Tout se tient !

Publié le par imagiter.over-blog.com

4066547754_4d201dca2b.jpg

J’ai fait une boulette au boulot / J’ai filé de la ciboulette au ciboulot …la rythmique de ces phrases** nous fait pressentir que la trame des mots trame quelque chose de tellement plus vaste que nos si restreintes préoccupations…que le texte reste textile ou bien que son tissu demeure issu de quelque part, et de tellement plus grand que tous les calculs mesquins qui pourraient être faits sur lui, n'y parviennent… Tout se tient !  Tout s'y tient  dans la trame des mots !

 

** si bien amorcées par JeH !

 

Fumer nuit à la santé, et de jour ça passe ?

 

Oui oui C'est chaud c'est rond c'est quoi, mon pote, le potiron ?

 

Vous avez su me faire oublier que …j'ai déjà oublié…impact fort !

 

Classer c'est trop classique…nous on veut du moderne ailleurs aussi !!!

 

J’ai fait une boulette au boulot

J’ai filé de la ciboulette au ciboulot

 

Trop de friture sur le futur

 

Nuire nuit gravement à la société

 

Tout un plat pour être à plat

 

Platement, les plateaux de plats

n'empruntent plus que les terrains plats.

Jamais les côtes. Ni leur côté.

 

J’ai fait une boulette au boulot

J’ai filé de la ciboulette au ciboulot

 

Si ça ne colle pas comment j'adhère ? La glu n'est plus universelle.

 

Tonne le tonneau sous la tonnelle,

ce tonneau y reste tonique,

Tonal mais si tonitruant tonneau

malgré cela détonnent toutes les tonnes du tonnelet

 

Poids vacarme ressortir contraste

Tout se tient !  Tout s'y tient dans la trame des mots !

 

Tout va de travers ?

le verbe qui va avec travers ?

traverser – tu traverse ton travers et

tu marches tout droit…

 

J’ai fait une boulette au boulot

J’ai filé de la ciboulette au ciboulot

 

Nager dedans ménager

 

Un vert, un vertical, un vertige

 

LES NOUS NOUENT ?

LES NOUS QUI DENOUENT TOUT ?

LES NOURRISSANTS NOUS ? 

 

J’ai fait une boulette au boulot

J’ai filé de la ciboulette au ciboulot

 

Tout se tient !  Tout s'y tient dans les mots !

Tout se tient !  Tout s'y tient et nous y tenons !

Ö que tout se tient ! oui tout s'y tient dans la trame des mots !

sont-ils tramés par l'immensité de l'inconnu et de l'invisible ?

ou bien trament-ils tout dans cet invisible tramé ?

l'intrigue, la structure de l'aventure, intriguerait alors,

combinerait tout ce qui ne cesse de nous intriguer…

si tout s'y noue tout ne s'y dénoue-t-il pas…

ourdir y serait, dès lors, étourdir toute la texture…  

 

J’ai filé de la ciboulette au ciboulot

oui j’ai fait une belle boulette au boulot

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans littératures

Commenter cet article