Tu es un vrai ami pas comme sur Facebook

Publié le par imagiter.over-blog.com

3568409530_389bce008b.jpg

Sur les habitudes (qui s'installent beaucoup trop vite pour certains!) coulent toujours le flash de lucidité. Cette femme, en la rencontre de 2 segments de phrases, produit plus qu'un long raisonnement hypocrite.

 

Arrivé à ce point, c'est à chacun-e de visiter son intimité afin de savoir si c'est vrai. Où sont donc les vrais amis ? si les vrais amis ne se trouvent pas sur Facebook ? Quelle esplanade tout d'un coup !!!

 

Vivre dans le plus authentique semble, pour le bref regard superficiel, présenter plus d'inconvénients que vivre dans le si précaire conformisme- c'est faux et même archi faux. Les joies qui y éclosent, par exemple, restent denses, intenses, parfumées, savoureuses, frissonnantes. Et, même, ajoutent à l'intensité la durée tranquille. Quand ça s'installe ça ne disparaît pas comme in clic, comme une image à peine entrevue et vite chassée par la suivante. Non! c'est plutôt comme si le corps avait ses yeux partout.

 

Identiquement, pour l'amitié qui remplace la surabondance d'épithètes et de gestes flatteurs. Apparemment, oubliés aussi vite que produits. Oui qui préfère l'intensité (au lieu de la vastitude superficielle de juste bouger et bouger sans cesse de sans cesse -  afin que nul ne "voit votre réel" ?) et ces plénitudes inattendues. Qui sauront durer longtemps. Tu es un vrai ami pas comme sur Facebook. Un cri du cœur qui transcende tous les éloges intéressés. La vérité ne peut loger dans les artifices et les leurres d'amitiés. La phrase est comme la vague abonde. Elle nourrit à chaque fois que vous la visitez. On peut compter sur toi. Aussi, la vigilance (que vous vous auto-permettez ou non) devient bien le navire qui ramène les trésors : là, nous avons le fait (venant d'être vérifié) que peu de personnes la disent cette vérité. Présentement.

 

D’où, il découle « Ton opinion: bien sûr, elle compte pour moi, car tu as des points de  vue bien différents de la majorité, tu te places à des endroits pour  
prendre ces images ailleurs que la plupart des gens, cela donne des  
ouvertures, des chemins à explorer nouveaux, une vision bien  
différentes des standards. C'est plus qu'enrichissant, cela aide à un  
changement, à sortir d'un lot, mais pas pour rentrer dans un autre  
lot, pour faire siennes les réflexions engendrées en te lisant. »

 

La libération n’est qu’au bout de telles personnes.

« Je te laisse pas tomber, tu es mon ami, et pas de ceux  
que l'on a sur Facebook, autres sites, tu es un ami un vrai,  
de la vie, pas virtuel. On a vécu des bons moments, ça a été court,  
mais ça marque ma vie ».

 

Ce qui marque la vie on le remarque non ?

 Avec un petit effort de chacun, refaire briller les relations partout ça soulève personne ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "La star des stars" et, aussi, "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article