Rages

Publié le par imagiter.over-blog.com

5290588133_790153f9d2.jpg

Alors que les meilleures études et tous les recoupements adaptés nous fournissent ce constat: sur Terre les plus nombreux (et de loin !) sont les "gens de gauche" (au contenu assez vague mais sans ambiguïté !)…Donc cela devrait se voir non ?

 

Or que découvrons– nous sinon des flopées de dictateurs, tous soutenus, en douce (et jusqu'à ce que ça fasse trop "désordre" !), par nos dirigeants occidentaux ? Où est l'anomalie? Comment se fait-il que la supériorité en nombre indéniable de la gauche (contenu vague mais existant) ne se retrouve pas vraiment ?…Seules lueurs d'espoir l'Amérique du Sud et du centre ?

 

Comme à l'usuel, la méthode la plus adaptée, afin de répondre à ces questions si difficiles, c'est le détour ou le paradoxe ? Nous venons (sur ce blog alimenté, aussi, par des assos de terrain ou des collectifs !) du terrain. Nous y avons beaucoup appris dont ceci: face aux réalités douloureuses et globales, les médias et les institutions y pigent queue dalle, leurs discours, de plus, sont dangereux puisque nous égarant dans des impasses irrationnelles…Nous avons, en conséquence, dû nous inventer nos propres "champs de savoir", nos concepts, nos protocoles de vérifications et d'actions adaptées…bref, de nouvelles méthodes de pensée…alors, vous croyez qu'on va se gêner pour utiliser cet armement lourd dans un blog ? ouais nous on a fait la guerre, la vraie, la guerre des misères…et la société nous semble bien infantile qui "ignore" l'essentiel du savoir sur elle- même !!!

 

Ainsi, recontextualisée, notre démarche fait de nous nos propres cobayes (si nous voulons "vérifier" un concept hé bé on va se ramasser en direct les coups ou non)…nous appelons cela, entre baroudeurs des concepts, COGNER LE COGNITIF !!! Ainsi, interrogions-nous, ce qui reste de la diversité des individus, sur ceci (en résumé) êtes vous pour ou contre la suppression de la misère ? Nous avons pu expérimenter qu'une écrasante unanimité (sauf les secs réacs genre "ça leur fait les pieds, faut que les pauvres souffrent, la misère c'est la délinquance faut la foutre en taule, c'est un contre-modèle qui fait dropper les autres…etc) ) à plus de                90 %…donc la problématique se montre comme quasi tout le monde est pour l'abolition de la misère et pourtant elle augmente sans cesse (donc, pratiquement ils seraient contre ?). La misère chasse même la pauvreté, titre un excellent document !!! Où se trouve l'anomalie ?

 

De quoi avoir la rage. Et pas qu'une, plusieurs, non ?

Pareil pour la forte majorité de la population mondiale qui est plutôt à gauche et ça le fait pas quand même…La rage on vous dit !!! Sauf, qu'au lieu de la colère qui vous nuit (vous étouffe, vous pollue la digestion, vous adrénaline en excès, etc) nous vivons sur une colère froide et définitive (disons une colère tranquille!) envers les soi- disant élites mondiales…ces chancres de tous les avachissements et de toutes les trahisons (en plus kî savent plus penser kôn vous dit !)…avec de tels moteurs notre rage se montre dynamique, fertile, réconfortante, imaginative, partageable…et, on peut le dire, joyeuse (prenant le bon bout de la lorgnette !)…

 

Ouais avant même que t'auras essayé, encore, d'entuber le peuple, nous on aura dégainé notre rage. Et là, sûr, que tu veux pas trop la voir en face !!!

 

Parce que ce que nous avons détecté à pourquoi la gauche n'occupe pas sa juste place dans le monde c'est que celles/ ceux qui la font tout le temps perdre bien ce sont leurs dits dirigeants…Complètement enfouraillé(e)s dans des impasses nombril listes barbarement anti-collectives…Qui ira leur gueuler à la tronche ceci: NOUS NE VOTONS PLUS POUR UNE PERSONNE MAIS POUR UN VRAI DE VRAI PROGRAMME ? donc les phrases pourraient être "tu as des ambitions personnelles, tu dégages!", ou "tu défends pas bien le programme collectif tu te barres!", etc (laissons libre cours à la verve dite populaire (oui populaire chez le pop populaire !)…

 

Le fonds reste "le programma avant tout le monde!"…Comment défend-on bien ce programme collectif ? simple ! afin d'éviter les courts- circuits suicidaires des ambitions personnelles et de défendre au mieux le programme collectif ON PASSE PLUS DANS LES MEDIAS DOMINANTS. On s'en passe !!! Admettez que seul ( e) qui possède ambitions personnelles  "veut" absolument passer à la télé, se montrer sa tronche dans les illégitimes journaux ou nous niquer les oreilles à la radio… Admettez que s'il y a des lieux qui rendent impossible (manips sournoises, montages désinformants ou pratiques déloyales !) de défendre au mieux le programme collectif ce sont bien ces médias dominants…donc y passer c'est faire perdre toutes les possibilités de défendre au mieux le programme collectif !!!

 

Pour le moment, être de gauche SE PROUVE par ne pas plus passer par les médias dominants. Clair ? Retrouvez les réunions enfin publiques, les réseaux, les visites, les rencontres, les gros débats etc…quand c'est pour les autres les imaginations s'envolent non ?

Etc.

 

Sinon vous ne rencontrerez plus que nos rages !!!

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 4 onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "Où trouver encore du sérieux ?", onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article