Titre de séjour

Publié le par imagiter.over-blog.com

4593996815_9dee175134.jpgC'est à quel titre ? Le titre est bien un séjour. Le séjour serait dans le titre. Pourquoi donnez-vous un titre à un séjour qui n'a pas encore commencé ? Et à quel titre ? De votre seul séjour ?

Ainsi donc si vous séjournez vous dites que c'est votre séjour né !!! que c'est votre titre de propriété !!! La linéarité d'une démonstration qui devient trop un modèle, c'est que l'habitude aveuglante peut entraîner trop vite à ne pas examiner certains points.

Bon, décrire le réel n'est pas l'expliquer. Du tout même. Et de décrire le processus du titre de séjour ne répond absolument pas au à quel titre ce séjour ? Ou à quel titre ce titre ? Qui vous titre de séjour après lequel vous séjournez de titres !!! Et vous y faites séjourner les autres. D'où cela vient et jusqu'où ça va ?

Le point de vue unique – l'exclusion de l'autre du droit que "vous" lui accordez à l'autre de vivre sa propre vie. Cet autre n'a rien envahi de votre vie. Vous ne pouvez rien trouver à lui reprocher. Mais "votre" intrusion violette dans sa vie oui, le peut ! Elle ! Vous ne voulez pas expérimenter le 1/10 ème de ce que vous exigez de votre interlocuteur. Si vous ne POUVEZ PAS répondre à quel titre le titre de séjour ? Tisser les explications peut, par contre, résoudre en même temps qu'élucider !!! Economies de moyens – ce dont nous avons le plus besoin. Apprentissages vérifiés de très haut niveau. Olalalala. Olalalala.

Cela devient poisseux le titre de séjour. On sent qu'il peut nous agripper, nous extirper, nous transporter et nous coller tout à fait ailleurs que nous ne désirions arriver. Si nous ne faisons rien nous risquons de subir des effets qui se tiendront hors de notre portée. Au sens de pouvoir arrêter l'épreuve. Mais pas d'en recevoir des trop fortes doses. Douloureuses et/ ou toxiques…

Cela devient bien trop poisseux le titre de séjour. Il y a quelque chose qui ressemble à l'ontologie du langage dedans. Quelle que soit notre manière d'user du mot – il nous engage intégralement et de toute notre vie dans le processus engagé. Ce n'est pas parler en spectateur, ne participant pas au vital des expériences, ne vivant pas intégralement toutes les émotions et sentiments. C'est bien d'une vaste plénitude dont il s'agit !

Vous dites et vous faites !!!
Titre de séjour ? et de sénuit ça passe mieux ??????

…puisque, vous pouvez rencontrer, à volonté désormais, un fonctionnement du futur : celui du "cerveau sensualisé"… comme vous pouvez le vérifier et l'expérimenter grâce à quelques unes de nos plus récentes techniques sur ce blog ? : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Une goélette de goélands", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Vivre avec tout le corps ? (1) (2)", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », "Un livre qui se saute de titre en titre ?", "Amours fous", « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", "C'est comment un discours paranoïaque au pouvoir ?", "Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser
Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher
chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article