Quel est le taux de population mondiale qui a une protection sociale ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6944966078_87b44a83d1.jpg

Voici un des nombreux exemples qui soulignent un mouvement vers la déréalisation en occident. Combien de sujet inutiles vont chasser les interrogations fertiles ? Quel est le taux de population mondiale qui a un compte en banque ? Un compte en banque étant moins restrictif qu'un carnet de chèque ou qu'une carte bancaire (moins avec l'autorisation de cartes bancaires que possédant un compte en banque!)…les organismes financiers  ne désirent pas vraiment la démocratisation de ces données…pour le moment, nous pouvons juste étayer une hypothèse basique : 35 %  (grand maximum, en hypothèse haute, de 45 % !) seulement détiennent un compte en banque…beaucoup moins un carnet de chèque et/ ou qu'une carte bancaire…

 

Quant au taux de population mondiale possédant une couverture sociale, il est, actuellement, de 25 %. Oui les 3/4 (75 %) n'ont aucune couverture sociale…vous imaginez les délires de convoitises des marginaux capitalistes ? De tels délires de convoitises se soignent très bien …au trop pauvres l'accélération de la Sécurité sociale. Aux trop riches les cures de désintoxication…l'enjeu bien dissimulé (avez- vous déjà un capitaliste qui ne fasse pas tout uniquement afin de protéger les plus pauvres ? depuis qu'il le pratique la misère a explosé - d'où double hypothèse soit ses méthodes se révèlent archi fausses soit il ne pratique rien !!!) – c'est que la minorité des marginaux capitalistes. Sans aucun argument qui ne tienne la route. Veut faire main basse sur tous les avoirs de ces plus pauvres…De nombreux aveux ont déjà plu…

 

D'où les attaques à contre- temps contre le modèle de répartition – où la France reste championne – pour la stupidité très démontrée de la capitalisation (si cela rapporte ce ne sera pas vraiment pour vous – si cela coûte ce sera, par contre, tout pour vous !)…oui la capitalisation est un parasitisme flagrant des spéculateurs et des fonds de pension qui, depuis plus de 20 ans, n'ont jamais fait la moindre preuve de la plus minime loyauté envers leurs …clients. Ils leur cachent tout même leurs cachetons !!!

 

Envisager que 75 % de la population mondiale, autour de 2030, serait couverte par une protection sociale. Ce qui aurait l'immense avantage de résoudre un certain nombre de problèmes systémiques…oui ceux que les pays ne peuvent résoudre par eux-mêmes. Qui ne résout qu'au niveau mondial…Combien de délocalisations seront encore envisagées si ce volontarisme de la protection sociale pour tous reste maintenu ? L'harmonisation des coûts du travail se voyant, enfin tiré par le haut…Puisque, face aux rictus truqueurs de qui vous sort "c'est la faute à la mondialisation" nous n'y percevrions plus que ce qu'il y a de si répugnant dans ces personnages…n'y avouent-ils pas qu'ils font bien partie de ces étranges détraqués du cerveau ?

 

Ecoutez -les pour une fois en silence…l'impact en devient sismique…un trader se voit, ainsi, décrit : un des rares à dénoncer pêle-mêle la fraude des multinationales, l'irresponsabilité des agences de notation, les incompétences des autorités de régulation, les naufrages des gouvernements. Et qui – afin, sans doute, d'aider à annuler ces dysfonctionnements - eh bien ! se fait un milliard de dollars en pariant à la baisse des titres. Vous trouvez que c'est l'attitude adaptée ? Puisqu'un agitation aussi inadaptée renforce encore plus les anomalies qu'il dénonçait ou faisait semblant. S'enrichir à ce point sur les malheurs des autres – est-ce rester du bon côté du manche ? Les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) peuvent gaspiller leur arrogance en osant que les marchés ont diagnostiqué ceci, que les conseils des marchés seraient cela, que les dettes sont trop ou pas assez, que les dépenses sont trop ou pas assez, etc – aucun de ces mots ne restent CREDIBLES…du fait des émetteurs. Ce sont des parasites sans honneur pas des expert honnêtes !!! Leur description du monde ne pourra jamais être lavée des soupçons de fraude. Spéculer étant largement frauder, non ?

