SIMULER VOTRE CERVEAU VOUS OFFRE TOUTE LA REALITE : LE CERVEAU EST MAGICIEN

Publié le par imagiter.over-blog.com

SIMULER VOTRE CERVEAU VOUS OFFRE TOUTE LA REALITE : LE CERVEAU EST MAGICIEN

Un livre récent d'un neurochirurgien se nomme "Le cerveau magicien". Il dit que, si nous appliquions des méthodes (pour lui tout ça c'est dans le futur!) de "simulations" (avec explications médicales) nous pourrions nous auto-réparer très souvent. Nous distiller des extases à volonté. Nous faire couler des frissons gracieux partout. Nous masser au milliardième de mm, etc. Ces techniques (et d'autres)  je les applique déjà depuis fort longtemps, même sous des appellations autres. D'où les précisions, qu'en tant que spécialiste du réel, j'apporte…avec l'apport documentaire des associations de terrain, of course !!!

C'est ce qu'il faut ressentir: en vous vous avez toutes les capacités (votre réel est de 360°, mais vous lui tournez le dos : gag zen inédit, vient juste d’être inventé– puisque vous ne vous auto-punissez pas en vous mentant, en tordant idéologiquement le réel, en jouant des rôles, isn’t – de vous en sortir. Vous apportez plus que vous le croyez du fait des "qualités" (votre très importante fraîcheur "est" une qualité!) : sauf pour vous.

J'ai, aussi, jeté "par-dessus bord" tout ce qui dans nos éducations/cultures "ne sert à rien". Esprit léger pénètre beaucoup. Par exemple, toute "superflue psychologie" (ayant observé que la psychologie des gens ne les fait que souffrir où résiderait l'utilité ?) ce qui me "libère" un grand espace/énergie en moi. Plus gigantesques gains de temps…voir l’article « id- entités » pour piger…

De nombreux combats (dont les plus pénibles causés par des êtres, pleins d'injustices, qui vous prennent pour un(e) autre !) ne m'ont pas laissé dans le même état que  vous.

Ayant refusé de perdre mon hyper-réceptivité (lorsque douloureuse one shot) je suis parvenu à un "esprit sphérique" – un des plus proches du réel.       Vérifiable sur le site freethewords.org. Vous voyez les autres tels qu'elles/ils sont ; parfois ça sidérre/ zoom comestible... Et vous obtenez une foule de postures physiques (toute "position" intellectuelle, idée, a son parallèle dans une "position" du corps!). J'ai perdu "l'amertume" qui vous encombre encore: lorsque quelqu'un vous nuit, des meurtrissures. Pas la peine d'en rajouter en intériorisant ses ex-actions, en le laissant entrer en vous. Aussi, la stupidité de "croire" que si quelqu'un vous diffame "c'est de votre faute/cause"…Chacun a son "bout de communication", si l'autre le dégueulasse c’est son putain de problème. Vous n'avez rien à voir, vous n'êtes pas contaminée. L'habitude d'être géométrique rendra aisé ce bon usage du corps (que vous savez largement "automatique"!). Voyez la réalité : un affront (ressenti individuel non fiable) un affrontement (réalité collective). Idem : une offense, une offensive…Des êtres exportent tellement leur chaos interne que toute la Société en pâti. On se tire de ces circuits toxiques: voyez je n'ai qu'une colère froide définitive. Plus personne ne peut me polluer avec ses insinuations, désirs de nuire, ragots, calomnies etc etc. Je fais sentir, physiquement, que c'est "son" truc et que je suis à 1 000 km de tels "échecs" (la Société lui faisait croire qu'envier etc. c’est bien, très tendance et bon consommateur et – là – un big os – un être radicalement réprobateur !!! croyez moi les « simulations » vous rendent tout très parfait réel)

Ce que n'aborde pas le "cerveau magicien" (ce pourquoi vous me percevez en avance: je suis juste "contemporain" en plein dans le réel et présent au présent J) c’est qu'on peut "créer" ses pensées et son état intérieur (je ne vous le dirai pas si je ne savais pas que vous alliez pouvoir le faire !). En nous toute la chimie de l'univers. La peinture apprend les "couleurs comestibles": quand je peins je mange des couleurs, en entends les sons etc. En plus (quand en forme) je puis capter les gens comme des longueurs d'ondes (donc des couleurs). Difficile de dire en peu de mots: un exemple devient nécessaire - l'amour! La plupart savent l'amour physique. Déjà beaucoup moins les sentiments: il y en a des milliers et nager comme un poisson dans leurs nuances c'est la joie auto-renouvelante. Déjà plus beaucoup (la majorité avec un sommaire "d'ignorants" ne sont que barbares: c’est pour ça qu'ils vous blessent vous foutant de force dans leurs incompréhensions et tout le monde pareil – vous n'avez rien à voir avec leur volonté de tout salir!). Enfin, les "pensées d"amour" rien à voir avec religions c’est, par exemple, tout l'orangé vaporisé dans une odeur incroyable qui gagne tout votre espace comme le toucher d'un pétale de fleur. Le son du silence "entouré aussi de silence" etc. Là y'a quasiment plus personne. Superficiel(le) c’est n'être qu'une superficie: si ça prend de la place ça ne tient pas une mn de conversation. Elles/Ils pérorent mais vous venez de piger qu'ils ne connaissent rien de l'amour 3 étages. Sachez donc rester fière de vos combats. Les médias ne glorifient que ces intrus (dans la vrai vie) – mais vous et moi savons que lorsque, seul€s, ils tombent dans le gouffre insupportable de leur néant intime . Nous pas : c’est la fête intérieure permanente plus belle qu’une naissance perpétuelle. Nous sommes les vrais vainqueurs !!!

