Sauveur paradoxal ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2356279124_1860846358.jpg

Il s'agit de la BCE, Banque centrale européenne, selon Benoît Coeuré, un de ses membres qui nous a prophétisé que la BCE a sauvé l'euro en donnant 1 000 milliards d'euros aux banques…carrément !!! Il a, ouvertement, omis l'explication du prodige, comme si cela allait de soi…l'organisation qui a le plus failli en Europe serait, ainsi, un très paradoxal sauveur? En fait, il s'est sauvé de ses propres responsabilités, qui excèdent toujours ce qui est lettre sur le papier…

 

Rappelons que 1 - depuis 20 ans, 3/4 de toutes les richesses créées ne vont qu'à 10 % de tous les salaires…donc les 90 % restants n'ont qu'un maigre 1/4 à toujours plus s'appauvrir.

2 - où 52 % du PIB mondial s'engloutit dans un peu plus de 200 transnationales et donc le PIB mondial accaparé NE SERT PLUS A RIEN pour la prospérité collective…

3 - inutile croissance ? oui, où 10 % de trop riches se "monopolisent" 50 % du PIB mondial et donc le PIB mondial NE SERT PLUS A RIEN pour la prospérité collective…

4 - que "nous devions adorer l'économie de marché, parce que ceux qui la font peuvent être aussi incompétents qu'ils le souhaitent" (p. 242 - Nassim N. Taleb "Le Cygne Noir – La puissance de l'imprévisible", septembre 2010).

5 - Enfin, voir le blog "Taxes financières – l'aveu ahurissant" où un petit 0,10 % de prélèvement sur les transactions d'obligations et de 0,010 % sur celles d'actions rapporterait 5 500 milliards d'euros annuels à l'Europe – ce qui, en calcul inversé, avoue un total de transactions annuelles entre oui 55 000 milliards d'€ et oui oui  bien 550 000 milliards d'€…si ce n'est pas là de quoi couvrir, pendant au moins 33 ans, oui 33 ans la "dette colossale du pays" ce serait quoi ? etc.

 

et que le peule se voit pressuré, si illogiquement, de partout – donc il est sauvé de n'être pas sauvé, il est sauvé mais sans lui, il est sauvé des meubles, il est sauvé de ne l'être point…brisons- là comme disait le révolutionnaire XVIII ème siècle vers lequel nos lumières devraient un peu s'éclairer !!!

 

            Et ce Benoît Coeuré ne sera parvenu qu'à nous…écœurer !!!

 

… vous y trouverez, également, beaucoup d'anti-poisons, dans les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?", "On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", "Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie", "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même "L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 28/05/2012 18:52

excellemment
bonne rythmique en 2 parties tu fonds et fais oublier 1) que tu prends la phrase conformiste - celle qu'a tous les virus - et tu sautes plusieurs crans de raisonnements d'un coup
le résultat apparait condensé et comme on disait AVANT non reconnaissable, jeune de la fontaine de Jouvence
2) tu sèmes le futur QUI et quoi ça déranger que 1,2 ou autre chose puisse sauver le monde ou juste ses fesses du désastre - l'essentiel reste de cogner le cognitif - en quoi ça dérange le concept
de sauveur ?
NOUS on n'en a pas besoin - eux ça les rend accro au BESTIAL.point barre à la main ferme des capitaines...
tu vois bravo "parce que " c'est brave...

imagiter.over-blog.com 28/05/2012 19:02



pirée si ça déménage c qu'on va AILLEURS ?



JeH 28/05/2012 17:04

Sauve qui peut ? mais qui le peut ? ceux qui ont peu ou prou ? ceux qui ont déjà beaucoup ? Drôle de radeau, j'en suis médusée !

imagiter.over-blog.com 28/05/2012 19:02



pirée si ça déménage c qu'on va AILLEURS ?