Rencontres avec des stars de gauche – vrai, ils veulent nous faire passer pour des simplets…Ils rouleraient "contre nous" ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5224438593_974aa51f07.jpg

Ces stars de "gauche" – vrai, ils veulent nous faire passer pour des simplets…Ils rouleraient "contre nous" ? A se demander…Ras le bol, alors, de ces escrocs, bien dilués dans la masse du "peuple de gauche", qui pilonnent que simple serait simplet. Naïf, ingénu, niais ou candide. Bref, de la graine à se faire piétiner, escroquer, manipuler, démunir ou manœuvrer…Conseiller ceci ne peut appartenir à quelqu'un qui serait votre vrai ami. Des vers vénéneux se sont donc glissés dans la pulpe collective de gauche, afin de tout pourrir de l'intérieur. Le simplet vivra donc dans la consommation à outrance, la destruction accélérée de la planète, la nuisance maximale apportée aux autres par indifférence et non-assistance à autrui. Le simplet diffuse au maximum l'interdiction meurtrière de toute intelligence. Faut pas se défendre dans la vie, faut pas user de tous ses atouts, faut pas sortir son esprit critique: faut se laisser faire et tout déserter. En bref, ce n'est "simple" que pour les riches: à coups de toboggans mentaux, les médias & cie ont  déboutonné trop de gens pour le "on dévalise tout, prends ses valises !!!" des capitalos. Une des chansons ne bannit-elle pas toute lucidité et toute insistante intelligence pour le motif frauduleux qu'heureux seraient les simples d'esprit …

Cette immense friponnerie, déguisée sous les oripeaux du modernisme et du top tendance, ne peut aboutir qu'à plus de barbarie encore…Décidément, vous avez laissé vos pires ennemis entrer chez vous afin que, derrière votre dos, ils incendient tout votre bien être. Simple d'esprit comme simplet, c'est regarder ailleurs, ne pas entendre ni écouter, ne rien vouloir savoir ni connaître. Refuser toutes les conversations. Ne pas "rencontrer" les autres. Dédaigner tous les efforts de conceptions comme mépriser, à fond, toutes attentions à autrui. Le simplet ne peut s'occuper que de lui-même et encore: assassinat de toutes solidarités. Les carnages résultant de la mort de l'intelligence, de la destruction de la lucidité (comment changer le réel si nous n'en avons aucune conscience ni connaissance ?) ne représentent que quelques éléments de la litanie des malheurs attachés à simple=interdiction de toute perspicacité…Simplex informatique à transmission unidirectionnelle…

Puisque les escrocs et les porteurs de malheurs procèdent, toujours, identiquement: monologue total et omniprésent. La chanson qui ose qu'heureux seraient les simples d'esprit – claque bien pire que les ordres à l'armée. Pas de débat possible, avec toutes les thèses existantes, il y demeure quelque de malsain dans le laxisme de "gauche" (ne pas exercer du tout d'esprit critique sur ce qui reste supposé "de gauche" ça le fait plus du tout!)…Le fond de la simplicité c'est, pourtant, d'aller jusqu'au fond de l'intelligence la plus exigeante, de la lucidité la plus cristalline, afin de parvenir à vivre simplement. C'est cela qu'heureux seraient les simples d'esprit, ceux qui sont simples "dans"leurs esprits, qui ont trouvé un fonctionnement concis en leurs têtes afin d'aboutir à un comportement très "responsable". Simple n'est pas dans le départ mais dans le résultat où y est mis toute la simplicité du monde. D'où ferme refus de l'argent exagéré: chacun-e se restreint autour d'un revenu qui ne dérange personne d'autre. Chacun s'évertue à protéger la planète par la vie la plus fondamentale possible. Dans cette optique, la lucidité (qui vient de la lumière) représente bien un cadeau qu'il ne faut jamais refuser, quitte à en souffrir. A bas donc le petit nid douillet des petits bourgeois déguisés en musicos pour distiller leurs irresponsabilités effondrées. Ceci présupposant, lâchement, que les lucides restent en première ligne pour tout réparer, ramasser les coups pendant que nos escrocs simplistes tirent, simplement, les marrons du feu…

Il y a tant de simplets qui se sont ratatinés à devenir d'irresponsables consommateurs, d'acariâtres "amusés, de "divertis" pas solidaires, de manipulés médiatiques ou de pratiquants de la lâcheté de l'achetez tout – pour savoir que simple n'est pas si simple…Ce n'est pas un effondrement vers le bas (dans toute perte d'exigences envers soi!) mais un fort élan vers le haut (avec efforts persos à la clé)…Donc pas heureux ces simples d'esprits qui regardent toujours ailleurs lorsque les simples "dans" leurs esprits (donc perfectionnements incessants) restent toujours en première ligne. Trop accablé(e)s par la publicité mercenaire…Ce sont eux nos héros pas les simplets hédonistes !!!

 

Clair ? Simplifier à ce point le simple c'est ne plus participer à la politique, aux réflexions et aux débats collectifs. Suicider sa personne, se retirer de tout – participe de la geste de "simplifier" qui est "réduire", anéantir et diminuer. Donc, s'empêcher de vivre tout son potentiel…L'insupportable n'est-il pas d'exporter ce défaitisme sur les autres ?

Puisque, comment un simplet pourrait se défendre de qui vit en "volant l'argent des autres" (bourses et banques), qui vit en mentant sans cesse aux autres (médias, politiciens et formes commerciales des aides aux détresses) ? Refuser l'intelligence c'est se déclarer ennemi des pauvres et collaborateur des trop riches. Refuser la lucidité devient un crachat dans la gueule des miséreux. Heureux les simples dans l'esprit qui évitent, en une seconde, le piège de cette chanson.

Décidément, ce n'est pas simple d'être simplet, trop simplifié, excessivement simpliste. Mais si simple de mettre de la simplicité volontaire dans toute sa vie.

Rutilez d'intelligence, ayez une vie intérieure de milliardaire, faites la fête comme des nababs – mais, dans votre vie matérielle, demeurez toujours économes envers les autres et la planète. Vivez donc à fond votre splendide pensée et refusez de vous faire châtrer la tête (comme vous le susurrait votre ennemi intérieur !)… Nous ne simplifierons jamais la vie des prêcheurs de voies sans issues collectives…Ce serait bien trop simple !!!

 

Trouvez la suite sur le site internet freethewords.org

 

( à suivre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article