Quelle est cette pine qui te turlupine ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5310013396_6b63436518.jpg

Y'a puce sous roche…oui oui le pré- Puce se met à faire de longs discours…tel celui- ci, page 211 de "Une bien étrange attraction" (Another roasdside attraction ) de Tom Robbins,…"aussi minuscule qu'il puisse paraître, le mâle pucier a une libido plus importante que celle d'une baleine. Et proportionnellement, il en va de même pour son équipement génital. Chez les puces, la copulation est fréquente et dure longtemps: 3 heures en moyenne par séance et jusqu'à 9 heures si leur passion est exacerbée"…

 

Et, après ceci, on médit sur la gêne que nous causeraient ces puces, tellement occupées entre elles qu'il ne leur reste que peu de temps à nous consacrer …

 

Le "savoir du corps" qui, nous vous l'avons signalé, est très largement ignoré et mésestimé prouve pourtant, ici, que toutes ses presciences nous précèdent bien…qu'il est donc plus que judicieux de dire "Ma puce! Ma puce! " pour l'objet de sa flamme. L'investissement verbal risque de rapporter gros…Tout aussi pertinent que de mêler la puce au puceau ou à la pucelle: le pucelage égaré ne dira pas le contraire !!!   Sont-elles savantes ces puces…

 

Seulement, en cette élucidation accélérée, il demeure des mystères : pourquoi ce marché aux puces où on ne vend pas que des lits ? on y vendrait du savoir entre les lignes ? c'est l'entre-dit (inter, en latin), ce qui se glisse entre tous les conformismes durcis afin d'y laisser passer l'Evolution ? Tant de questions autour des Pulicidés…et bien trop de puces électroniques !!!

A la rescousse, notre corps a choisi, pour puce d'eau, le mot daphnie.(qui se fait gober par sa Daphné d'aquarium)… Pour puce de mer, talitre (y'a plus de volume, faut veiller au contenant et t'en deviens même responsable)…   

 

Dans cette création séparée de nous – à qui la faute ? est-ce que le capitalisme n'est pas le plus vaste des anti- Sensualismes connus ? - quelle est alors cette pine qui te turlupine ?

L'individualisme méthodologique (méthode sociologique du capitalisme) vous arguera que tout est de votre faute, que chacun fait son destin, qu'il n'y rien de collectif, qu'aucun obstacle extérieur ne vient contrarier ce destin, que personne n'est brassé, assommé, étourdi, poussé, soulevé, tiré, déplacé, cogné, boxé par d'immenses forces sociales…etc. Donc vos problèmes ne sont causés que par vous, tout le monde reste une bulle isolée et séparée de tout le monde comme de sa Nature…alors cette pine qui te turlupine encore ?

 

La consommation effrénée et inconsciente a tellement augmenté les solitudes et renforcé les isolements que le problème n'est plus individuel mais bien COLLECTIF…

 

Comment kôooon fait pour se rencontrer en vrai ???

Plus des apéros géants mais des géants week ends publics ?

 

Pour la réponse t'aurais pas une puce à l'oreille ?

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article