Rudes ruades

Publié le par imagiter.over-blog.com

6808797919_8942834e7b.jpg

Se ruer sur la ruade. A ce point ? Ce serait plutôt que la ruade se rue sur nous. Le précieux qui n'est pré–cieux que pour qui s'envole chaque jour vers les immensités – demande du précis en tout. Les mots nous semblent trop familiers. Comme s'ils étaient familiaux. Alors qu'ils appartiennent bien à la complète différence. 0 la radicale

 

Le langage seul reste complet, jamais divisé ni divisible, ni opposé ni opposable, ni contenu ni contenable, etc. - il demeure autant intérieur qu'extérieur. Il englobe chaque mot tout autant que chaque mot l'englobe. Le yin et le yang y deviennent la même entité unifiée pour lui. Lui qui n'exclut jamais rien ni personne. Il résout toutes les contradictions et séparations. A la fois, et en même temps, complètement féminin et entièrement masculin. Etc. Il appartient à la Forme qui inForme. Offrant toute la formation qui forme nos corps à l'inFormation complète. Tout autant qu'il demeure la forme même par laquelle toute forme nous inForme…autant dire direct que 90 % de nos pensées égo-centrées lui semblent plus qu'inutiles, inefficaces et largement contre-productives. Ce qui veut dire que si vous visez un but, avec ce chaos des egos, vous aboutissez à lui tourner carrément le dos, à ce but.

 

Un seul exemple ? la phrase serinée pare les anti- "élites actuelles – qui pourrissent toute la socialité vive des médias - et qui est "l'égalité pour l'égalité crée le ressentiment"…alors qu'une simple promenade dans la logique prouve, tout au contraire, que la phrase rationnelle c'est "l'inégalité pour l'inégalité crée le ressentiment". Alors parle pour ne rien dire ? Pas du tout. Nous obtenons, là, une foule de renseignements sur qui a proféré cette contre vérité:

1 -   En tout cas, il ne faut pas compter sur lui/ elle pour aller vers plus d'égalité.

2 - Plus fort même : elle/ il montreront les plus âpres mauvaises fois, les plus flagrantes mauvaises volontés pour empêcher à ce plus d'égalité.

3 -  Toutes les déloyautés sont à attendre de tels truqueurs.

4 -  Ils ne parlent "qu'à côté" des mots.

5 - Et la barbarie illégitime des privilèges (depuis la nuit du 4 août vous vous rappelez ?) n'en apparaît que plus flagrante…

 

Rudes ruades pour elles/ eux ?En tout cas, ce sont les formes d'esprit les plus disqualifiées actuellement. En plus que de politiquement hooligans ce sont des "socialement anormaux"…oui de flagrants antisociaux, ennemis des lois de la République comme de l'associé- té !!! Très rebutants non ? Sales jusqu'au fond du cerveau…

 

Rudes ruades ?

 

Si vous voulez donc vous défaire de ces personnages miasmatiques, nous vous offrons des blogs tels…The afunfairs are the afunfairs - blogs des 5 et 12 décembre 2011. La série "Ne pas aimer les pauvres révèle bien une peur de progresser" en 6 blogs courant du 18 mars 2012 au 1er avril 2012 –

Et l'ouvrage de référence"Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), au sous- titre "une approche du Droit aux yeux droits", que vous pouvez télécharger sur le site gratuit freethewords.org **** en cliquant sur onglet 4

 

                        …Au moins des rudiments de rudes ruades, non ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article