Pourquoi les classes moyennes foutent à ce point et très inopportunément leurs nez partout ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

1234215045_1f7e3f8a1d.jpg

A la question la fonction de l'art c'est quoi ? la réponse que nous préférons est "à nous donner ce que la vie quotidienne ne nous offre pas" – mais, nous ne l’avons entendu qu’à la toute lisière – tout débat se voit sauvagement « écrasé», tel les infos du disque dur qui disparaissent, par ces trop intruses classes moyennes – toujours importunes, encombrantes ou déplacées….Mais pourquoi se mêlent-elles donc de tout ? C’est quoi la plus value qu’elles apporteraient ? qui sont elles/ ils qui foutent leurs nez partout ?… Immédiatement, au lieu de savourer lentement ce savoir ou cette expérience – ils vont se foutre à tout salir et à semer de l'irritation partout, vous accusant de ne pas, magiquement (et sans toucher à rien, par la seule vertu des mots et de votre abnégation vitale!), "changer cette vie quotidienne"…Alors que c'est "à partir" de l'art, ainsi incarné, que vous pouvez transmuter ce qui est considéré comme "quotidien" et ne l'est pas du tout…C'est cette stupidité monumentale d'approche (virulente en tout ce qui est "dominant") qui nous a mis la puce à l'oreille: Pourquoi elles/ ils foutent leurs nez partout ?

 

Pourquoi elles/ ils foutent leurs nez partout ? Qu'est- ce que cela peut bien offrir à la collectivité leurs intempestives et si déplacées interventions ? Que du chaos, du découragement, de la fatigue et de l'augmentation flagrante des risques de suicide de l'Humanité…Oui pourquoi, à la fin, elles/ ils foutent leurs nez partout ? Ont elles/ ils des facultés supérieures, une assise morale si solide, des aptitudes organisationnelles avérées, une force de caractère incontestable, etc ? Que non point ! Rien de tout cela…Juste "ce droit qu'ils se prennent de dire à la Terre entière qui doit être voilé et qui ne le doit pas"…nous commentait ce merveilleux ami arabe. Ce droit (qui n'en est pas un) de foutre leurs nez partout ? Surtout là où cela ne les concerne pas, là où, à l'évidence, ils ne font pas le poids, ou ne possèdent aucun des moyens de bien comprendre la situation. Là où leurs interventions vont tout envenimer, foutre le bordel, semer des troubles exponentiels, rendre tout pire…Oui, à la fin des fins, pourquoi elles/ ils foutent leurs nez partout ?

 

Tous les êtres à l'esprit libre savent qu'il faut souvent changer d'angle, voir le même fait d'une toute autre "position", examiner le phénomène sous tous les angles. Ce que ne pratiquent plus les individus devenus "plats", sans épaisseur, unidirectionnels, monomaniaques, dangereusement détraqués etc (bref, hideusement conformistes)…Nous avons (en groupe et individuellement) usé de ces méthodes. Pourquoi elles/ ils foutent leurs nez partout ? Les prémisses de la réponse apparaissent. PARCE QU'ELLES/ ILS VEULENT TOUT POSSEDER. Même la tête des gens. Leur attention, la direction de leur cœur, la moindre de leur préoccupation, et leur corps (qu'ils regardent, avidement, de leur positions de surplomb!!!)…S'octroyer, terroristement, le droit de nommer renferme un nom. DICTER – et que dicte la dictature ? La dictature comme ce qui dicte et édicte, impose ses nominations aux autres, renomme votre renommée, prend toute la place, tous les draps, vous ôte visiblement tous les droits (en premier le droit à l'esprit critique !)…Et, à scruter certaines statistiques, nous voyons bien d'infimes "marginaux" s'octroyer le lieu mental et affectif de centaines de millions d'individus…Parler, illégalement, à la place des autres. Ne surtout pas les représenter en volant tous les sièges des représentants….Bref, n'étaler, partout, que déloyautés, trahisons et prédations…

 

