Scoop : cannibalisme des traders ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2844676505_8c1814456d.jpg

Alors que 50 $ suffisent pour nourrir un enfant à l'école pendant un an. Alors qu'avec un minuscule 25 cents, un bol de bouillie, de riz et de légumineuses, leur permet de vivre sans les séquelles irréversibles – la trader fanatique se fait un bonus (pas en salaire, mais en plus donc) de 65 millions d'euros…en image de réalité c'est presque 1,5 million d'enfants de spoliés. Il bouffe leur ration vitale qui coûte si peu cher…bref, c'est un cannibale qui dévore 1,5 millions enfants sans défense. Quel héros, pétri de courage, n'est-ce pas ? Trop admirable ! Mais pourquoi ce vorace de sa race ? Son esprit d'adolescent définitif qui se veut un bonus (le petit cadeau à sa maman pour le gentil petit, la lalalala ton gentil bonus – tous les mots qu'ils emploient ne sont jamais sérieux - "bonus", cadeau surprise, pour qui s'occuperait de vos finances, vous auriez confiance, vous, dans ces excès de puérilités ?)…

 

"En 2010, les états industriels réunis dans l'OCDE ont dépensé pour leurs paysans – au titre des subsides à la production et l'exportation – 349 milliards de dollars. (…) Le budget de la FAO, de son côté, s'élève à 349 millions, soit un montant mille fois inférieur (p. 234  – Jean Ziegler – Destruction massive, Géopolitique de la faim, octobre 2011)." Soit ce que l'Omc considère comme "pervertissant" la concurrence, d'un côté (mais l'Omc club des trop riches olalalalala passe l'éponge là dessus, n'est- ce pas, les riches ont tous les droits et aucun devoir…) qui a pour résultat – dumping agricole très antisocial – de ruiner les paysans et de semer les famines. De l'autre, la FAO (Food and Agriculture Organization) qui nourrit tous ceux qui ont faim…1 000 fois plus de possibilités (illégales, d'ailleurs !) pour détruire, nuire, saccager et 1000 fois moins pour sauver, réparer, reconstruire…l'image de réel , cette- fois, offre le même cannibalisme enragé !!!

 

Qui nous laisse devant la question centrale : lorsque ces déments de la finance auront tout "consommé" (oui que leur cannibalisme sans limite aura tout dévoré !) – que ferons-nous si nous nous enfonçons dans la léthargie inactive devant…

                                              

                                               … ces "suicidaires pour les autres" ?

 

…vous pouvez, d'ailleurs, en trouver tous les menus cannibales dans les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", "On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"… "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article