Regard garde

Publié le par imagiter.over-blog.com

2738485296_45621f1d9c.jpg

Gare au regard il nous fait garder ce que nous ne voulons pas et rater ce qui nous intéresse. Son pinceau de lumière trop sélectif garde ce qu'il regarde. Que vous regardez !!! Le regard le peut oui vous déposséder d'un peu d'intensité de vie…regarder n'est pas toujours garder ce qu'il faut.
Occupation inefficace d'un volume (votre attention et votre mémoire), désordres accrus ( trop de croisements sabotés de projets collectifs qui cherchent à se nouer) ou évictions et évincements de priorités toutes autres…il est des choix qui plombent et engluent.
Ce qui est gardé après vos regards. Parfois à moisir sans circulations…ne se retrouve plus. Ce n'est pas garder en ce sens que d'apprendre à re- garder !!!
Le monde, existentiellement, s'est divisé en ceux/ celles qui regardent garder et celles/ ceux qui gardent regarder. Les premiers sont les matons des autres, ne pensent qu'à les enfermer, les limiter, grignoter, ligoter, éliminer mentalement. Les autres maintiennent intacte la faculté de regarder. Faculté qui permet de changer vraiment les choses. En simulant toutes les facettes du diamant du problème. Les rendant toutes corporelles. Et, soit ce sont vos "positions" physiques "articulées" différemment qui deviennent moteurs des transformations. Soit ce sont vos "positions" intellectuelles significativement modifiées…
Les choix échus et ceux qui déchoient chus…tout sursaute à la secousse que, régulièrement, le hasard reçoit de son étymologie (avec secousse) … ne devons nous pas nous espacer par rapport à certaines catégories d'idées, y mettre de la distance, de la vastitude, de la liberté de pouvoir simuler sur une très grande superficie. Sans se crisper sur les traumas. Ici, sur ou sous la peau un intervalle devrait s'imposer. Afin que nous ressentions à quel point les pluri- solutions deviennent l'avenir. Très bien si nous savons transformer nos "positions" (opinions intellectuelles et leurs racines existentielles !) mentales, voir les évidents rapports entre "positions" intellectuelles et "positions" corporelles. Une aide, pas une limitation réductionniste. Plus aisé de changer de position (posture) physique.
Et dans tous les domaines également. Même au niveau des systèmes de pensée ? Evidemment, même au niveau des systèmes de pensée. Adam Smith ne connaît que des malentendus, il est accoutré, si déloyalement (faut rien avoir lu de lui pour prétendre qu'il a fondé le capitalisme, qu'il est tout comme un Bush marié à une Thatcher ) qu'il a prouvé la main invisible des marchés, leur omniscience naturelle et leur infaillibilité économique. Leur a posé la couronne de la dictature mondiale. Au point que vous enlevez Adam Smith, tous les arguments qui légitiment la capitalisme disparaissent. Ce n'est pas rien que ces manipulations de l'honnêteté intellectuelle, tout de même.
Adam Smith s'est toujours méfié de l'argent, des financiers et de la spéculation à multi-alibis. Au point qu'il considérait que l'argent n'est pas la richesse mais sa seule mesure, oui son mètre instrumental, la balance qui pèse juste son poids, son serviteur neutre. Que donc, "afin de connaître la vraie richesse d'un pays il faut retirer de l'addition tout l'argent en circulation " …normal, que nous retrouvions l'argument de l'argent n'est pas la richesse mais uniquement la mesure de la richesse. Mais, aussi, le constat honnête que de ne pas enlever l'argent circulant, de tous les comptes, c'est comme de le compter deux fois. Et que donc une fois retiré de l'addition tout l'argent en circulation – que reste-t-il ? Oui en toute dernière analyse ? "La richesse des pays ce sont leurs talents"…Le talent aura toujours été plus important que l'argent. Et, du côté le plus opposé, le slogan qu'il définit des précapitalistes (il a écrit vers 1750 !) ? Oui le "tout pour moi et rien pour les autres", qui par la monstration de sa paranoïa sociopathe, ne peut guère passer pour un éloge du capitalisme, une légitimation de celui- ci et, surtout, une obédience de la régression qu'il représente. D'avoir usé de toutes les facettes de "regarder" – surtout, 2 ici ! – nous a conduit à de nouvelles compréhensions, à des mutations de mentalités et à des  changements de comportements. Si ce n'est cela changer les choses ?
Tout le trésor est en nous. Le capitalisme plutôt comme ces pacotilles rudimentaires que l'on agite devant les indigènes dits sauvages. Sauf que, ici, les indigènes c'est nous !!!
Oui le capitalisme n'est qu'une très pâle préfiguration de ce que va être l'abondance.
Tout le trésor est en nous. Et son immensité existentielle va ajouter plus d'intensité, encore, dans nos vies…
Grâce à des techniques – telles celle de re garder, apprendre à garder regarder…,
                            …la faculté du changement intégral…
…puisque, vous pouvez désormais l'expérimenter, en direct, en apprenant à utiliser le "cerveau sensualisé"… comme il apparaît dans quelques unes de nos plus récentes techniques sur ce blog ? : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "Détectivé ?", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser
Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article