Rire de bon cœur - (2/3)

Publié le par imagiter.over-blog.com

8728392286_8e3eb567bb.jpg

Il est possible de rire à volonté …cela s’apprend !!!

Pourtant…

Dès que nous abordons la recherche de nos réels "besoins", aussitôt que nous hiérarchisons ce qui demeure essentiel en nous ou bien à partir de la récollection des "recette vitales" – nous tombons nez à nez sur la compréhension que cette anti- civilisation se montre plus qu'incompétente, incapable, maladroite, inapte ou impuissante dans tous ces domaines. Ah oui ! pour les choses, l'inanimé , elle s'y connaît mais pour la "richesse" humaine (la seule qui vaille !), là c'est l'indigence, le manque, la carence, la misère ou la mendicité. Les prétendus dirigeants n'y valent plus une ramette, ils touchent pas une bille, ils pigent quéquette blues…A moins d'établir une double hiérarchie: une pour les humains l'autre pour les objets, il ne nous reste plus qu'à les "remercier" !!! voui voui très beaucoup ! En attendant, faisons avec les moyens du bord, nous avons, parmi nous, ceux qui "savent" rire à volonté– quel masochisme inné nous empêcherait encore de profiter de leurs vrais conseils ( de consilium, délibération – l'on s'en doutait !). Bon ! Dans toutes les écoles, dans tous les lieux d'éducations, la prophylaxie sociale du rire commence par ramener aux consciences les bienfaits de base :

 

1 )))  C'est pour soi seul que l'on rit. Comment augmenter cette source de bien être qui ne pourra que s'amplifier de savoir qu'elle ne nuit pas aux autres...sinon en respectant, absolument, le rire des autres. En devenant joyeux de leurs joies, comme le conseillait Adam Smith dès 1750. Survient- il dans les têtes de perturber, sans cesse, la lecture de quelqu'un – il a bien fallu un lent apprentissage (de quel droit il s'isole, on ne vaut plus rien alors, et la réalité il s'en fout, et autres réprobations de départ contre la lecture…) ?

 

2 )))  Les imposteurs du ricanement, proclamés professionnels du rire, se voient ramenés à leur plus petite place. Amertume, animosité, malveillance ou fiel, etc – représentent tous leurs menus si peu affriolants. Leurs activités de maniaques compulsifs ne sont pas "interdites" mais légendées (gaffe, mec, c'est pas du pur !). 

 

3 )))   En priorité sociale sont hissés les guérisseurs du rire, ceux qui font du rire une précise thérapie. Puis, les aventuriers du rire qui ont exploré les dangers possibles et nous en préserverons. Tout ceci ajusté, autour d'un radicalement nouvelle philosophie de "l'éducation".  Plus de ce "il faut les dresser ?" ah oui! contre quoi? Contre tout alors? N'est ce pas vous qui devriez vous éduquer alors, vous du "rejetons nos rejetons".

 

La neuve philosophie est simple (comme tout ce qui constitue la nouvelle civilisation!): on ne peut apprendre de pensée abstraite avant d'avoir fourni au corps tous les moyens de se défendre. De tout, dont les pensées abstraites au cas où elles  draineraient des poisons. On n'apprend pas l'alphabet et les phrases en premier. Mais toutes les techniques corporelles comme le souffle, le yoga, le rire, la gymnastique, la relaxation, etc (adaptées à chaque contexte). La musique (comme solfège mathématique et art du corps) vient compléter les systèmes de défense du corps qui peut, alors, "encaisser" les assauts du savoir abstrait. Le "rire de bon cœur" fait, ainsi, partie de l'éducation réussie.

 

Vous percevez alors à quel point les occidentaux se montrent, actuellement, carrément mal éduqués. Y'a des fessées qui se perdent. C'est même pour très beaucoup pour cela qu'ils reprochent abondamment tout aux autres. Vive le rire du bon cœur : le cadeau des mots. Rire de bon cœur c'est le rire du bon cœur. Celui qui possède une puissance phénoménale. A la force colossale. Qui vous recharge de bonne santé. Vous n'avez qu'à essayer pour voir !!! C'est fait ! Vous avez, ainsi, aperçu, dans les coins qui cherchent à nuire, par exemple, sournoisement (si si, ça se fait, ici ou là, d'ailleurs!), en vous coupant le rire…Strictement inexécutable: lorsque vous "savez" rire à volonté et rire de bon cœur – tout le bien ne peut que vous arriver…Pas à…Comprenne qui voudra !

 

C'est que vous venez d'obtenir une des plus grandes "réussites" de la vie (croyez- nous !) :

devenir socialement indestructible !

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

website translation services 09/08/2014 09:16

et demande d'apprentissage et ainsi sécurisé en ligne sur l'information des actifs de connectivité Web sur la concurrence et que demande bien approchée, les flux de trésorerie et des flux de trésorerie ainsi pour chaque étudiant. Cordialement.