Qu'est- ce qui ne colle pas ? Que tu dé- colles enfin ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5743901227_6cf2dd84da.jpg

Entre autres ! Ne vivons-nous pas une période d'hyper complexités qui demande une unité très grande de l'espèce humaine ? Et que voyons-nous ? Partout, des crétins au pouvoir qui font tout pou diviser et noient le futur dans leur simplisme ravageur. Oui le quasi ensemble des soi- disant dirigeants semblent vouloir détruire (comme des petits voyous!) la "loi d'airain" de cette nécessité incontournable. Il faut tout changer et tout de suite!!!

 

Déjà les médias dominants semblent, chaque jour, plus inadaptés face au réel et les actions immédiates nécessaires. Pour la télé, par exemple, ils semblent ne la faire que pour eux, s'invitant entre eux, vase clos des moisissures, agrandissant toujours leurs psychoses d'inadaptations tous azimuts. Pouvez- vous citer une seule émission où vous sentez qu'ils vont VERS LES GENS ? Quoi qu'il se passe sur Terre, l'urgent, pour eux,  ne semble-t-il pas de se précipiter (nous tournant le dos) dans leurs routines sans issues ? A moindres dégâts, dans l'écrit ou la radio, mêmes inadéquations face à la "loi d'airain" du durable qui doit mettre dans un coin (et moins bruyant) les criailleries infantiles du capitalisme, trop monopoliste pour ne pas niquer toute concurrence réelle (tiens dans les idées par exemple !) . Et, enfin, passer aux solutions ALTERNATIVES. Les seules durables. En ouverture des changements, jetez un œil sur nos documents sur le mouvement N.R.V. (Noir Rouge Vert)

 

Les politiques semblent tellement à côté de la plaque que cela en devient poignant. Plus jamais de projets de société. Or celle- ci ( la régression actuelle), en l'état, n'a aucun avenir. Surtout pas durable. Leurs routines trop tournées vers le passé enfonce (remplissant de graisses d'inertie et de lourdeurs) les débats. En fait, c'est leurs cerveaux QU'IL FAUT DEGRAISSER en priorité. Beaucoup d'exercices mentaux. Beaucoup oui. ET QU'ILS LAISSENT PARLER LES AUTRES. Les monologues en très petit comité avouent partout écheeeeeeecs !!! Pour des historiens, trop de signes rappellent toutes les décadences passées. Qui, quasiment toutes survenaient dans un même schéma: inertie des sommets, "engraissement" des mentalités des dirigeants, refus hystériques ou inflammés des médias (voir sur quelles parties du corps résident leurs actuelles allergies pour détecter que c'est telle activité sociale qui va parvenir à les mettre, plus vite, sous tutelle !)

 

Pour l'économie, l'effondrement intellectuel du capitalisme, d'autant plus effroyable que peu d'esprits semblent en avoir pris la mesure, risque de "suicider la Société". AUCUN de leurs concepts (tous hideusement idéalistes et furieusement métaphysiques) ne tient la route, pire débâcle c'est rare. De plus, la certitude qu'il ne CONNAISSENT RIEN AUX AFFAIRES vient tarauder toutes les réflexions. Leurs "affaires" (sic) coûtent toujours tellement plus (globalement) qu'elles ne rapportent – que la mise sous tutelle coule de source. Leur croissance (sic) a un coût plus fort que sa "croissance" (sic) que le si farfelu P.I.B. devrait être retiré de tous les circuits de décisions pour idéologisme irréaliste. De plus, l'absence hallucinante de toute souplesse mentale les éloigne de toutes possibles prétentions à diriger efficacement. Ce sont toujours d'autres (externalisés) qui réparent leurs catastrophes.  Bref, le capitalisme n'est pas un système structurant sérieux, performant, opérant le feed back et la pensée globale, etc – qui permette de lui laisser la société entre les mains. Ses inaptitudes à diriger REELLEMENT une civilisation crient de partout. Leur seuil d'incompétence est plus que dépassé. Il faut y mettre fin, et les forcer à retourner dans leurs domaines de compétences – soit pas plus du tiers (1/3) des activités humaines. Avec, surtout, PAS TOUCHE AUX CONTENUS !!!

 

Bon, comme disait Max Weber, seul ce qui préexistait au capitalisme, ces qualités qu'il reste incapable d'inciter et qui l'ont permis, en fait – fonctionne encore (ce qui reste de l'élan magnifique du Conseil national de la résistance, le dévouement de soigner, le désintéressement de transmettre et d'enseigner, le bénévolat (ces 2 millions d'actifs dont Peter Drucker disait que s'ils s'arrêtaient 2 jours après la France serait IMMOBILISEE) …etc

 

Bon, ces individus qui vont dans le bon sens, sont débordés tellement l'avachissement collectif et la lâcheté morale de la majorité des gens effondrés dans le simplisme – pèsent sur eux. Nous le savons bien puisqu'ils restent une de nos sources. Plus ces associations sont de terrain, plus elles sont inaccessibles aux médias – preuve que ceux- ci ne "couvrent" plus que le petit périmètre de la réalité qui se trouve autour de leur bunker de retrait complet. Le reflet des médias sur ces bénévoles est donc NUL: ils ne "joignent" que les quelques nombrilistes qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas et n'agissent pas sur ce qu'ils savent.

