Qui dit c’est du blabla ? Bingo, NOël avoue que le capitalisme voudrait vraiment être un conte de fées…(3) …

Publié le par imagiter.over-blog.com

5220458847_70122bf060.jpg

Le capitalisme commercial veut absolument chouraver tous les beaux rôles. Sans doute, puisqu’il pressent que son sordide réel, l’enfer de son décor, son arrière boutique rance – nous ferait dire tout en lui qui répugne…A comme ça - pris la main dans le sac – il voudrait être le père Noël…vous dépensez, le payer grassement (même la pub intruse et non désirée pour vous faire dépouiller) mais Bingo ! c’est un cadeau. Pour quoi ? Son regard est piégé – qui n’existe au maximum qu’à moitié…oui pour lui c’est un cadeau. Pas pour le spolié c’’est une dépense escroquée, arrachée, non volontaire – du braquage…Le regard du capitalisme est fortement handicapée – pas du tout fiable…Ce sera donc lui rendre service que de l’extraire de ses délires de Noël !!!

 

Incroyable, le capitalisme commercial veut absolument chouraver tous les beaux rôles…il ne peut survivre (face à propre image) qu’en se faisant passer pour un donateur pour un dispensateur un bienfaisant un positif, etc…Toutes les vrais enquêtes – le livre noir de la pub, No logo, le livre noir du capitalisme, les dessous de la grande distribution, les assurances escroqueuses, les arnaques au pétrole, la spéculation hyper voyou, les banques…etc – ne laissent pas planer l’ombre d’un doute. Pas un mot de vrai…

 

NOël n’existe plus que pour le commerce. La base spirituelle, sociétale, philosophique, humaine, etc – où sont-elles ? Le commerce séquestre entièrement NOël …il a tout kidnappé…

 

Si vous supportez une seconde de plus de vivre dans cette prison hallucinée où la « pression médiatique » ressemble bien à du terrorisme…où tout se montre laid et sale. Où TOUT n’est fait QUE pour le capitalisme commercial  - c’est qu’il y a de fortes chances que vous ne soyez pas sincères…

 

Ils ont exclu tout le monde de Noël. Nous nous sentons trop mal à l’aise, très intrus, de trop dans leur tintamarre frauduleux. Laissons leur donc LEUR fête (si peu !)…Et déclenchons une gigantesque fête (avec de tous autres motifs) …hors d’eux…loin d’eux…et où tout serait vraiment « cadeau » soit – absolument gratuit (pas comme « l’amour » very expensive des stars) !!! 

 

Offrez vous une vraie Fête – tirez vous donc du vortex Noël…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 2  " Le roman de l'économie",   ou onglet 3   " Rien de plus solide que le solidaire".

 

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article