Tout le monde navigue à vue

Publié le par imagiter.over-blog.com

Tout le monde navigue à vue

Toute généralisation si immense fleure trop l'omniscience plus que divine. Afin d'affirmer "tout le monde" il faut, à la fois, "tout" savoir du passé (dieu le peut-il ?), se montrer ubiquiste pour le présent (idem !) et surpasser en "divin"-ation tout le divin assemblé…Ce qui n'est pas rien dans le mégalomaniaque…si peu discret ou modeste !!!

 

Le déclencheur de ce commentaire –un ancien premier ministre nous balance une phrase terrifiante d'orgueil: " tout le monde navigue à vue "…Cette phrase se déguise en modestie, en version bassiste et dévalorisante du pouvoir qui ne peut vraiment rien sur rien, se montre dépourvu de tout …mais en très irresponsable modestie…il existe, en effet, des manières de se montrer modestes pires que tout orgueil…là, tous les autres pouvoirs (argent, médias, stars et lobbies) sont prétendus en avoir tellement plus que lui…pas d'actions, aucune décision "décisive" – où est donc le moyen de le vérifier ?

 

Il faut se rappeler les MOYENS colossaux qu'ont ces femmes et hommes politiques …si ce n'est que pour aboutir, inéluctablement, à des catastrophes, des échecs et des fermetures entêtées de l'avenir - "Fermé pour cause d'impossibilité !" – il s'agit qu'ils revoient (ou nous à leur place !) TOUTES leurs méthodes et leurs théories…

 

Se vanter ou des flatter à ce point d'être nul, caduc et démuni: je n'ai de pouvoir sur rien donc je peux donc tout "diriger", je pige rien donc je "nous" fait passer de théories et de plans, je ne fais qu'échouer parce que tout le monde ne m'est plus que donneur d'ordres…etc- n'est-ce pas entrer dans PLUS AUCUN AVENIR de praticable, de concrétisable ? Donc, par excès de "modestie" – elles/ ils se montrent prêt(e)s à suicider toute l'Humanité…N'est- ce pas démoniaque d'orgueil ?

 

Tout le monde navigue à vue…mon œil, et les apports des théories vous connaissez et les protocoles scientifiques et leurs feed backs expérimentaux…etc.

 

Vouloir créer une atmosphère de dépréciation collective, d'impuissance sociétale ou de non-possibilité d'élites réelles (tout le monde dans le même sac…sauf…bingo! pour l'illégale inégalité des revenus !!! là on ne navigue pas à vue, on prend si visiblement "trop" !!!) – ceci, oui oui, dépasse "trop" les bornes…Nous, nous ne naviguons pas du tout à vue…inutile de nous aveugler, de faire des tours de passe passe, d'employer des trompes l'œil, etc., nous ne marchons pas du tout…

 

Nous savons un peu de l'avenir et pouvons prévoir suffisamment…

 

Avoir été premier ministre pour achopper dans des postures aussi déshonorées, ah non! alors, il n'en est pas question…Où commence (et finit !) le pouvoir de parler pour les autres ?  Son "tout le monde" n'est, en conséquence, représentatif de pas grand monde, sinon son microcosme, disons, constitué de "marginaux" qui se montrent tellement coupés de tout réel commun…

 

Ah oui! dans une telle déréliction intellectuelle, rien n'y fonctionne plus -  même s'ils semblent si fiers de proclamer que tout tourne court, que tout vire en eau de boudin. C'est le syndrome du "dire son impuissance c'est vraiment être tendance"…alors, qu'à chaque seconde, vos décisions "courantes" perturbent la vie concrète de millions de gens – la jouer super incapable, dépassé par les évènements, si démuni, immobilisé, ligoté en otages sans aucuns moyens, etc. Faible – vous vous rendez compte faible et pouvoir, deux mots très antinomiques qui se rejoignent à ce point. Débilité (asthénie et anémie)…impotence du potentat…le pouvoir et la décision – en plan marketing – montrés comme déficients (moins attaquables ?)…

Ce sera tout pour la "modestie"…opération de "com" sans la moindre authenticité. Ni fonds individuel bien sincère…Une stratégie de se faire croire faible pour cogner fort et là où on ne vous attend pas…

 

Faut-il abandonner tout espoir de rencontrer des femmes et hommes politiques vraiment modestes ? Donc réalistes !!!

 

Lorsque "tout le monde navigue à vue" l'on se garde de tout choix péremptoire comme de toute exclusion irrationnelle d'une partie des forces vives de la Terre …On s'en garde comme de la prunelle de ses yeux. En clair, impossible (avec un état d'esprit "modeste" !) de contraindre toute l'Europe (malgré des refus clairs de la majorité des peuples envers la Constitution européenne pour ce "choix" !) à l'unique capitalismeSans aucune alternative de rechange…quelle arrogance dédaigneuse! quelle suffisance insuffisante ! En rejetant, "trop" irresponsablement, cachant, masquant, nous privant des apports concrets et organisationnels de ces autres forces vives de la Terre …Or ils ne le font pas du tout – l'identifiée "pensée unique" représente le comble de l'orgueil démentiel…

 

Détaillons…

Sur le principe nous connaissons tout et autrui rien du tout. Sachant tout nous nous libérons, en plus, de devoir rendre compte, argumenter et justifier de tels choix…Cette dictature du non-choix représente la forme la plus anti-humaine d'envisager l'avenir commun…

 

Pour quelqu'un qui veut se faire passer pour modeste, simple ou si "attentif au peuple", qu'il en copie jusqu'aux pires défauts…ce n'est guère une réussite…

 

Se cacher derrière l'échec chronique et récurrent (pour "jouer" au sérieux!) – non, vraiment ça ne passe plus la rampe…

 

 

( à suivre)    Einstein clarifiait que sans théorie préalable on ne navigue pas loin..

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "Où trouver encore du sérieux ?", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire " ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article