 

Bon, le contact des collectifs ou bénévoles de terrain demeure, thérapeutiquement, salutaire. Hors toute idéologie médiatique (et les inaptitudes graves qu'elles enclenchent chez les toxicos aux médias – l'ONU devrait faire une campagne afin de poursuivre les délits contre l'Humanité que les médias fous produisent). Mais (vous armés d'expertise du réel nu) si vous allez dans toutes les classes de la société (si enfermés dans leurs bulles bardés de TROP de préjugés et s'acharnant à "ignorer" tout le reste) vous voyez, dramatiquement, chaque jour le NOMBRE de thèmes de conversations diminuer. L'incommunicabilité veut gagner contre l'anti- communication (pub, marketing et com. ). Les politiques ne semblent plus "travailler" que POUR les figures "imposées" des médias fous. Nombre de manipulés aussi!!!

 

Terreur partout ? Les collectifs et associations ont des milliers de solutions pratiques (très pratiques et praticables), de proximité, oui d'apprivoisins (vous apprenez vos voisins vous vous apprivoisez!) , et de mises en œuvre IMMEDIATES. Le schéma est souvent identique, un constat, une réflexion sur les moyens (si votre idée est bonne et que les moyens que vous utilisez détruisent cette idée n'auriez- vous pas mieux fait de ne pas avoir cette idée ?) et une mise en œuvre au ras des pâquerettes.

 

La stratégie ne se dit pas (juste les tactiques). Et même si vous avez peur de l'admettre, oui "peur" – la politique actuelle c'est majoritairement (d'où tant d'abstentions ?) le vol des idées des autres. D'où nous sommes contraints de n'offrir que peu d'idées vu l'emploi DESASTREUX qu'ils en font.

 

L'exemple fort ce sont LES EMPLOIS NOUVEAUX. Constat: le collectif "sans emploi" offre bien plus d'activités que toute l'organisation sociale "rétractée" de produire- consommer. Dépasser le tertiaire c'est parvenir à des activités "quaternaires" (donc le binaire capitaliste c'est de l'arriération mentale). Ces flux de réel émergent dans ces "emplois nouveaux" (qui n'ont pas encore de noms!) qui, de plus, possèdent la vertu de ramener aux besoins réels des individus, de décentraliser tous les enjeux, d'attirer la politique de décisions au niveau le plus local, d'offrir aux "acteurs de terrain" (même dans le hideux mensonge capitaliste surnage des lueurs de vérité !). Bref, tous les moyens D'ACTIVER un changement radical de mentalité. Re Bref, les emplois nouveaux, activités de besoins réels (en route le mot emploi disparaît) sont FORMULES par les individus eux-mêmes. Ils donnent des noms qui n'existent pas à des activités qui répondent à des besoins non encore couverts (le quaternaire qui fertilise les 3 autres). Donc une nouvelle démocratie - LA DEMOCRATIE DECENTRALISEE, point. Nous conservons les preuves juridiques du fait que ces emplois nouveaux (vitaux pour l'Humanité et son changement de mentalité) aient été souillé en "emplois jeunes", etc. (vous voyez ce ne sont jamais les politiques qui "aident" les gens mais les magnifiques créateurs de concepts – combien d'emplois jeunes peuvent remercier les vrais inventeurs des "emplois nouveaux" ? - c'est mieux que rien mais bizarre art ; jamais des politiques qui volent l'idée ne pigent réellement le bon mode d'emploi). Nous (et des juristes déterminés comme en 1789) utiliseront ces preuves pour faire de retentissants procès !!!

 

Si, après cette démonstration, vous n'étiez pas convaincu( e)s que le SENS DES RESPONSABILITES et la puissance de penser ne se trouvent pas du côté des collectifs, mouvements, associations, vrais écrivains, penseurs, scientifiques indépendants – vous allez rester au bord de la route. Donc,  vous "pouvez" obligez les médias à REPRESENTER tout le monde et pas 0,0000121 % : facile avec la télé publique, par exemple, et ses antennes régionales. Que chaque antenne soit gérée par chaque région (et pas à partir des notables seuls "notables") et ses vrais "acteurs de terrain"  – vous verrez comment le réseau inter Régions tournera le dos aux claires incompétences parisiennes. Et ces milliers d'idées (encore intactes et hors de leurs avidités) se mettront en place, ici, ailleurs, même là. DECENTRALISER LES ESPRITS c'est mettre en œuvre toutes les solutions accessibles à tout le monde. Argument ? Si la démocratie est le "meilleur système" elle na plus besoin de CENTRE pour la défendre. Dans ces conditions, seul le centralisme se montre ennemi borné de la démocratie. Pas la dé- centralisation…