Commencez- vous à percevoir celles/ ceux que LES BONNES QUESTIONS savent débusquer ? Pourquoi elles/ ils foutent leurs nez partout ? A moins d'une abnégation, d'un don de soi extraordinaire (à écarter donc!), il ne peut y avoir que de sordides (et inavouables) motifs…A foutre leur nez partout (comme paradigme) nous avons bien cerné cette dictature des classes moyennes (tellement plus nocive que celle du prolétariat, en d'autres temps!). Qui se monopolise toutes les représentations politiques et reçoivent, en pleine face, le déni de la majorité (donc les classes moyennes NE PEUVENT PAS être la majorité !) qui ne veut pas de leur non-offre politique. La plus "grand parti" politique de toute la population ce sont les non votants: faudra bien en tenir compte un jour. Un ami sociologue s'est attelé à vérifier la "base sociologique" des médias dominants: à partir de certaines données et dans un protocole particulier, il a trouvé 11 %. Ce chiffre (et pas tel un alibi à ne plus réfléchir!) nous offre bien un ordre d'idée très constructif . D'autant que la révélation "normative" de l'INSEE "construisant" une soi- disant "clase moyenne" reste un chef d'œuvre de déloyauté scientifique. Dire que de 1 175 € à 2 600 € ça "fait de la classe moyenne" cela ne tient pas la route. Déniant "la distinction" qui fait d'une classe moyenne l'imitatrice des classes supérieures, notamment culturellement: or, avec un minuscule 1 175 €, voire 2 000 €, ceci devient IMPOSSIBLE…Les classes  moyennes réelles ne se chiffrent pas du tout à plus de 50 % de la population mais bien en-dessous de 20 % . Ceci semble bien plus cohérent avec l'ensemble des autres données sociales…A part ce genre d'argumentaire, rien ne tient la route dans leur chaos mental…Les classes moyennes ou celles qui (se) mentent sur tout ?

 

Et leur position extrêmement nuisible pour la survie de l'Humanité d'apparaître. Elles/ ils ne comprennent rien à la réelle situation mondiale, au vrai fonctionnement économique et à ses dangereux impacts sur le futur. Ils/ elles ont égaré toutes les méthodes de penser rationnellement, n'utilisent aucune des méthodes de feedback et vérification par rapport au réel, ne savent donc plus analyser ni synthétiser…Ne prennent en général que les pires décisions…Bref, ne possèdent qu'une vision idéologique et très idéaliste du monde…Mais se conduisent avec une cruauté et une arrogance inouïes…Il faut bien appeler un chat un chat: elles représentent le plus grand chaos, les esprits les plus déloyaux et gangstérisés jamais vus. Très fouteuses de merde, semeuses de troubles, nihilistes perverses, etc.  Le deal apparaît: à elles de dévier les "espaces publics de partage de la parole" de leurs perversions mentales et de leurs irrationalismes (si faciles à détecter dans des dialogues à tous vents!), à elles d'empêcher de "concrétiser les alternatives" (et structurant les débats de fonds qui ne restent que sporadiques – sauf pour les esprits forts – et en barrant la route à la visibilité de la représentation réelle du peuple – pour faire court)…Ce sont, clairement NOS ENNEMIS, et il faut les traiter comme tels…

Aux dirigeants d'inventer une Inexistante Economie (voir tous nos blogs à ce sujet) juste pour dévaliser l'argent des autres et tous les avoirs publics. N'est-ce pas plus limpide ?

 

Nos avantages nombreux (mais à ne point étaler) c'est que leurs esprits ne possèdent aucun attrait, que leurs cœurs mesquins ne peuvent séduire, qu'ils ne possèdent aucun panache, aucune grandeur ni aucune vision synthétique, etc. Etc. Et que, en conséquence, savoir se poser "les bonnes questions" les expulsent, définitivement, de votre site mental. Que libérés (émancipés) de leur minable férule – vous savez que c'est pas du tout NORMAL qu'elles/ ils foutent leurs nez partout …et que (rassurés intérieurement de cette découverte) vous êtes bien en train de reprendre toutes les choses en main…Vous êtes bien en train de devenir plus fort(e)s que la racaille au sommet et les collabos des classes très très moyennes…Et cela va se voir !!! Les classes moyennes dictatoriales (qui s'octroient le droit de foutre leurs nez partout, de tout nommer et "autoriser", etc) apparaissent, enfin, dans leur versant du ridicule qui tue. Comme un cauchemar que l'on a de plus en plus hâte de quitter. Et qui ne nous laissera que du soulagement et strictement aucun regret…

 

Tout cela parce que nous nous sommes mis à nous demander : mais POURQUOI elles/ ils foutent leurs nez partout !!!

 

( à suivre)

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 4  " Comment devenir un(e) athée du capitalisme".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article