Réparations posthumes/ ils s’acharnent sur Marilyn…

Publié le par imagiter.over-blog.com

5033411262_77f1089690.jpg

Les mêmes (ou leurs exacts clones) qui ont maltraité la personne de son vivant – ont le culot déshonorant de faire leurs fausses louanges après leurs disparitions. Après avoir beaucoup blessé d'un illégitime mal, ils voudraient se redorer le blason sur un nom qui (malgré eux, croyez-le!) brille. Ces indignes parasites de cadavres ne doivent plus être tolérés une seconde de plus. Leur duplicité mercenaire aboutit à ce que jamais de jamais nous ne pourrons avoir confiance dans la moindre de leurs paroles. A peine touchent-ils un sujet qu'ils le trahissent dans les grandes largeurs. Pourquoi encombrer la scène "publique" (publique et qui doit donc le rester !) de telles perversions ? Inefficacités garanties…

 

Ainsi un journal de droite voudrait nous sermonner sur le fait que Marilyn aimait les livres, qu'elle lisait beaucoup (pas comme ses leurrées admiratrices!), écrivait et fréquentait plutôt la culture difficile…Scoop ? Les clones de ce journal, en leur temps, désinformaient à fond, empilant images de " ravissante idiote " sur idiote ravissante". Donc, gesticulant beaucoup afin que cette importante facette de sa personnalité ne soit pas connue. Avec les "sorcières de Salem", Arthur Miller obtint la preuve qu'impossible qu'ils émettent une seule opinion honnête ou objective. Après tout, ce n'était que le mari de Marilyn. Limite "chasse aux sorcières maccarthy" sur Miller – on se demande, alors, ce qu'une ravissante idiote pouvait faire avec une telle intelligence? Allons allons. Pourquoi donc attendre si longtemps pour faire paraître ses écrits?

Et bien puisque, même aujourd'hui, de comprendre que Marilyn était intelligente et amoureuse de culture CHANGE TOUTES LES CARTES. Ce qui lui a été fait (et qui reste causes flagrantes de son mal de vivre) ne sera pas réparable. A moins que ses ex- persécuteurs (les mêmes qui voudraient voler une reconnaissance!) changent à 100 %. Ce n'est pas le cas ? A vous de dresser la carte des espaces où de pareils traîtres ne pourront plus jamais s'exprimer sur tel et telle…N'est-ce pas mille fois plus caressant d'écouter la voix de "quelqu'un qui est de son côté", qui chatoie de complicités ? plutôt que de gober le produit frelaté de qui "n'a jamais été de son bord", ne le sera jamais. Et ne fait chuter que dans le déshonneur d'un minable coup médiatique…

Devant l'ampleur de tous ce que les sentiments humains ont déjà accompli – aucun coup médiatique ,e peut redresser la tête. Redressez la vôtre en mémoire de nos lumineux ancêtres. Si Marilyn aimait les "vrais" livres, etc. – aimez donc les vrais livres…Sinon, allez- vous encore la trahir ?

 

(à suivre)

 

Trouvez la suite sur freethewords.org  signet 2….

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article