Rapprochements fertiles plus que n’importe quel bankable ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3127654788_fd3657fba4.jpg

Jules Bonnot fut le chauffeur, à Londres, de sir Arthur Conan Doyle …Donc sir Arthur Conan Doyle fut son inspirateur, et, comme tel, son frais complice. La bande à Bonnot c'est, en très vrai, la bande à sir Arthur Conan Doyle. Oh que non point (Sherlock nous aurait, plutôt, élucidé oh que not quenottes !!!) c'est sir Arthur Conan Doyle qui fut inspiré – à l'air libre – afin de créer son personnage fermé (lock it !) à la maison (holmes pour tromper s'épelait, en fait, h.o.m.e. !)…

Alors que le surréalisme, après Lautréamont et autres fatraseries, inventait le rapprochement de deux réalités séparées à la fécondité étonnante – comme le capitalisme doit faire croire au nouveau permanent (pour la stupidité si restreinte de vendre – puisque si vendre a 10 atouts partager c’est 1 000 atouts et plus)…c’est obliger à tout jeter, comme théorie périmée. Le vrai épicurien (le contraire du brouillon et si limité hédoniste) lui, prend son miel partout et « garde » l’image surréaliste. Au point de la renouveler chaque jour. C’est que l’épicurien atteint son but dès son choix (de la modestie matérielle)…donc son but il le butine toute sa vie : bénéfices= 22 000 %. Et il voit ce capitaliste si peu « sérieux » courir, en dératé, après un fantôme abstrait pour ne garder en bouche qu’amertumes et agusties !!! Bénéfices =une « success story » pour les médias ignares et moins (-) 1,3 milliard % pour tout le non vécu - but jamais butiné puisque toujours remis oui au prochain gaingant…  

Amalgames que tout ça !!! vous pointez-vous …Comment que vous le savez si trop bien ? Vous le pratiquez donc tant ? Comment se fait-il que le spectateur sache toujours mieux que le créatif ? Si NOUS vous disons que l’art pur est une permanente jouissance et pas l’argent – c’est parce que le but est le vrai butin…celui que l’on butine sans cesse. Butinez-vous l’argent ? où se trouve la sensualité paisible dans cette sèche convention abstraite !!! A trop de cruels versants ?

Maurice Leblanc s'inspira, lui, de Marius Jacob, dans le but (peu recommandé) de créer son Arsène Lupin…Alors que ce Marius Jacob osait que "l'écrivain fait partie des êtres utiles à la société" – tout comme les médecins – et que les "parasites sociaux" , pour lui, se nomment financiers, banquiers, propriétaires de médias ou politiciens…Donc Maurice Leblanc se veut encore plus utile à la société en "volant les voleurs". Uniquement. Comme l'affirmait Marius Jacob …

Qui inspire qui est l’air inspiré ? 

Amalgames encore pires que tout ce que vous dites là !!! vous repointez-vous (jusqu'à être bien au point ?)…Comment vous le sauriez si bien ? Vous le pratiquez donc tant que cela ? Comment se fait-il que le spectateur sache toujours mieux que le créatif ? Et que de cet immense savoir il ne survient jamais rien ?

Mélanges, alliances, fusions, mixtions, panachages, assortiments, mariages, unions…que du beau monde…que des mots amicaux…Vous croyez ? Pourtant, ce n'est pas parce qu'on entre dans une église qu'on est curé. Ni parce qu'on traverse un commissariat qu'on serait flic… Ce n'est pas parce que vous achetez de la viande que vous avez cessé d'être végétarien, c'était pour dépanner la voisine, vous excitez pas, là non plus, elle a 80 balais…Ce n'est pas, encore, parce que deux flics en uniformes vous demandent leur chemin, qu'un troisième larron vous prend en photo, le bras tendu, que vous commanderiez (une bière) à ces policemen…Ce dernier fait est même un témoignage récent…Ce n'est pas…que…parce que…ce n'est…etc. les amalgames traînent partout et aident (bien trop!) au foutoir social …

Foutoir social – celui-là même qui empêche tant les amoureux de bien communiquer et de se retrouver tant plus nombreux…celui qui empêche l'honnêteté intellectuelle de traverser les perversions médiatiques qui emberlificotent, traficotent, décotent et détricotent tout – emmêlent les pinceaux (d'où y'a plus beaucoup de belles peintures!), embobinent ta bobine (d'où y'a plus beaucoup de films transcendants !), empêtrent, enchevêtrent et entortillent tout…Ce foutoir qui embrouillent les politiques au point qu'aucune DECISION DECISIVE n'aie été prise depuis plus de 30 ans (et la société se montre toujours plus BLOQUEE : qui verrait que "ça bouge tout le temps" doit prendre son vertige pour de la sérénité…). Ce foutoir où aucun changement REEL ne pourra survenir…

Notons que ce sont des enfantillages, des niaiseries, des futilités, de vaniteuses inanités ou de vides frivolités QUI DIRIGENT LE MONDE. Au sommet que du puéril et des lubies…Vous ne le croyez pas – alors jetez plus qu'un œil. Pendant que les enjeux s'amoncellent dans le gigantisme, nul ne leur lance un regard, personne ne s'en préoccupe, pas un citoyen n'en parle sérieusement, aucun écrit ne l'atteste. Nous ne nageons que dans les loufoqueries et les lubies !!! Mais qui « protège » donc cette pouponnière ?

Rappelons avant que vous ne retourniez à vos scandaleux "divertissements" (et tant pis si le monde disparaît, pourvu que nous nous amusions, prônait le conformiste si sérieux, qui sérieusement, nous ramène aux cavernes et aux bougies. ET LUI LE SEUL danger social !!!) que les enjeux sont:

-1 –  la survie de la planète : plus que 5 ans avant l'IRREVERSIBLE ? plus, moins ? si on comptait sur vous pour "savoir" - sûr que le déluge serait déjà passé !!!

-2 – la survie de l'Humanité (qui, malgré les évaporés si ridicules de l'économie "naturelle" ne dépend pas DU TOUT DE L'ECONOMIE mais UNIQUEMENT de la survie de la planète : ah bon! vous jouiez à qui sera le plus fou ? mais pourquoi ne pas limiter ce vaste projet à la pouponnière qui vous attend ?).

Amalgames  =  game over !!!

(à suivre)

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article