Sourire sa digestion - Pillons les roupillons : 2 voies inconnues vers l'extase auto- guérissante (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

3532543959_7a11d17dca.jpg

Côtoyer d’autre corps qui ont fait disparaître toutes ondes de pouvoir en eux demeure une des qualités les plus rares qui soit. Le rare c’est ce qui VAUT tout le capitalisme, cette déchéance des qualités dans la gloutonnerie stupide des quantités…Pour le moment, à part notre (re)groupe, nous n’avons ni détecté ni rencontré qui que ce soit qui ai REUSSI l’abolition de tout pouvoir dans les circulations intérieures de son corps. Ce sommet des ambitions demeure, pour nous, insurpassable. La vulgarité du fric n’est plus à démontrer : osez donc faire un vrai débat public sur « tout cet essentiel que le fric n’achète pas ». Tout ce qu’il nous fait perdre, manquer, rater, louper, égarer, gâcher – cette analphabète total de la vraie vie- représente bien la plus haute montagne du monde !!!

 

Alors si vous avez la chance inouïe de rencontrer qui a aboli tout pouvoir dans les circulations intérieures de son corps. Donc ses ondes, ses vibrations, ses impulsions, ses réflexes, ses moindres pulsations – sachez que vous venez de croiser LE trésor… essayez c’est adapter oui oui essayez c’est l’adopter. Puisqu’on ne peut voir que ce que notre champ de connaissance nous laisse entrevoir – si vous ne tentez aucune EXPERIENCE au nom de quel réel parlez-vous ? où sont les preuves qu’on é-prouve dans votre anti-sensibilité ? sans les flux de l’univers qui vous traversent en totalité (ils ne le peuvent tant que les nœuds des pouvoirs vous ligotent tout entier, prisonnier des chimères et des irréalités) comment osez- vous « interrompre » qui en est à sa millième EXPERIENCES. Tout rutilant de sa vie « nature ».

 

Aucun environnement (même très négatif) ne peut vous empêcher de vous lancer dans l’expéééééérieeeence…Aussi, en attendant la rencontre, même dans la pire des galères vous pouvez sourire votre digestion. Que pour vous. Vous n’êtes pas en représentation : le sourire ce n’est pas montrer joliment les crocs mais irradier de votre joie intérieure. Ca va comme ça vient : le « résultat » de votre sourire n’est que pour vous, il ne se fait pas passer pour autre chose. He oui , au point que lorsque vous aurez goûté au sourire de la joie intérieure, les autres vous tomberont des yeux de fadeur…

 

Oui oui la vraie révolte ne fait aucune simagrées, ne joue aucun rôle, ne cherche à faire « plaisir » à personne (puisqu’elle veut la joie de tout le monde !)… grâce à ce gigantesque gain (que le capitalisme ne connaît rien aux vraies affaires !!!), vous allez toujours à l’essentiel. Ici, SOURIRE SA DIGESTION. Même dans le plus contrariant des environnements, même quelques minutes, ça fonctionne à plein. Qui a parlé vraiment de la sieste comme art ? Lorsque vous faites la sieste vous ressentez la plénitude du ciel, vous ne trouvez rien à expliquer de particulier. C’est existentiel : qui ne passe pas « toute » sa vie à la vivre mais à la contrefaire, la mimer, la singer, la parodier, la virttualiser – ne peut être qu’un perdant (déguisé en « gagnant marketing » - oui oui celui qui FUIT devant tous les débats de fond !!!)…

 

