Tapage commercial ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

322304123_4857912750.jpg

Un tapage nocturne ? Le voisinage s'est plaint et si constat des faits eh bien cessation du tapage. Tout commence toujours par la création d'un concept. Les concepts libérateurs sont les plus combattus. Tapage commercial c'est ce qui dérange tous les citoyen-ne-s…Entre l'ébriété publicitaire où, ivres de mégalomanies, ils tentent de se convaincre que leur produit est la définitive  panacée universelle – pas la peine d nous prendre en otage pour cet éthylisme. Jusqu'aux occupations abusives de tous les espaces publics. Les tentatives de nous confisquer, sans cesse, nos attentions, de nous extorquer nos achats (proposer n'est pas disposer d'autrui selon vos caprices!)…partout nous sommes agressés, harcelés…Oui matraqués sous formes de guérillas sans répit dont le but reste de tout nous razzier. L'absence de limites à leurs invasions qui vont jusque dans nos bars et nos intimités contraint aux "plaintes pour tapage commercial" ?     

 

Pour faire connaître, en un premier temps, leurs viols des consciences…

Afin d'établir une armada de moyen de ripostes, ensuite…Obligation de prévoir des espaces de silence, de propretés visuelles, de libertés de mouvement, de respects obligatoires d'intimités…etc

 

Et qu'on ne vienne pas tenter de nous fourguer que la pub c'est du fun ou de l'art…non non, ce n'est que de l'alcoolisme mental et de la défonce morale, sans auto- contrôle qui vient se nettoyer sur les autres, oui qui séquestre tout le monde pour qu'opère ce que la psychiatrie nomme " la folie à deux"…par exemple, croire que "la" marchandise est tellement plus que la marchandise – faut pas rêver, assène un ordre capitaliste qui ne veut pas que nous quittions son hypnose et qui, mentant sur tout, "utilise", sans la moindre sincérité, tout et donc…son inverse !!!!…non, non et archi non, la pub-intempérance-ébriété n'est pas de l'art, elle souille l'art : c'est de l'art souillé. Dehors les arsouilles…oui dehors…

 

Guère étonnant, alors, qu'ils fassent autant de tapage…nocturne et diurne !!!

Tapages visuels, mentaux, sonores, vaporeux…comme s'il ne pouvait pas supporter de "s'entendre" penser…

 

Comme si de se trouver face à eux-mêmes annonçait leur fin programmée ?

 

Comme si, sans cesse, il devait fuir dansles autres – afin de ne pas voir le mot "silence" : la page qui tourne le tapage !!! 

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article