SOTS - Pas de sots métiers ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

8350943973_f00e4b5507.jpg

Ce n’est pas le sujet, non pas le thème qui serait préféré ? « C’est curieux comme on a tendance à prendre pour des sots ceux qui ne connaissent pas les mêmes choses que nous – tout en en sachant dix fois plus que nous sur d’autres sujets (p. 152 – Martin Slang – Thou shall not kill..ine ! good says ! » 1978)…le mimétisme est tel que nous pourrions croire que l’individualisme intègre se perd…si tu n’es pas ma photocopie , tu n’existes pas. – En tout ? Paraitrait !!! De quel communisme rampant la majorité d’entre nous nous enveloppe donc ? Puisque le tout mimétique, la rivalité mimétique qui empêche toute évolution sociale c’est tout le monde crispé sur le même « objet de transfert », sur le même symbolisme de pouvoir, sur la même compulsion matérielle ( « posséder » une chose étant – si évidemment – avoir « du pouvoir » sur les autres…)… ???...

 

D’où la sottise de prendre, unilatéralement, et du haut de nos donjons, sans jamais se justifier ni même argumenter (ceci est mon sot plaisir – puisque si la démocratie « ne fonctionne pas » l’explication ne peut être que dans la vérité de : la majorité d’entre nous se prend pour des reines et de rois !!!) !!! Ceci reste bien le réel : prouvez donc l’inverse !!! 

 

Comment ? Pourquoi ? Qu’est-ce ? se réveillent ces rois fainéants - surtout du cœur !!!

C’est que

Prendre pour des sots ceux qui ne connaissent pas les mêmes choses que nous c’est avouer que nous ne connaissons pas les mêmes choses qu’eux !!! La grosse honte…c’est à nous que nous devrions prodiguer des volées de claques…oui ou non ? vrai ou faux ? Que les autres te fassent ce que tu oses, si frivolement, leur faire !!!

 

ou aussi

parcourir la configuration de la sottise… sotériologie ? sotériologie (du grec sôterion salut) cette doctrine du salut par la rédemption – on ne vous salue pas donc. Bien mieux, votre grâce offrez-nous la grâce de vous, de votre toute entière présence…nous ne vous connaissons pas – nous voulons tant vous connaître…oui tout inverser des sots…la grâce, ce bienfait, serait donc toute en grâce gracieuse et amène…telle la faveur d’un don !!! Une danse d’harmonie !!!

 

alors..

…la sottise ne peut que disparaître puisque nous aurions tendance à prendre pour des sots ceux qui ne connaissent que les mêmes choses que nous – vraiment pas doués, pas terribles, etc…et donc

….sautant de sots en sots nous détricoterions tout le chandail…

 

… des attitudes IRREFLECHIES !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans l'attaquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article