Promesses tenues ? (13)

Publié le par imagiter.over-blog.com

25160 1388147386444 1314859806 1149323 1178179 n

A chaque jour sa promesse…à vous de dire, alors, si elle a bien été tenue…mais vue la diversité des lectrices/ lecteurs, comment voulez-vous, en une phrase, concerner tous les âges, situations géographiques ou potions sociales ? Si si c'est possible…les mots peuvent devenir ponts qui relient…afin d'augmenter "nos" chances de se mettre à promettre, il reste au mieux d'utiliser tous les procédés rhétoriques (pensée en abîme, raccourcis, effets de condensations, etc, nous signalerions d'autres)

 

CLIMATERIQUE

 

Les divers degrés d'importances croissantes ou croissantes - du grec  klimaktêr,   "échelons, degrés"…gradations, niveaux, paliers, rangs ou positions …

 

Dans l'anti quitté et bien quitté, l'année de la vie humaine, multiple de 7 ou 9, était dite "climatérique". En particulier, "grande climatérique" la 49 ème ou la 63 ème année…par extension, tout ce qui peut être dit risquée  et dangereuse occurrence s'éloigne de climatiser, tamiser, protéger, tempérer, étancher – pour rejoindre le camp du grave, du difficile, du crucial, du décisif, du critique – avec la notion de maniement très délicat et du subtil,  en particulier.

Les conditions climatiques d'un pays et les conditions d'ambiances et d'atmosphères de la vie intérieure – se mêlent comme dans beaucoup de débuts de romans. Songez à "L'homme sans qualités" de Robert Musil !!!

Un très grand mystère torique où la surface de révolution engendrée par une circonférence tournant sur son plan - peut offrir du carburant infini pour franchir les espaces intersidéraux…Ou bien peut donner de l'énergie libre en quantité inépuisable. Ce qui en ressort reste l'importance très sous estimée de l'atmo-Sphère,  de toute circonférence et de "temps"…Ainsi, quel est le temps du temps ? pluvieux ou ensoleillé ? une heure ensoleillée compte-t-elle plus ou moins qu'une ventée ? le caractère psychologique du temps n'en constitue-t-il pas tout le vécu et le ressenti? Le temps n'est-il pas ce "climat", cette ambiance toute psychologique, ce ciel intérieur de vécu et de ressenti – avant que de n'être que la coquille d'un appareil de mesures, qui "vivrait" le temps sans nous et à notre place ?   

Ce n'est pas l'échelle climatérique – celle des échelons, degrés, gradations, niveaux, paliers, rangs ou positions – qui nous fera dévier de le pressentir toujours plus fortement !!!

Le temps c'est le climat et la température comme futur paradigme de la durée.

L'étendue largement déployée à la place du rythme qui cligne à peine son instant    qu'une seconde rythmique vient lui voler sa seconde. Elle déjà passée et supprimée…

… ce qui fuit si insaisissable et ce qui demeure si profondément enraciné…

                         …se retrouvant au carrefour climatérique du choix !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article