Se vautrer sur la misère des autres ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6208363356_119c268eaf.jpgLa Banque Mondiale, une fois de plus, se déshonore en étalant un triomphe non libre et complètement faussé. En effet, sur les 187 pays qui constituent sa base de données, elle évite les 57 pays les plus pauvres, pour affirmer avoir réduit à 1 milliard le nombre d'affamé-e-s et de vrais miséreux. Les portant de 1,25 $ par jour à 2 $ …essayez donc de vivre avec 2 $ par jour avant de triompher. La misère n'aura donc pas diminuée : les 57 pays "exclus" des chiffres la ramenant plus vers les 2 milliards…

Pire, pour les mauvaises nouvelles – l'Europe et les U.S.A. ne sont plus du tout "espérés" comme moteurs d'abolition de la misère…Plus du tout. Uniquement les pays émergents, et pour les 3/4 dans ce progrès humain…Ce qui ressemble, quelque peu, à l'ambiance des pays non alignés de Cancun. Dont certains, promus pays émergents, vont, effectivement, diriger leur "croissance" vers les pays les plus pauvres !!!

Le quelque peu diffamatoire " pays non alignés" (par rapport à qui ?) se muant en méthode extrêmement productive de futur… 

Se vautrer sur la misère des autres – ne semblant pas vraiment l'attitude la plus diplomatique !!! Puisque, exclusivement idéologique, "prouver" que les 40 trop plus riches ayant la même richesse que les 3,4 milliards de plus pauvres – c'est la bonne méthode pour abolir la pauvreté. Que plus il y a explosion des inégalités, moins il y a de pauvres. Que la Bourse usuraire et spéculative représente le moteur des meilleures répartitions de richesses possibles. Bref, que, seul, le capitalisme peut abolir la pauvreté.

Depuis 2 siècles qu'il l'affirme, les résultats bien concrets, "libres et non faussés" tardent toujours à devenir clairs et nets, non ?

afin de conforter, en vous, les avantages de cette certitude – vous pouvez lire les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"… "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans grandes engueulades

Commenter cet article

lejournaldepersonne 13/03/2012

Vérifications par le réel ?

Le Forum mondial de l'eau (qui dure la 11ème semaine à Marseille) livre des chiffres "réalistes". Rappelez- vous, la Banque mondiale osait que la pauvreté diminue sans cesse…grâce au capitalisme (à
ce rythme,s(ailleurs, en 2012 il ne devrait en reste que…zéro !!!)…or tout concorde (les bidonvilles augmentent, de 6 millions annuels pour les 830 millions déjà existants etc…) pour signifier
l'exact inverse. C'est bien plus de pauvretés mais encore plus de misères. La misère a chassé la pauvreté. Ainsi, 2,5 milliards d'humains n'ont toujours pas, fin 2010, d'installations sanitaires.
Et la pauvreté diminuerait à 1 milliard d'humains ?

Entre 3 à 4 milliards (donc plus de 50 % de l'Humanité) n'ont pas un accès permanent à l'eau, dresse l'Aquafed, les opérateurs privés des services d'eau… Et la pauvreté diminuerait à 1 milliard
d'humains ?

Se vautrer sur la misère ? C'est tout ce que l'on voit dans les gros mensonges trop "intéressés" de la Banque mondiale. Ce si hors réel puisque combien n'ont pas de comptes en banques, de moyens de
paiements bancaires ? Donc l'influence du capitalisme n'atteint pas, directement, au moins la moitié de l'Humanité ? Plus ? Qui parle encore de réel si vous EVITEZ cette vérité qui ne lâche pas
prise ?