Service public du crédit ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4674326255_30cf2ffcb1.jpg

Oui le Crédit social, un service que rend la collectivité à chacun, pas de capital à rembourser que les frais de services rendus…Comment est- ce possible, combien cela va coûter ? Les deux phrases qui signent les aliénations…

 

Si les prêts sont scripturaires, ne dépendant que d'une ligne écrite sur un registre, vous, vous remboursez en totalité avec de la monnaie réelle toute la somme inscrite, pardon, "écrite"…il est vrai que ces faits rédigés constituent du travail et des services rendus : là, il y a intérêt aux intérêts…Mais de là à rembourser un capital inexistant sinon dans le fait que "cela doive toujours rapporter à quelqu'un"…il n'y a pas de surcoût supérieur à ne pas rembourser ou bien à rembourser ce capital …

 

Adosser le robinet de prêts à 9 fois le capital social du service bancaire, puis à chaque fois à 9 fois le capital bancaire…ce qui multiplie les possibilités d'offres de crédits…et ne devrait pas intervenir dans l'option à rembourser ou bien à ne pas rembourser ce capital…

 

Vous partez du nouveau paradigme "Si ça ne rapporte à personne ça rapporte à tout le monde" – vous obtenez un Service public du crédit qui ne connaîtra jamais de crise financière, ni boursière, ni spéculative…puisque c'est bien rendre service, le but qui tourne en boucle…tout le monde rend service à tout le monde qui…afin que l'associé-té se tisse toujours plus toujours plus de crédit…social !!!

 

A l'image du projet où chacun-e travaillerait pour gagner le salaire de l'autre, du voisin, de la voisine, des collègues…quelqu'un d'autre gagnant "votre" revenu…etc…absolument plus personne ne se rait attaché à son propre salaire !!! Cette irruption dans une gigantesque fibre sociale, toujours inexplorée et inconnue, nous offre une métaphore féconde…

 

Ce paradigme qui va, de ce fait, remplacer – sans regret et avec un immense soulagement, tout au contraire - l'économie hégémonique, irrationnelle et destructrice…va faite connaître tous ses bénéfiques bénéfices…

 

Les bénéfices eh oui ! ce n'est pas, cela n'a jamais été prévu du tout  pour "faire" du bénéfice. Mais bien c'est pour "être" bénéfique !!!

 

La perversité capitaliste peut se ressentir, aussi…Telle, lors d'un premier emploi, la réclamation farfelue de l'expérience professionnelle - faut avoir travaillé avant d'avoir travaillé – Ce qui serait comme "l'expérience de naissance" (faut avoir appris à naître avant que de naître), sinon vous n'auriez pas votre permis de naître – donc ne naissez pas !!!

 

L'intrusion exorbitante et abusive de l'esprit capitaliste en tout – tout comme la jalousie n'excuse rien en fait et l'avidité encore moins – nous oblige à dévoiler des techniques du futur…après tout, il n'a qu'à apprendre les manières de table, afin de partager, proprement, le gâteau social, non ?

 

Comment ? sinon en allant directement vers l'inconnu…des blogs récents vous proposent cette découverte…essayez " Triple A : non, ça ne vous concerne pas", "Il faut abandonner le capitalisme financier, oui définanciariser toute l'économie", "Les banques centrales aident les banques qui "sont" les marchés et donc…", "Fin du monde – non, fin de "leur" monde"…"Tous les dégâts commis par un gestionnaire ?", ou bien "Croissance appauvrissante" et " La trop mauvaise habitude de ne pas aller contre les habitudes"

 

Service public du crédit ? Une solution, enfin, à la taille des problématiques actuelles…Un changement de paradigme inclut une transformation complète, qui inclut une mutation des émotions, sentiments, pensées, réactions corporelles, habitus social, etc…

 

Ainsi le basculement vers le nouveau concept "Si ça ne rapporte à personne ça rapporte à tout le monde"…

 

                        …peut s'accompagner, harmonieusement, d'un crédit impulsé… …comme un service que tout monde cherche à offrir à tout le monde !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article