Tout un plat pour un ventre plat

Publié le par imagiter.over-blog.com

9897377696_ea300ba009.jpg

Puisque – ventre plat est-ce donc si bien que ça ? Que ces bosses peu seyantes, tous ces creux qui foutent mal à l’aise, ça coince le digeste, et même cette monotonie des platitudes…les angles comme coupants des hanches, les os trop proches…etc… stop la description !…après tout ce n’est pas si universellement beau qu’un ventre plat…sans volume, sans caractère, sans personnalité, sans rien qui le fasse ressortir : la signature d’une reddition complète aux absurdes dictatures de l’illégitime société !!! Faudrait peut-être faire réviser ses idées…depuis le temps - le moteur doit en être obsolète, que du vieux jeu dans les bielles, que du ringard, que de l’archi dépassé…vraiment, ventre plat, vous y « croyez » - vous ?

 

Ce n’est, pour sûr, pas pour s’engouffrer dans l’obésité, la vraie maladie du surpoids – mais un ventre plus rond sied plus qu’un ventre platonique non ? S’il y avait des poignées d’amour c’est qu’il doit – symétriquement – exister des poignées de désamours ? Des formes trop portes manteaux ? Des tue-le-désir ? Et oui l’inesthétique avouée du ventre trop plat a beaucoup d’autres défauts !!! Que des poignées de désamours

 

Ce serait l’hiver alors ? Tout un plat pour un ventre plat ? La société, si vulgaire, s’octroie d’imposer des règles « bidons » pour les bidons – juste pour « faire vendre », ma pov‘ dame… et – sans foi ni loi – de martyriser les êtres, de leur déséquilibrer la santé, de les rabaisser au plus haut point pour les « canons » de la mode si guerrière. Et si blessante !!! Non non – prise la main dans le sac cette société- là, de violences et de bassesses, d’irrespects et de lubies, d’irrationalités et d’irresponsabilités, non non nous n’en voulons plus…que ça dégage : des poignées de désamours et tout un plat pour un ventre plat – que pour faire vendre et sans aucun motif médical d’avouable (chacun-e a son « poids de confort » et non « un » poids « naturel » suprarationnel, désaliène l’omnipraticien)…

 

Traité tel l’essentiel, l’urgentissime mais pas toutes affaire cessantes – alors que les indignes spéculateurs détruisent la société, que des politiques minoritaires ont « pris le pouvoir émeutier », que le non partage des richesses collectives transforme la société-tête-à-claques en la plus grande torture ahumaine et antisociale jamais vue, que toutes les priorités vitales sont laissées à l’abandon, etc. : non toutes ces soi- disant élites puent la barbarie et la régression…

 

De leur faire « ravaler » leur diktat inadmissible du ventre plat sera le front…

qui enfin leur rentrerait dedans !

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ventre plat 02/10/2013 19:06

Tout à fait d'accords, si une chose existe, c'est qu'une autre chose tout à fait le contraire vie quelque part.

imagiter.over-blog.com 03/10/2013 05:39



bonjour - bien vu...continuez et revenez nous voir !!!!