Oui oui, ces savoirs « rares » (que vous ne trouvez dans aucun medias dominants : qu’ont-ils donc à « partager » avec vous sinon les pubs arriérées ? et puis « s’ils savaient vivre » ils n’auraient jamais chuté dans la régression capitaliste, non ?) – ces rares savoirs, si vous savez chercher (et rechercher le recherché - tout réel savoir, au royaume des conformistes, a quelque chose de « réprouvé », oui ou non ? faut franchir la ligne !!!)…vous découvrirez…plus de couvrante, vous pouvez vous découvrir, nu(e ,)s n’est ni un crime ni un exploit – ce n’est que notre vêtement le plus usuel, commun, connu –(celui qui ne nous lâche pas la peau). Les dons sont bien plus « vivables » que les pouvoirs. Et vous pouvez vous « déguisez » en tout ce que vous voudrez, jamais votre peau ne se déguisera. Tu veux qu’on te prenne pour un rebelle, un modiste à la mode pas modeste, un rocker poker, un trader fou, un médiatique et puce, etc – cela ne passe absolument pas … Il ya 20 ou 30 ans une scission essentielle s’est produite autour (sccop toujours en attente !) de qui préférait les pouvoirs aux dons  Les dons c’est gnangnans n’est- ce pas – vous vous rendez compte pov’ con(ne) ça ne « donne aucun pouvoir sur les aitres ». Ils ont donc opté pour les pouvoirs. Mais sans jamais se demander à quoi ils servent. Et le monde se voit, depuis, dominé par sa partie la plus bête, bestiale, infantile et immature…

 

Or les dons sont bien plus « vivables » que les pouvoirs. Et les pouvoirs sont dans leur chute pleine d’aigreurs, d’acides, de désagréables sensations, de jalousies malsaines, de diffamations inadéquates, de nuisances et de magies noires. Sans compensations – ils ne peuvent finir que comme cela. De voir les poux c’est pouvoir, aussi…

 

Tandis que les dons (l’inverse des pouvoirs) servent à magnifier, embellir, glorifier ou parfaire la vie. Aussi changer la vie avec des pouvoirs – est d’une telle insanité que les sanitaires n’ont toujours pas compris !!! L’art de la sieste (nous y voilà) fait partie des dons

 

Des dons d’auto- guérison, plus précisément…Et là, avez- vous eu une seule info VRAIE ? Ce n’est pas n’importe quelle sieste, pas s’affaler comme une masse (les voiles du vaisseau entortillées aux écoutilles), pas perdre conscience – mais, tout l’inverse, l’aiguiser, l’affiner, la décanter, la purifier. Un endormissement du corps, pas de la tête – ça s’obtient par sourire la digestion. Vous laisser les sensations digestives vous submerger : en général, sans l’aigreur des contrariétés elles ne sont que bonnes (ne vous inquiétez pas à la quatrième sieste vous saurez diriger !!!)…Ca fait comme un soleil qui affute vos visualisations. Un ronronnement paisible qui vous ressent (oui c’est le ronronnement qui semble vous ressentir plus que vous qui le ressentiriez !)…Vous entrez dans les ondes longues et basses – votre tête ne contrôle plus rien, votre lâcher est dans un ciel intérieur sans chute…

 

*** les descriptions suivantes ne forment que le savoir minimum de la sieste. Après des centaines d’expériences diversifiées , vous devinez bien que vous aurez percé la sieste à tout faire…Les dons c’est afin de vivre l’expérience en vrai direct – les pouvoirs afin de forcer les autres à les vivre (mais en version nuisible) !!!

 

 

Voué(e)s  à voir à plein – vous pouvez commencer à vous constituer toute un choix de vécu. Soudain, au dessus des nuages vous fixer la même vie que l’aigle. Ou vous vaguer lentement dans les eaux chaudes des mers du sud. Vous sinuez toutes les couleurs comme ses fleuves de matières comestibles qui vous agacent (ou non) les dents. Les descriptions abondent. Mais – si vous ressentiez une douleur, un malaise ou une lourdeur, vous pouvez comme un spéléologue de votre corps ‘le « schéma corporel » réside à droite du cerveau) descendre, tout rayonnant de blanc, vers la partie plaignante Etc sans ficher ni fixer votre attention, vous la laissez bien flotter, mais obéissez à ses impulsions…Vous n’aurez (comme aspect plus négatif) que quelques secondes supplémentaires afin de « remonter de votre sieste ».

 

Qui rappelons-le ne démarre bien que dans la lenteur extrême de bien sourire sa digestion…Toute autre méthode ne serait qu’agression pure !!! Oui oui bien sourire sa digestion

 

Croyez- le, elle vous le rend au centuple…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article