Dans le quotidien, une sieste enroulée autour de la distillation digestive, une attente aux caisses faite sur la pointe des pieds comme un danseur, 1 000 possibilités de se glisser en dehors de leur barbarie etc. (ils ont perdu tout droit de vous normer!). Vous pouvez atteindre le "cerveau sensualisé" (la joie très supérieure aux plaisirs, les "qualités" inépuisables se montrent supérieures à tout etc). Où chaque jour est un brasier de sensations. Toujours sur le toit du monde.

Vous voyez ils ne sont pas du tout réalistes et vous obtenez de nombreux indices (en gros, vous savez tout sur eux et eux rien sur vous) et trucs pour les démasquer à l'intérieur de vous. Comme ils sont rarement dans le réel ils meurtrissent de meurtres. Le but reste, à partir de vos émotions/ sentiments de  vous "distiller", décanter, raffiner, et "d'obtenir" d'inattendues pensées. Ou de diriger ces pensées, en expulser une partie (les "circuits" toxiques de ceux qui cherchent à nuire, lorsqu'on les intériorise sont longs à guérir : donc never enter !) afin de faire votre "menu" émotionnel. Toutes les sensations y deviennent sensationnelles. Et, effectivement vous vous rapprochez de ces "secrets" qui vous intéressent. Qui restent plus un processus qu'un but atteint: si vous voliez comme un oiseau (5 l’ont réussi de nos jours et j’en connais 1) c’est la transformation de votre fonctionnement mental (tourner autour des pensées) qui serait "l'essentiel", pas le coup médiatique sans profondeur (il "vole" et alors que sait-on de "comment faire" ?) etc.

Votre cerveau est magicien: en lui se trouvent les anti-poisons à tout. L'esprit sphérique (si vous dites 2 mots, par le côté de la sphère qui est abordé, le choix des mots, le contexte etc…je reçois plein d'infos sur vous, plus que merveilleux, non ?). Avec le minimum d'éléments vous reconstruisez beaucoup. Vous gardez la souplesse polyvalente juxtaposant pleins d'impacts différents dans de nombreux domaines: pour une minuscule info. Tout le savoir vous paraît ramifié et vous "vivez" physiquement parmi tous les savoirs. Y "évoluant" comme on dit qu'un oiseau évolue. Etc.

Voilà, plus que des armes (puisque celles-ci désarment!) qui ne permettent plus les symétrisations. Le violent ne peut « rien » qui vous le « refusez » en tant qu’ennemi, n’est- ce pas simple ? Le pénible avec celles/ceux qui nuisent serait qu'ils ont l'air de vous mettre sur "leur" terrain, de vous contaminer d'eux, de vous coaguler à leur description des choses: là – c’est clair, "dans leur coin" ils semblent plus répugnants que jamais et démasqués. Et vous "non atteinte". Réussir "si peu" (dans leurs irréalismes nommé, mégalomaniaquement, "réalisme"!) parvient au score fantastique de perdre toute amertume et (quoi qu'il arrive) d'entrer dans un corps qui ne distille plus que d'exquis sentiments, de pleines émotions et des pensées "globales " (comme le globe terrestre). Paroles d'expert! C’est tout plein comme ça que ça "se passe".

Mais nul ne peut "changer" quelqu'un sans la personne. Aucun changement "sans" nous. Donc si vous n'êtes pas le changement comment peut–il "arriver"? Faut quitter un vécu pour passer à un autre (en européen, ils devraient dire "vacance" et pas "vacuité" – ce serait plus clair!). Disponible ça rend dispos…Le repos « repose » la question : et vous en devenez encore plus allégée !!!

Vous savez, désormais, ce qui vous amènera à la totalité de vous-même. La maîtrise c’est "l'économie des moyens". Beaucoup pourraient "maîtriser la maîtrise" s'ils commençaient par le début l Je crois que vous avez la rage pour y parvenir. Simulez et vous aurez !!!

Avec la réelle chance de vous connaître (à quoi sert un son pur si personne ne sait l'écouter?) je vous remercie dans le même sens que le vôtre.

Les merveilles absolues sont DEJA vécues par certain-e(s) d'entre c'est très certain!!! Alors, cassez la baraque*******************************

 

(à suivre)

 

 

 

SIMULER VOTRE CERVEAU VOUS OFFRE TOUTE LA REALITE : LE CERVEAU EST MAGICIEN SELON MARC JEANNEROD (La nature de l’esprit) !!!

Mais pour les sensuels détails des ouvrages sont sur freethewords.org (commencez par l’onglet 1) ….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article