SINCERE QUI S'INSERE ……

Publié le par imagiter.over-blog.com

4556938335_66849dd560.jpg

S'insérer. D'abord, en étant inséré-e. Encart. Ajouter. Pourquoi tous les discours seraient-ils concurrents? Ces infections par des idéologies aliens n'ont-elles pas gagné trop de terrain dans nos intimes? Tout le monde ferait du mal à tout le monde: comme seule preuve d'efficacité? Leurs discours ne tiennent plus la route ; faut dire qu'ils étaient bien grossiers. Symétriquement, émergent de nouvelles interrogations: pas plutôt: tous complets par complémentarités ajoutées? La complémentarité rend complet! Par co-opérations qui additionnent puis multiplient sa coopérative d'impacts assemblés ? Ce sont ces co-incidences qui rendent le hasard bien fertile! Par contributions simultanées qui participent d'une œuvre commune - seule base réaliste pour toute communication? Sans socle commun rien ne peut communiquer! C'est même pour cela que le capitalisme n'est qu'un seul monologue! Et qu'il n'appelle que l'uniformité morbide (une unique façon de l'écouter!) tant il est reconnu que la vie c'est la diversité (Darwin). Et que la diversité appelle les complémentarités. Partages des expériences et pratiques. Oui, remettre l'intelligence à l'endroit afin de mieux s'approcher de "l'écologie de l'esprit" (soit atténuer, au maximum, les pollutions par les savoirs). Ensuite, seulement, est-il sain de partager les savoirs.

Vous voyez bien que vous avez votre entière place dans ce dispositif. Notre but final est de protéger à fond tous les génies. Notre constat est qu'il en apparaît tous les 25 ans en moyenne. 1950, vous voyez bien, 1975 encore un peu. Mais 2000, pouvez-vous nous citer un seul? La Société, devenue si grossière et barbare, aurait-elle écrasé tous les génies? Le génie, cet être peut-être "dérangeant" mais pourquoi faudrait-il ne privilégier que les prédateurs stériles (sans futur!) de la Société de consommation, universellement traités comme des malades? Le génie nous est plus nécessaire que tout (nos calculs nous ont esquissé qu'il en faut au moins 200 pour que survive la civilisation. Où sont-elles et ils? Aidez-nous à aller au primordial! Connect!). Le génie, par définition, est imprévisible et imprédictible. Il n'a pas à être intégré ; ce serait plutôt les autres qui devraient s'intégrer à lui. Lui seul sait (et a expérimenté de toutes ses fibres morales, raisonnables, physiques, sensibles et sensuelles) ce que personne d'autre ne sait. Ne pas s'insérer à ce savoir vital signe le suicide collectif. Le génie surgit, de manière inopinée, dans des domaines inattendus et son nécessaire ouvrage va à l'essentiel (qu'importe ce qu'il dérange lorsque raisonner ce n'est pas faire le magasinier et étiqueter pour, justement, ne pas penser!). Il y a un avant et un après: irremplaçable chirurgien des sociétés, nous en manquons au delà de tous les désespoirs. A eux seuls, ils forment la vraie "économie" du monde. Stop. Vous ne devez pas en savoir plus sur ces trésors. Etc.

Vous voyez bien que vous avez votre entière place dans ce dispositif. Les conformismes actuels représentent le plus grand danger que court l'Humanité: leurs toxicités devenus extrêmes (sans le doigté des génies) vont amener au suicide collectif. Mais, tout à l'opposé (vous!!!), originalité et singularité reconnues et secondées. Et, a priori, appréciées. Si internet a mauvaise réputation du trop-de-tri-par-l'argent, des moyens simples permettent d'y remédier. Vous, oui vous: votre courriel/mail. Hop! copier/coller. Le voici sur le site. Ce que vous ne pouviez faire passer nulle part ailleurs, passe ici. Si si …Rarement dans l'Histoire de l'Humanité, n'ont été aussi étendues les restrictions et rétrécissements des thèmes "permis", des styles "autorisés"ou des discussions "admises": les dirigeants nous entraînent au suicide collectif. Blocus- blocages partout. Tout ce qui est contre-productif, parasitaire et sans issue se voit, seul, favorisé. Près de 80 % de toute l'intelligence collective se voit interdite d'accès: diffamations et censures forment le moteur routinier de leur anti-libéralisme réel. La Société ne fonctionne qu'avec à peine 20 % de son potentiel. Vous voyez bien que vous faîtes partie de la majorité des exclus bien tangibles et visibles, si vous ne pouvez diffuser vos réflexions admises, pourtant, de qualité.

Ainsi, alors que cette idéologie se montre plus que discutable, "vous ne pouvez pas être pris au sérieux, si vous n'abjurez pas toute autre "croyance" que dans le marché". Remplacez par "marxisme" et vous subirez le tsunami du dépaysement complet. Gregory Bateson, en 1980, avait décelé d'étranges similitudes structurelles et psychologiques entre URSS et USA: cela devient probant. Tout dirigeant, politique, culturel ou économique, se voit soumis à cette radicale absence de choix, donc ce coup de fouet dictatorial: soit vous désavouez toute autre alternative au capitalisme, soit votre avenir se voit barré. Sans doute, pour honorer "la politique du choix" de N et Milton Friedman, vous êtes privé de toute possibilité de choix !!! "Choisir" c'est aussi pouvoir renoncer oui ou non ? Sinon c'est tordre le sens, et n'en laisser qu'une version mensongère…Notre site chante tous les vrais choix, donc tous les vrais débats de fond. Donc les "grands dérangements" par les génies.

Ce n'est donc pas en méconnaissance de cette lame de fond aberrante (suicide civilisationnel garanti !) que nous vous ouvrons un espace "pour vous". Vous pouvez entrer en débat avec nos thèmes ou exposer ce qui vous rend si original, singulier ou rare. Nous aidez à joindre les génies (si notre gigantesque barbarie ne les a pas tous détruits). A la différence soulignée des conformismes de gauche qui ne font que relayer les erreurs dominantes (pourvu qu'elles aient le tampon centralisateur), et donc la gauche ne relaie, seconde, supporte et diffuse "que" les produits de la droite culturelle" (n'est-ce pas incohérent ?). A leur différence déraisonnable, nous pensons que plus l'esprit est décentralisé, plus il possède de chances d'être adulte, intéressant et raisonnable. Tout centralisme (surtout culturel) signe sa folie, sa puérilité et son sec ennui!

En culture, nous refusons fermement les diktats centralisateurs (relayés, même inconsciemment, par la majorité des blogs) puisque, depuis le temps qu'il empêchent tout débat de fonds, toute vision autre et alternative, nous observons que leurs résultats se révèlent catastrophiques (sans possibilité d'amélioration si vous ne "sortez pas du cadre"!). Nous avons, de ce fait, confiance dans les subjectivités singulières et décentralisées. Nous pensons que c'est l'indispensable filon (sous-exploité) des pistes de sortie...Et vous?                                          Dans ce site, seul le sincère s'insère. Comment détectons-nous? Essayez, vous verrez bien…

 

 

(à suivre)

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article