 

Que pensez-vous de quelqu'un qui analyse que la dette des Etats devient trop lourde et qui – à peine la phrase terminée – se met à mouliner des big short (la façon la plus lâche et écœurante de faire de la spéculation !) en PARIANT que son acte délinquant va encore renforcer les dettes ? Exactement, vous pensez, aussi, que ce personnage aggrave tous les faits qu'il fait semblant de dénoncer. Qu'il irait nettement plus vite en s'auto- dénonçant ou…en arrêtant net son antisocialité irresponsable !!! Vu qu'il en reste comme le créateur complet des crises (si la Bourse fermait de combien de crises serions- nous épargnés ?)…si nous avions du temps pour cela, nous verrions à quelle profondeur de ridicule plongent ces truqueurs et tricheurs de la Bourse, postillonner qu'il faille plus de rigueur budgétaire lorsque tant d'ouvrages ont démasqué leurs turpitudes (aucune rigueur dans leur propre budget bien trop parasitaire !)…Ils préconisent aussi cruellement exactement ce qu'ils ne mettront jamais en pratique pour eux- même…Est-ce ceci qui fait aigrir leurs discours vers l’aliénation ? C’est parce qu’il vole des millions de dollars en spéculant que sa théorie sociale et économique serait exacte ? Drôle de raccourci qui ne peut participer à la structure d’un raisonnement !!!’Seules des têtes corrompues alignent ainsi, les mots…

 

Tout se cristallise dans nos façons de voir les choses…Oui, lorsque votre regard aura tourné suffisamment pour voir la réalité en face. Et faire tomber tous leurs discours mensongers – eh bien le capitalisme qui demeure plus une mentalité détraquée qu'un fait solide bien enfoncé dans le réel…disparaîtra tout simplement. Comme ce qui s'éloigne et devient invisible…

 

Complètement sorti de nos têtes !!!

Passés  autre chose !!!!

 

Afin d'accélérer votre changement radical de regard - lisez les désoccultations de l'ancien trader Michaël Lewis – Le casse du siècle, The big short, septembre 2010…Dans un tout autre domaine, Christian Chavagneux – Une brève histoire des crises financières, octobre 2011…encore Nassim N. Taleb "Le Cygne Noir – La puissance de l'imprévisible", septembre 2010). Aussi, Jacques Cotta - Qui veut la peau des services publics ?, janvier 2011. Alain Cotta, Le règne des oligarchies, lui est de janvier 2011…Toujours "Face aux crimes du marché" de William Boudon, février 2010 ; ensuite, Robert Reich Le jour d’aprèssans réduction des inégalités, pas de sortie de crise, janvier 2011)…James K. Galbraith  et son "The Predator State", 2008, avec son si parfait sous-titre "Comment la droite a renoncé au marché libre. Et pourquoi la gauche devrait en faire autant ")…Enfin, de Peter L. Bernstein – Des idées capitales, juin 2008. Sans omettre Henri Bourguinat et Eric Briys – L’arrogance de la finance, comment la théorie financière a produit le Krach, de 2009…

 

…ces recherches probes sur la réalité de ce monde se poursuivent dans tous les blogs titrés "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 …,"L'angle mort de la finance", " Chiffres de l'occupation de l'armée étrangère de la finance" (blog du 17 février 2012), "Les crises sont causées par les excès d'inégalités ?", "Principe de précaution massif envers la finance ?", "Désindustrialisation : à qui la faute ?", "Plus ça va plus c'est vulgaire d'être trop riche","Gains collectifs partout", "La spéculation désocialisée", "Les émeutiers ce sont les trop riches ?", "Peut-on vraiment se dire "objectif" lorsque intéressé et profiteur ?","Le coût d’une non intervention publique ?", "Hontes du néolibéralisme", "Banques, plus rien ne va !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "Les élus ne sont pas les propriétaires de ce qu'ils gèrent", "Plus con qu'un banquier ?", "L'infantilisme du "circuit intégré de la finance internationale"""Ce que représente l'argent des banques ?", "Collectif/ individuel", "Privatecity" – Publicity", "L'autorégulation étatique est prouvée …", "Donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air (1 et 2)", "Du suffrage universel "libre et non faussé"", "au mieux des intérêts de tout le monde", "Qui on valorise ?", " La finance - une fraude systémique ?", "Comment le capitalisme se met à dos tous les génies ?", "Si la nouvelle génération de penseurs ne vient pas vite", "Le bon détour ne ment…" ou "POURQUOI LES MARCHES CA NE MARCHE PLUS ?"

Gains collectifs à la place des gains individuels, Fête sociale permanente, Service public du crédit, revenu d'existence mondial, retour massif des services publics autogérés, et tant d'autres filons du futur etc – toute une nouvelle civilisation est bien, complètement, en place !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article