REMUE-MENAGE (extraits traits)

Publié le par imagiter.over-blog.com

96915554_a129041682.jpg

--   

Je porte ma peau comme un rayon de toi

---   Si je t'aime c'est pour toi pas pour moi

---  Vos seuls apartés signifient partez vous tous! Nous voulons rester en tête à tête! Vous comprenez, persista Duetto, d'une voix circulaire, l'amour trouve à se débarrasser des autres! (...)

 

---  Alors la filature ?

---  L'amour c'est tr-ès dangereux pour la société! Voici la liste des phrases qu'ils ont laissé "échapper", c'est-à-dire s'enfuir, après cela quasiment tous les mots sont libres. Voilà mon rapport! (...)

 

--- Et pour le corps?

--- L'amour ne laisse pas plis de chances au corps. Et je m'incline sur ses inclination,s, je l'ai dans la peau, j'en suis mordu, piqué, j'en pince est-ce pour m'en réveiller, je suis accro, pendu, suspendu, appâté par tous ses appâts, je me cramponne à ma crampe, je m'agrippe à ma grippe, mon affection se fait maladive affection, j'en suis très affecté lorsque affectueux, je prétend à être tendre, j'ai prétendu à être prétendant, tout tendu, en lui tendant quoi, à quoi puis-je prétendre d'ailleurs, je l'adore c'est oral, la dévore, décore de mon corps, ma dévotion est ovation, dévote c'est pour elle que je vote. (...)

 

Bill tait acculé à être plus fort que l'argent. Il s'imbiba de son lexique, de sa grammaire et de sa prononciation. (...)

 

---   Ma Nova vient de me nettoyer de toutes les horreurs que j'ai emmagasinées, subies. r

---  L'amour doit devenir ce qu'il est, lui répondait-elle, en buvant les larmes qu'elle versait sur son visage.

Une femme mérite-t-elle la faible et surpuissante popularité de la poésie. Si tout homme est blessé toute femme a la blessure. (...)

--- Je t'ai toi et tu m'ôtes tout manque sauf le manque de toi, parvint quand même à fleurir Ramuntcho. (...)

 

Idi na khoui! Qui ne serait "ému" par la nouveauté perspicace d'un tel amour ?

Son nom de feu brillant pour toujours Roubliou, son Ramu savait enfin aimer. (...)

Bill, en un autre pays, disait que la femme est le woo- man. C'est-à-dire le vœu de l'homme. Nova devenait enfin le vœu de Ramuntcho. (...)

 

--- Faut se relâcher même si on n'a pas de preuve!

---  Se conduire à éconduire… (...)

 

Le danger définitif de l'amour c'est que tu n'arrêterais plus de parler. Au premier venu, à la dernière venue, à te déballer comme si tu étais un paquet cadeau... (...)

 

La structure de l'univers n'est pas cercle. Mais ellipse. Pas un centre mais deux centres. Dans cet univers, ainsi conçu, la femme et l'homme auraient bien chacun leur place. Chacun serait un centre de l'ellipse de la vie. Quitté le cercle dont il fallait conquérir le centre.(…) Non plus face à face. Mais enfin côte à côte.

 

(à suivre)

 

Vous pouvez trouver le texte intégral sur le site de téléchargement gratuit freethewords.org

 

Commenter cet article