Qu'est ce qui nous "touche" donc ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5152574748_3195192f35.jpg

T'as tâté ta tétée ? T'as tété ta tâté ? Tu tâtes de la tétée ? Mais, tout de même, t'as bien constaté qu'on s' tâtait, non ? Mots inaudibles alors ?

Un des sens abandonné, négligé, ignoré, dédaigné ou inculte c'est bien le toucher… plus beaucoup de tactiques tactiles: d'où perte de tacts, de savoirs-vivre, d'intuitions, d'adaptations spontanées, de noblesses, de doigtés ou de délicatesses ?

 

Sans toucher toujours moins d'évènements touchants…plus beaucoup qui attendrissent, encore moins qui émeuvent…or émouvoir c'est mouvoir. Lorsque plus rien ne vous "touche" plus rien, aussi, ne vous fait mouvoir, bouger, vous secouer, vous remuer, vous déplacer…L'anomie (la mort de la Société) se fait donc par le haut, par les pouvoirs, par les sommets et ses dirigeants accrochés hors du réel commun – ils font tout (consciemment ou non) pour nous séparer les uns des autres (avec la puérile et immature idée que nous ne devons pas pouvoir créer un mouvement contre eux !)…

…résultats: la civilisation risque d'en périr. Pour leur règne en arègnée, ils se montrent prêts à tout ravager – ne vous avions-nous pas dit qu'ils sont les seuls vrais destroys ? Lorsque la musique ne fait que "mette en scène" certains des blocages mortifères de l'époque, et pas le "devenir" jusqu'au tréfonds…   

 

Noli tangere (le toucher)…ne doit-on pas réinventer les scènes de sens ? fermer les yeux ou les rendre secondaires et inventer des lieux à odorats (les riffs errants des odoriférants), des lieux tactiques (à la Fleur de peau), des lieux à goûts (Goûts à goutte) ?

…afin de se rééquilibrer, collectivement, autour de l'épicurisme complet des 5 sens ?  Donc quitter, à l'instant, la bestialité hédoniste des 2 sens (les insatiables gloutons des yeux et oreilles) ?

 

Ne nous faut- il pas tout reprendre en main ?

 

Qui va se décider à impulser un de ces lieux, de ces espaces ? associations de fait ? collectifs ? tontines ? récents "touchés" ? autres ?

Rappelons quelques noms possibles: à la Fleur de peau, Faites une fleur à votre peau, Jouer de la pipeau…Goûts à goutte, Gustaves dégustés, Papilles en papillons…Les riffs errants des odoriférants, Méthodorantes, aux Odes des odeurs…etc

 

Ne vivons-nous pas déjà …presque à se toucher ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article