 

Donc (plus vous avez d'imagination plus votre cœur sait aimer) le constat: ne nous font "peur" les gens que nous ne connaissons pas. Moyens: faire connaître les uns aux autres les groupes séparés mais sans que des individus nocifs puissent polluer de leur propagande. Solution: un endroit neutre qui neutralise tout pouvoir possible (politique, économique ou religieux). Donc "la maison du don" ou (comme d'hab) les bénévoles feraient se rencontrer (selon des modalités plus stratégiques) les communautés ennemies (autour de leurs seuls points communs et dans le positif de "projets collectifs" à monter ensembles!).  "La maison du don" se ferait connaître très vite et à tout le monde pour ses qualités multiples dont celle-ci. Viennent régulièrement qui a besoin d'aide (dans tous domaines) et qui veut aider (dans tous domaines ) mais plus du tout dans l'instrumentalisation centralisée, juste en direct avec les individus que je veux aider, et pas dépossédé par des organismes trop inertiels. Etc…à vous d'imaginer l'ampleur des "réussites" du processus. Dans l'hypothèse où le privé aurait raison il faut retourner l'argument contre eux: le Privé à trop pris la place de l'Etat, c'est un clair monopole anti- concurrentiel qui fige tout. Seul le micro privé, les initiatives individuelles peuvent niquer ce Privé devenu l'ennemi inerte et pesant de ses principes…Le capitalisme niqué par le micro privé – jamais l'univers n'abandonne son humour !!!

 

Dans cette perspective, il avait été proposé à Ras l'front comme moyen efficace de niquer le racisme barbare de faire des haies d'honneur aux soi- disant "étrangers" dans les quartiers les plus étrangisés (par le refus borné de certains de ses habitants de vivre en direct la diversité du monde et de ses solutions face à la vie – uniquement)…Le principe simple: les soi- disant français (le sol unique du monde c'est La TERRE, oui ou non ?), désireux de le faire, affirmeraient qu'ils sont honorés que d'autres pays viennent habiter "avec eux", que c'est un réel honneur pour eux d'accueillir ces habitants nouveaux et qu'ils les remercient chaleureusement de permettre à toute la ville de vivre en direct la diversité du monde et de ses solutions face à la vie. Qu'enfin, ils espèrent que, chaque jour, ils apporteront l'ingéniosité "venue d'ailleurs" aux problèmes d'ici…Que croyez- vous qu'ils soient advenu ? Les soi- disant dirigeants de ce Ras l'front ont préféré leurs monologues illégaux de parole et leurs papiers stériles à ces méthodes de CHANGEMENTS IMMEDIATS… Quasiment aucun dépense et une déflagration immense. Qu'est- ce donc qui ne colle pas ? Et qui a tort ? Certainement pas nous!!!

 

Voilà, une petite poignée de ce qui ne colle pas du tout. S'y trouvent les preuves que TOUTES LES SOLUTIONS EXISTENT déjà et que les dirigeants de partout, jusqu'à l'extrême gauche et des sous-marins (Ras l'front devenu courroie de transmission du NPA) sont CONTRE toutes solutions immédiates et praticables de proximité. Ce qui les unit (de l'extrême droite à l'extrême gauche) est plus FORT que ce qui les sépare. Ce sont nos clairs ennemis (des soi- disant dirigeants qui NUISENT tant par leur inertie, leur débâcle mentale et la sclérose de leurs piteuses routines). Oui les ennemis de la majorité et du peuple.

 

Par contre, des individus déterminés et joyeux conservent toutes les "idées du futur" hors de leurs avides paluches.

 

A vous de savoir les rencontrer. De frotter l'allumette de l'immédiat et du proche. Et de changer le monde à partir de vous même. Oui oui vous partez de vous-même vous changez la structure sociale. Oui oui de partir permet de tout ré-Partir. Partir c'est bien affirmer que votre "part" (part-ir) ouvre toutes les parts des autres (verbe part- age)…etc…

 

L'immensité des joies qu'apporte d'être sur le terrain, assos, collectifs, artistes indépendants, penseurs responsables, vrais écrivains ou encore humains courageux et inventifs – demeure irremplaçable. Pendant que les médias s'enferment dans leurs cagibis-mouroirs, que les soi- disant dirigeants mentent sur tout et le reste, que le capitalisme coûte toujours plus à chacun-e et ne rapporte rien qu'à 0,0000121 % de l'Humanité – vous venez d'entrez dans l'émerveillement des solutions par centaines.

 

Afin que les politiques ne les volent plus – grouillez-vous de les mettre en usage immédiat. Lieux: partout et aussi proches que votre

                                                                                               proximité…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article