Tous saufs sauf

Publié le par imagiter.over-blog.com

5012921464_9b51fb30fa.jpg

Nous sommes tous saufs sauf un – donc nous ne sommes pas tous saufs…La logique loge tout et est supposée implacable…ce lieu mental peut être source de problèmes comme de solutions. Ainsi, tous les problèmes écologiques cruciaux (c'est notre survie à tous et tout de suite pas dans 50 ans !***) exige la décentralisation maximum des enjeux. Ce qui signifie que si tout le monde a bien intériorisé les lois de la nature, celle qu'elle déplie pour sa propre survie. Que tous nos actes suivent, impeccables, le même alignement que cette compréhension. Mais que l' un-e d'entre nous se mette à polluer dru. Tous les efforts collectifs peuvent être anéantis. Oui par un-e seul-e…Jamais l'individu n'a été aussi crucial et jamais il/ elle n'a été autant piétiné. Aucune (ou presque) des armes mentales qui lui sont, vitalement, nécessaires – ne lui sont favorisées et incitées.

 

*** voir le blog du 7 Juin 2012  " Principale erreur de toutes les sciences ?"

 

C'est cela la décentralisation complète des enjeux. Elle aurait déjà due démarrer depuis plus de 40 ans. Une habitude collective qui serait devenue comme une seconde nature. Or comme tout ce que sabote cette société qui mérite des réprimandes à rabord – les frivolités indéfendables et les puérilités inexcusables de prétendus adultes dominent…le topos – lieu mental de cette compréhension- action reste par trop sous- utilisé. Or chaque seconde de perdue peut être mortelle…

 

Nous sommes tous saufs sauf un – donc nous ne sommes pas tous saufs…Les sauf- conduits ne nous ont pas vraiment tous conduit vers la solution, hors des problèmes. Indemnes, rescapés, réchappés, sauvés, en vie…ou mais les exceptions (le sauf pas sauf) forment le métacadre. C'est-à-dire que non seulement elles ne confirment pas la règle mais la créent toute entière. A l'exception des êtres d'exceptions qui provoquent même l'exception de l'exception. Hors de hors ne peut même pas se voir de l'intérieur. Trop de hors met trop dehors, éloigné ou écarté - hormis, hors mis hors…à part que tout le monde a la même part Et que si l'on met une part à part cela redéfinit toutes les autres parts. Oui si nous sommes toutes et tous liés et reliés faudrait que ça SE VOIT UN PEU MIEUX… sous réserve de la réserve, qu'indélicatement, qui dicte le discours se permet de se…monopoliser…quitte à, à quitter donc la stabilité première et sans exclure de s'y aventurer vers l'ailleurs, l'inconnu – ce qui fait qu'un "sauf" ne rend pas, automatiquement, sauf !!! Se réserver la possibilité de…c'est montrer de la franche déloyauté envers l'objectivité…sauf que…à cette différence près qu'il existe nombre d' êtres différents qui, à la différence du conformisme, n'imitent jamais rien. Donc savent très bien où ils/ elles vont…pas comme un conformiste qui encombre tant et exige, étourdiment, en même temps, de tout diriger sans rien savoir…toutes chances de trouver un maximum d'adultes chez cette catégorique inflexible des êtres différents (non par défi arrogant mais parce que c'est leur vraie nature !)… sinon que ?

 

Sinon que ? Les alternatives. (ces chances suprêmes de l'Humanité que le primarisme étasunien a tellement saboté)…Alternatives et transversalités ? Oui , le fait que la plupart d'entre nous aient désappris à examiner, d'abord, absolument toutes les thèses en cours, toutes les options possibles. A les décrire, méticuleusement, telles qu'en elles mêmes, selon leur propre version, et non selon notre regard orienté – a fait perdre, socialement, ces très précieuses qualités. Qui vont valoir, bientôt, plus que de l'or. Le pensée "unique" – cette absurdité puérile, antilogique, appartenant au terrorisme intellectuel, etc – c'est bien le suicide social assuré…Rester responsable c'est protéger le futur donc sauvegarder toutes les alternatives !!! Tout binarisme n'est plus digne du 3ème millénaire !!! Qui est tellement aliéné qu'il faut le mettre en cure de désintoxication immédiate ? Tiens, beaucoup de costards cravates se montrent à désintoxiquer !!!

 

Nous sommes tous saufs sauf un – donc nous ne sommes pas tous saufs…Et le un à sacrifier pour tous ne fait que reporter la problématique un peu plus loin. L'inverse étant évident (si tous sacrifiés pour un l n'en reste qu'un!)…Dan les dernières semaines de sa vie, Jacques Lacan, observait intensément tous les nœuds gordiens ou borroméens – en chuchotant que de savoir les dénouer sans nuire ni abîmer devenait la solution de toutes ses recherches…

 

Les meilleurs d'entre nous sont, peut- être, en train de réussir ce sommet des prétendues…

                                               … inextricables difficultés !!!

 

…comme vous pouvez, déjà, commencer de le vérifier, en vous rapprochant, direct, du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme de l'ensemble de ses quelques techniques…dont quelques unes de nos plus récentes, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, e tc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article