Si vous ne la "ramenez" pas

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

D'autres sont bien obligés de la "ramener" pour vous. Alors ? Les déloyales pressions (puisque bien unilatérales) pour le grand anonymat, l'abandon de tous vos talents, battent leur plein…qui la "ramène" donc avec ce ton autoritaire de ne pas la ramener ? Plutôt une frange bien glorifiée par les médias ( qui la "ramènent" donc pour elles/ eux !)…Avec un "taux d'intrusion" pouvant aller jusqu'au très désagréable. Trop envahissants médias "d'occupation" qui la "ramènent" donc pour d'autres. Ces autres qui (nous) mentent à se la "jouer cool". Cela ne revient-il pas à la même chose de la ramener soi seul ?

 

Tout comme pour les pollutions où votre "empreinte carbone" totalise les droits que vous vous monopolisez à polluer les autres – l'"empreinte médias " mesure, tout aussi honnêtement, à combien vous la ramenez !!!

 

Que se joue-t-il donc derrière ces intimidations, menaces, pressions, dissuasions (peu reluisantes sur le fond !) ? Un financier ne la "ramène" nulle part. C'est en silence et dans l'ombre qu'il spolie le plus grand nombre…Quasiment personne ne le connaît, ne sait le son de sa voix – pourtant, son taux de nuisance reste imbattable… Son "taux d'intrusion" si excessif et son "empreinte médias"  trop exorbitante…que des exagérations partout ? Partout, plutôt, des médailles si le critère autoritariste unique, devient…si vous ne la "ramenez" pas – tout vous est permis et excusé…

 

De la sorte, de la "ramener" vous fait signer, en fait, plus d'authenticité que les autres. Tout comme la verve, cette joie dans les mots, contresigne une certaine loyauté dans vos messages. Le monde serait-il en train de se remettre à l'endroit ? Des expériences en psychologie ont démontré ceci : qui parle bien peut être considéré comme parlant "beaucoup", des chronométrages précis ont prouvé l'inverse mais l'accusation persiste en complet déni du réel. Qui a l'habitude de parler a, à la longue, une voix qui "porte". Second critère qui tire vers la "ramener". Qui est joyeux, possède, en plus, de la prompte répartie, et – pire – de la verve ardente – alors là, atteint le 3ème critère. Dans ce monde de conformisme exagéré ou de soumission volontaire oui mais…pour les autres – les 3 critères réunis vous font apparaître "coupable".Coupable de quoi ? Nul ne le saura jamais. Mais, en tout cas, pas soumis. Donc déclic au devoir unique "qui la ramène est seul coupable" !!! Plus la corde est grosse plus elle passerait ? Peut-être mais plus nous pouvons, aussi, la dénouer !!!

 

Ce qui se joue de fondamental, en conséquence, ce n'est pas moins que la suppression de toute liberté d'expression. Rabaissée à "la ramener"…La vulgarité de ton oui démasque la vulgarité de cœur qu'il y a derrière…Un détour convient comme structuration forte des arguments ? Un documentaire "Apple, la tyrannie du cool " démonte ces procédés très déloyaux. Apple se fait passer pour le fer de lance de la contre- culture or il impose ses normes et ses tendances sans la moindre prudence affective ni un grand respect d'autrui. Des témoignages nous sont parvenus comme quoi il essaie de (vous faire) télécharger de force ses logiciels – si vous ne cliquez pas, immédiatement, sur " annuler", l'affaire est dans la poche…Oui exactement comme les arbitraires du "si vous ne la "ramenez" pas"…se profilent dans la posture définitive (pour la vie !) de ne me parlez pas, restez à mon seul service, faites tous mes caprices, ne m'obligez pas à réfléchir, à regarder la réalité, je ne veux rien savoir de tout cela, mon égoïsme le vaut bien…votre liberté d'expression me gêne dans mes despotes frivolités, je l'avoue…je préfère l'Ancien Régime très hiérarchisé où chacun-e demeure (de manere, manant) à sa place sans récriminer. Où certain-e-s seules peuvent parler et agir – la censure par le censitaire. Et où le bras religieux s'abat sur tous les hérétiques (enfin les individus hyper intéressants qu'ils décrètent, si dictatorialement comme tel) – j'aime ce vide démocratique, ce désert glacial où nul n'ose plus la ramener…

 

Je ne suis rebelle que sur la pochette, mais, dans la vraie vie, plus que réactionnaire, bien rétrograde, obscurantiste et régressif en diable…D'ailleurs le marketing de Apple - qui n'est donc que tromperie à la pub – c'est de rendre tout pouvoir (en apparence) désuet en s'autoproclamant contre- pouvoir et super cool. Or super cool montre, trop vite, son revers cauchemardesque c'est bien d'un pouvoir encore plus exorbitant que le précédent que nous pourrions hériter…Pas cool la tyrannie du cool !!!

 

De la sorte – si d'autres ne sont pas obligés de la "ramener" pour vous …et surtout pas les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) qui restent des envahisseurs extrêmement insupportables (oui oui comme 10 000 qui la "ramèneraient" bruyamment pour les starifs !)…

 

Que donc si vous la rameniez  EN PERSONNE pour vous ou bien pour d'autres – ne vous laissez plus intimider…La perversité est que nul ne peut la ramener par soi- même. Uniquement par les autres, surtout rétribués !!! Ce qui devient bien, en réalité, 1 000 fois plus dégueulasse !!! Fallait bien en prendre conscience !!!

Protégez votre (notre) liberté d'expression…oui oui parlez en personne pour vous-même. Courage et sincérité…

Puisque si nul ne pouvait plus la ramener…

                                                                       …il ne vous resterait plus que la télépathie !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

2986554530_8e56034422.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article