ne peut/ veut plus vivre avec…l'enfant surdoué devenu adulte n'est plus un si intéressant jouet. Très encombrant, bien incommodant, oui trop gênant  … mais POUR QUI, pour qui gênant ? Pour les autres surdoués, pour les enfants ? Pour qui alors…et l'anomalie d'exploser !!!

 

Partout, vous n'obtenez qu'un point de vue unique !!! Surtout pas, surtout pas de société plurielle !!! Alors POUR QUI, pour qui gênant le surdoué adulte ?,

 

La société semble bien l'aboutissement de la dictature d'individus non surdoués – pour qu'ils perçoivent (et rendent compte) ainsi les surdoués. Cela ne colle pas du tout, il y a hiatus, ça crie ici, ceci se démène là ; il se montre, aux jointures, de très réels abus de "violences symboliques"…les surdoués sont bien placés (sans jugements juridiques, sans dispositions législatives, sans contrats équitables, etc) sous tutelles intellectuelle, logistique, médiatique et fonctionnelle, etc. La totale…

 

Il est toujours parlé POUR EUX – ils/ elles ne peuvent parler d'eux !!! Parler par eux- mêmes d'eux- mêmes !!! Ceci ne s'est pas encore, institutionnellement, vu !!!

 

Tout reste dicté et ventriloqué à leur égard ; ce n'est jamais LEUR PAROLE !!! Ils/ elles ne témoignent nulle part, délivrés de toutes chaînes…En clair, oui, on pouvait encore s'amuser avec les surdoués enfants. Plus avec les adultes. Total exclus. Ils n'ont aucun droit de participer à la société en direct. Ils/ elles sont bien évincés des circuits de décisions, écartés des aires de prétendus débats de fond, "non envisagés à l'édition", etc…et si certain(e)s peuvent passer à travers les mailles – par chances de rencontres ou autres – c'est, toujours, après avoir, soigneusement, masqué leur surdouance…En aucun cas, ils/ elles ne doivent sortir du rang. Faire du banal coming out !!!

 

Voici qui tient enfin la route – à parcourir toute la littérature sur les surdoués, à surfer sur le net, etc…l'anomalie qui grinçait, le malaise qui persistait, etc. ont, enfin, pu se formuler…LES SURDOUES N'Y SONT NULLE PART. En chair et en os. Absolument reconnus et maîtres de leur destin…tout est en biais, biaisé…on parle d'eux, ils ne parlent jamais avec la totale gestion et maîtrise du medium et du support de communication…il n'existe que des lambeaux, des fragments, des parcelles, des fractions, des résidus – aucune œuvre complète !!!.Les surdoués adultes sont, apparemment, traités selon les mêmes méthodes de gestion que les …handicapés...

 

Après ce passage en forcing – il va nous falloir affiner les analyses…bien d'autres blogs en vue

 

Mais ce sera après avoir usé à plein des avantages de l'induction comme de la déduction…Ce que nous venons de découvrir (et qui tient seul la route!)…

 

Induisons, brièvement, de ces faits :

 Il faudra rien, en longueur et en largeur, ressentir cette position de surplomb, ce paternalisme poisseux, cette supériorité toute de mécanique acéphale à l'égard des surdoués : conduite plus qu'inadaptée (le cas de l'affirmer !) puisque toute jaillie de quelqu'un qui serait plus doué que les surdoués. Afin d'enfiler toute l'échelle dans la moindre de ses attitudes. Es- ce bien le cas ?

ERREURS…

flagrantes de positionnements hiérarchiques, en tout cas. Dont nous déduisons une perte massive de la notion des choses. Du sens des mesures. Des ordres de grandeurs. Du vrai terre à terre. Du solide réalisme. Oui oui du bon sens le plus commun et le mieux partagé. Une déréalisation à surveiller. Un monde- chaos vraiment à l'envers !!!

TROUBLES FONCTIONNELS…

n'est-ce pas la fonction des surdoués de participer à tout ce qui peut reconfigurer les concepts, à revoir les méthodes de classements, de monétisations des rapports sociaux, etc. ? Actuellement, dans le cursus scolaire, le fait-il ? On repassera tout derrière : mais avec quelles compétences. Oui, mais adulte ?– eh bien, simple, il/ elle n'est plus du tout surdoué. Un surdoué est qui on appose cette étiquette et qui ne dit ni ne fait plus rien ensuite. Sauf les exercices de larbin et "à l'intérieur" des concepts qui foirent…

 

Voici – quelques données brutes pour bien entrevoir le coup de force ILLEGAL (face à d'où vient l'autorité intellectuelle ? Sur quoi se base la reconnaissance des compétences ? Qu'est-ce qui mesure, exactement, ces pouvoirs de décider ? etc.) qui a été entrepris CONTRE le million de surdoués adultes en France…

 

Pas grand monde n'est plus à sa juste place – c'est, peut-être, une des clefs pour expliquer (à la fois) le chaos sociétal actuel ET la déréalisation collective !!!

 

                                   Qui capte et mesure l'ampleur du défi ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 07/11/2012 12:06


merci - décidemment on vous cache, vous dorlote, vous pouponne - mais dès vos premières lignes, toutes ces mesquineries balayées - trop top !!!

imagiter.over-blog.com 10/11/2012 16:09



oui le comi,g out devient eaz de marée...