Résiliences – lorsque vos ennemis vous guérissent la vie

Publié le par imagiter.over-blog.com

20321409_461879d4de.jpg

Il est des cas où des acharnements démesurés contre un individu ont contribué à le rendre férocement…heureux. Ont ouvert comme une source inépuisable de joies en lui/ elle. Où rien de plus aisé que d'aller, ensuite, s'y abreuver à volonté. De quoi faire s'étrangler de rage ce-te très mal intentionné-e – sans qui (après un laps de petites souffrances) un individu n'aurait jamais pu – livré à ses seuls moyens – accéder à tant d'extases !!!

 

Les circuits de résilience ont opéré à plein. L'inconvénient demeure que ces auto-réparations, opérations de transmutations, forges d'alliages neufs, créations d'émotions qui soulèvent, de sentiments qui agrandissent et de pensées qui deviennent scalpels de laser d'un excellent chirurgien, etc –demeurent, oui toutes, "invisibles"…le corps est forgé, lavé de laves brûlantes, mais aucun appareil de mesures ne peut en suivre le déroulement exact…et nous en restituer des images visuelles…il n'y a pas de cicatrices (dans le spectre du visible) des souffrances psychiques ou de vie intérieure. Sauf à l'IRM – mais, là, il n'y aurait pas eu résilience…

 

D'autant plus que la résilience semble si mal comprise…Dans une société où l'égoïsme seul mènerait quelque part, où il ne faut faire confiance à personne, où il ne faut penser qu'à soi, etc – la résilience semble, en fait, complètement incomprise. Prise comme un gadget de consommation ou un hochet pour esprits infantiles qui refusent d'admettre que toute guérison ne passe que dans la réalité nue. Et pas dans des gesticulations médiatiques qui vous donnent le beau rôle Trop lisse. Alors que, dans les faits, cette guérison vous fait, parfois, sombrer, vous file des airs d'œufs battus, vous plombe le teint, vous plie les épaules – bref, ne vous montre pas à votre avantage (visuel, s'entend !!!). C'est une des étapes obligées du processus !!! Seule la durée et la profondeur diffère de personne à personne !!!

 

Ensuite – si vous trouvez en vous la source de baumes, si vous réussissez une rencontre enchantée avec vous- même…il y a (obligatoirement) le symétrique d'une rencontre enchantée avec les autres. Qu'ils/ elles en soient conscient(e)s ou non…qu'ils y participent effectivement ou non…que ce soit frontalement ou part inadvertance… c'est vous- même, avec tout votre potentiel mis en avant afin de "revenir" à la vie complète. A sa "forme" intégrale, comme platonicienne…oui, c'est vous-même qui captez, interceptez, saisissez, canalisez et recevez ce "meilleur des autres" qui n'éveille pas, nécessairement, leur lucidité…vous savez faire avec peu – un mot, un geste, un regard, et vous remplissez tous les "blancs"…vous devinez ce que vous devez répondre (même si aucune réponse n'était attendue) et où, comment…ce qui poursuit ces "côtés" par où les autres vous nourrissent encore placer…par erreur ou non…

 

Un peu comme si vous les forciez à vous (re)considérer comme déjà autre – la trajectoire finale de la résilience – et que tout en eux s'adapte à ce futur de vous. Y prend forme, y place des formes, s'en fait aimant, vous accueille, déjà, un peu de ce futur moi. Bref, sert comme ligne d'arrivée démultiplicatrice des forces…Vous le tracter d'ici, de ce présent et haler donc tout ce futur - à vous…les béquilles (temporaires) de vous et des autres, des autres et vous…telles des poulies qui ne disent pas ce q'elles sont !!! C'est que tous ces épisodes (ici forgés dans le même moule – afin de se faire comprendre !) réclament de la durée, cela peut même reculer, il peut y avoir de échecs de tâtonnements…En cacher quoi que soit c'est ne pas pouvoir (ou savoir) cacher le sabotage !!! C'est long et cela se passe dans une vie intérieure. Plus elle existe intensément – moins il n'y a de vie intérieure (par conformisme, lâcheté ou autres) moins la résilience n'a d'aliment pour régénérer ses forces. Au fil du temps !!!

 

Cela n'avait pas été vraiment précisé ? Plus l'on aime le réel – plus il vous aide à le décrire…la résilience c'est, aussi, la réconciliation avec le réel intégral

 

            Hors de ces éléments – la résilience n'est qu'un hochet de faussaires !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article