Qui est Nadjeda K. Krupskaia?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4245102368_2378d284ba.jpg

Une femme cultivée et talentueuse, rédigeant de bons articles, mais uniquement reléguée aux tâches techniques et de secrétariat. Mais ne pouvant participer aux comités de rédaction ni aux prises de décision. Ainsi, ne la connaissons-nous donc point alors qu'elle fut l'épouse d'un homme très célèbre. Derrière tout homme célèbre se tiendrait toujours une femme, prétendent des esprits superficiels. Pourtant, pour Nadjeda, son mari lui fit plutôt total écran.

 

Pourtant, dirigeant politique, un temps de progrès, il fut un des rares hommes à faire passer des avancées très significatives en faveur de toutes les femmes. Alors contradiction entre la vie privée et publique ? La place centrale de Nadjeda aurait pourtant pu faire progresser la cause féminine d'éclatante manière. Pourquoi ? Pas seulement parce qu'elle participa activement à ce qui amena son mari au pouvoir. Alors ?

 

Qui est Nadezhda Konstantinovna "Nadya" Krupskaya ? Qui est Nadjeda K. Krupskaia ?

Vous pouvez faire vos propositions par le biais qui vous plait et qui trouve pourrait, si elle/il le désire, se voir serti–e dans un de nos blogs.

Le jeu en vaut-il le chant d'elle ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article

Devautour Jehanne 21/09/2011 18:54


http://www.marxists.org/francais/img/kroupskaia.jpg


Compagne de Lénine et son plus proche collaborateur avant la révolution d'Octobre.
Kroupskaïa s'engage dans le mouvement ouvrier en 1891; arrêtée en 1896, elle condamnée à trois ans de déportation en 1898. En Sibérie, elle rejoint Lénine, rencontré en 1896, et se marie avec
lui.
Durant les années qui suivent et jusqu'à 1917, elle sera la secrétaire et plus proche collaborateur de Lénine. Parrallèlement, elle défriche le terrain de l'éducation, s'attachant à à y introduire
la méthode du marxisme. D'où son activité au sein du Commissariat à l'éducation après 1917.
Après la mort de Lénine, en janvier 1924, sa tentative de faire connaitre le Testament de Lénine lors du 13° congrès du Parti (avril 1924) se solde par un échec. Kroupskaïa est ensuite membre de
l'Opposition unifiée Kaménev-Zinoviev-Trotsky, mais elle capitule en 1927.
Elle se consacrera désormais essentiellement aux questions d'Education, mais votera néanmoins contre l'éxécution de Boukharine lors des procès de Moscou.
Et en Bonus, un petit extrait d'un bouquin "Souvenirs sur Lénine" de Clara Zetkin:
Je n'avais pas vu la camarade Kroupskaïa, la femme de Lénine, depuis la conférence internationale des femmes socialistes, qui s'est tenue à Berne au mois de mars 1915. Son visage aux yeux si bons
portait les traces visibles de la maladie qui la dévore. A part cela, elle était restée la même qu'autrefois, l'incarnation de la sincérité, de la modestie et d'une simplicité quasi-puritaine. Avec
ses cheveux plats, ramenés en arrière, rassemblés derrière la tête en un chignon fait sans aucun art, avec son costume extrêmement sobre, on aurait pu la prendre pour une ouvrière fatiguée, dont le
seul souci est d'épargner et de gagner du temps. "La première femme du grand empire russe", comme disent les bourgeois, est incontestablement, est incontestablement la première au point de vue de
l'abnégation et du dévouement à la cause des opprimés. Elle était unie à Lénine par la plus intime communauté de vie et de travail. Il est impossible de parler de lui sans penser à elle. Elle était
la main droite de Lénine, son meilleur secrétaire, sa compagne dévouée, la meilleure interprète de ses idées, aussi infatigable à recruter avec le plus grand tact des amis et des partisans au
maître génial qu'à travailler parmi les ouvriers dans le sens des idées de Lénine. Outre cela, elle avait son propre ressort d'activité auquel elle se consacrait de toute son âme, à savoir
l'instruction publique.
Il serait ridicule et même blessant, de supposer un seul instant que la camarade Kroupskaïa, au Kremlin, "jouait à la femme de Lénine". Elle travaillait avec lui, pour lui, comme elle l'avait fait
toute sa vie, même quand les nécessités de la vie illégale et les persécutions les séparaient. Nature profondément maternelle, la camarade Kroupskaïa, aidée en cela par la belle-sœur, faisait du
logis de Lénine un "foyer" au sens le plus noble de ce mot. Non pas, certes, dans le sens petit-bourgeois, mais grâce à l'atmosphère intellectuelle qui y régnait, et qui n'était que le reflet des
rapports qui unissaient les uns et les autres les êtres qui y vivaient et y travaillaient. Tout, dans ces rapports, était vrai, sincère, compréhensif, chaleureux. Quoique, jusqu'alors, je n'eusse
connu que très peu la camarade Kroupskaïa, je me sentis chez elle, grâce à ses soins amicaux, comme à la maison. Lorsque Lénine arriva et que, peu après, une grosse chatte apparut, accueillie avec
joie par toute la famille, et sauta sur les épaules du "dictateur" et se roula en boule sur ses genoux, j'eus l'illusion d'être chez moi, ou chez Rosa Luxembourg, avec sa chatte "Mimi", devenue
historique pour les amis.

Il y a d'autres photos d'elle sur wikipédia, dont une de 1936, et une sculpture commémorative à Moscou, mais c'est vrai qu'en occident, elle est méconnu, est-ce bien la faute à Lénine, ou à
Rousseau, si j'ai le nez dans le ruisseau ?
A votre service M'sieurs Dames ...


Devautour Jehanne 21/09/2011 14:13


Salut Gun!

J'ai trouvé ! et j'ai appris beaucoup de choses. Mais je ne vais pas te faire un rapport, sauf si tu n'avais personne qui ait participé, et je ne veux pas que mon blog apparaisse dans le tien, il y
a quelques mois que je n'ai rien mis, il n'est pas très intéressant en ce moment. Par contre, je vais peut être faire un article, (si j'ai le temps, et je mettrai ton blog en référence) sur cette
femme, étonnante de simplicité, de discrétion, mais qui a apporté des solutions équitables pour l'Education et qui, il me semble d'après mes différentes sources, sont encore des références de nos
jours. Je ne sais pas si ses livres ont été traduits en français, je vais chercher.
Merci d'avoir pointé en cette direction, cette manière de faire un blog (une question) est assez nouvelle chez toi? et pour des curieux, ça excite la curiosité les questions, oui ?
Jehanne
PS: j'ai des photos d'elle aussi, si tu n'as pas eu le temps de chercher, je te donnerai les liens, au cas où tu voudrais illustrer la suite ...


imagiter.over-blog.com 21/09/2011 17:36



comme d'hab merçi pour les apports


photos bienvenues


a + @ Gun