Que c’est impoli d’être trop riche au détriment des autres

Publié le par imagiter.over-blog.com

67424512_471f4aa6e3.jpg

En 2011, lorsque 10 % de la population possède 85 % de tout – nous voyons là des individus plus qu’impolis. Quelle vulgarité de cœur faut-il pour tomber aussi bas. Pardon ?  Ah oui si les revenus n'étaient pas pièces maitresses pourquoi tous ces êtres intelligents (sic) , prônant qu'il faille le diminuer pour les autres, commencent toujours par se servir eux-mêmes ?(...)

 

L'évaluation chiffrée (taux d'écoute, nombre d'exemplaires, nombre d'entrées) éloigne, sépare (définitivement?) de la réalité qui, verticalement, inclut (et n'exclut jamais) tout (imaginaire, spirituel, éthique, esthétique etc.). Pourquoi? Dans les passages de la valeur au sens se trouvent les réponses (...) Gregory Bateson, dans son remarquable livre "Vers une écologie de l'esprit", remarquablement occulté (sans doute ont-ils HONTE de la corruption généralisée de leurs non vies), dénouait que la poursuite harcelée, obsessionnelle, exclusive du BUT (par exemple, le profit si puéril, sur le fond) empêche tout accès au réel, entier, prive de toute ouverture sur la compréhension et la connaissance globales. Alors que la réalité s'imagerait étoile en toutes directions, le but obstrue 355° de la totalité et, dans son refus massif et entêté, s'hallucine sur 5°.(...)

 

Nous pas et que voyons- nous ? L’impolitesse partout dans toutes les manipulations de l’argent des autres. Vraiment quelle vulgarité de voyous dans les bourses , les banques et les scandaleux politiques qui « couvrent » ces  individus MALPOLIS en tout…

 

...la monnaie reste une DETTE de la banque (les centrales) (...) Ayant encore 80 (sur les 100 de départ) de monnaie scripturale, la banque de second rang peut repartir pour un tour. 64. Un autre.51.2. Jusqu'au 0 qui suit cette progression géométrique.

La banque de second rang a donc pu créer CINQ FOIS plus de monnaie scripturale qu'elle n'avait de monnaie....(...)...nous avons là "le multiplicateur de crédit", p/r construction égal à l'inverse du taux de fuite.(...) Depuis que l'argent s'écrit le "pouvoir" de création monétaire des banques commerciales a été pulvérisé.(...) C'est, d'autant plus dangereux, que depuis 15 ans,(en Europe), s'est accéléré le dessaisissement de tout pouvoir monétaire et financier des états.(...) Quelle flagrante impolitesse des gouvernements – vraiment ça ne se fait pas ! et où repose la légitimité de la fiscalité dans ces cas là ?

 

Ma pov’ dame, ils sont tellement malpolis ces gouvernants qu’ils ne répondent jamais à tout ce qui est probe, équitable, sérieux argumenté, fiable et incorrompu…A quand la création monétaire privatisée ?  C'est-à-dire rendue à l'inefficacité et l'irresponsabilité, de la crasse "l'ignorance" de l'intérêt général...(...) La catastrophe généralisée annoncée : le tout privé n'est ce pas le pire...(...). Leur impolitesse en tout est flagrante.

 

De nos jours, nouvelles définitions du génie se ruent dans leurs salons. Comme quoi c'est ce qui rampe, reste exactement comme tout le monde, demeure plus que lâche, incolore, inaudible, ne se fait pas remarquer - bref n'existe tout bonnement point comme expression unique. Ou existe juste pour que d'autres en parlent. Pour avoir du génie, il n'en faut point avoir, tout nettement.(...)

 

« C’est mentir que d’être poli », contextualisait Goethe. Il est donc certaines circonstances où la pire des impolitesses c’est l’excès de politesse. N’est- ce pas Tartuffe ?

 

Les hommes, les choses et la monnaie. Nous avons parcouru toute la topologie de l'économie. Avec des flux comme épargne, taux d'intérêt et investissement pour la monnaie. Ou des flèches contraires (...) des cercles(...) des différences de niveau(...) des fonctionnements différents(...) des courbes (fronts méconnus d'intérêts non équilibrés)(...) Et le circuit économique absolument méconnu.

 

C’est un des plus cinglantes impolitesses que de manipuler les mots puisque vous y prouvez que, pour vous, « politesse »=art de tromper autrui. Que c’est répugnant « cette » politesse, oui ou non ? Les mots du pouvoir montre le pouvoir des mots.(...) L'employeur n'offre pas mais demande une force de travail disponible.(...)La vrai définition : l'employeur est un Demandeur de travail , de travailleurs, et le travailleur un Offreur de sa force de travail.(...) etc. etc.(...) Un changement de regard retrouve donc le réel tel qu'il est. LE REEL A DE LA PLACE POUR TOUT LE MONDE.(...)

 

Quelques des moyens qui ont aboutit à la majorité écrasée ?(...)Il suffit donc de faire croire (sans preuve) à une majorité pour faire taire. Mars 2011 – 1,08 % de la population adulte totale de plus de 18 ans nous insulte gravement, en se prétendant « parti majoritaire »…Déchéance morale de tels procédés.(...) Revers des médailles. La production pourquoi, vers quoi? La finalité crée la valeur ; alors quel est le but qui fait butin? (...) La production augmente de 75 % soit, pour le réel, des pressions exercées CONTRE  les ressources et les équilibres fondamentaux de la Terre. Il y a donc augmentation de 75% des impolitesses envers notre planète .(...) C'est que le fanatisme appartient au seul néolibéralisme, et il n'est pas question de l'imiter Ainsi le produit mondial annuel c'est faire en 17 jours ce qu'il fallait un an pour produire un 1900. Alors qu'avons-nous fait de ce prodigieux, merveilleux, miraculeux gain de 348 jours? Une amélioration des rapports interpersonnels? L'égoïsme est 20 fois moins puissant qu'en 1900? Il y a 100 fois de peine, de stigmatisation, donc de cruauté ? Le but est butiné? (...) Non! la société est "gérée" ce qui représente l'acte le plus antipolitique qui soit. L’IMPOLITESSSE AU POUVOIR.

 

Les gouvernants ne commettent plus que des actes de "casseurs"!(...)

 

Extraits de LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s’est emparé des désemparés ? etc – REPONSE : des individus PLUS QU’IMPOLIS),  onglet 2 du site internet où télécharger gratuitement freethewords.org

 (à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet du tout gratuit freethewords.org,  onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, onglet 2, LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s’est emparé des désemparés ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Publié dans le ridicule qui tue

Commenter cet article