Un dictateur honni par son peuple et choyé par les dirigeants occidentaux.

Publié le par imagiter.over-blog.com

005

Où est l'anomalie ?

Est-ce que ça ne fait pas super rengaine ? des dizaines d'exemples se précipitent en votre mémoire pour égrener, 1960 1970 1980 1990 2000 2010, l'archaïque et barbare répétition du: un dictateur si honni par son peuple et si choyé par les dirigeants occidentaux.

 

Ces dirigeants occidentaux ont toujours tort dans le très mauvais choix, ça finit toujours mal avec "leurs" dictateurs (qui n'auront pratiqué que la stupidité ringarde et l'infantilisme désolant de s'enrichir exagérément - et c'est tout! tant de chaos pour du si sordide !). Le fait de ne pas souligner ces scandaleuses redites. Le fait, aussi, que les affligeantes élites ce n'est "que" s'enrichir exagérément et c'est tout – commence à bien faire.

 

Nous en avons plus qu'assez de la racaille au sommet  qui se trompe toujours pareillement sur tout, ne comprend plus rien au réel, ne prévoit plus rien de rationnellement défendable, ne dirige rien et laisse tout ce qui est dangereux (court termismes, spéculations, bourses "malades" ou financiers fous) "monopoliser" le sort de la planète…

 

Le fait que les dirigeants occidentaux ne "choient" que les dictateurs honnis par leur peuple – voici qui devrait conduire à la "démission" rapide de ces dangereux détraqués…

 

Sinon, nous possédons la preuve juridique que LE CAPITALISME EST UN REEL ANTIDEMOCRATISME…Il ne viendrait à l'idée d'aucune démocratie vraie de soutenir, d'aider et de favoriser les dictateurs. Au détriment de leurs peuples entiers. Le capitalisme c'est un système irrationnel (très anti-économique) réservé à une minorité (toujours diminuante) de parasites et de pillards de "l'argent des autres"…Et c'est tout – que du lamentable.

 

Il est temps que la démocratie émerge. Chassant tant le capitalisme pour barbarie que "ses" dictateurs. Universellement rejetés. Eux aussi…

 

Aussi ces paroles:

« Le système d’éducation cherche à maintenir le niveau intellectuel du public si bas que celui-ci gobe tous les slogans publicitaires. Avoir aux USA une civilisation intelligente et cultivée serait très dangereux. Imaginez un peu si tout le monde se mettait à réfléchir sur les slogans des agences de publicité, on ne vendrait plus aucun produit. Il faut vraiment être idiot pour acheter ces produits et le travail de nos écoles et de nos universités est de maintenir les gens dans  leur ignorance afin qu’ils demeurent des consommateurs de premier ordre. La machine semble parfaitement rodée, comme vous pourriez le voir » , dans l’Economie Eskimo, le rêve de Frank Zappa de Pacôme Thiellement mai 2005éditions MF

 

« Les gens qui se trouvent à la tête du pays actuellement sont si gourmands qu’ils préféreraient gagner un dollar plutôt que d’essayer de se rendre compte de ce qui se passe vraiment. Ils ne pensent pas dans l’avenir, ils manquent totalement d’imagination, et le jour où vous laissez mourir votre d’imagination, alors vraiment vous vous trouvez dans une situation difficile….parce que la personne qui peut prévoir les choses que vous êtes incapable de prévoir possède automatiquement un avantage sur vous… »

 

A Greenwich Village, ces paroles furent prononcées mi 1967…par eh oui Frank Zappa !!! ça date si peu que nous sommes en plein dedans. Nous oui - mais celles/ ceux qui se sont laisser prendre aux chimères risquent d’y rester encore un bout de temps…oui,

Nous nous sommes évadés pour la nouvelle civilisation, où nous vivons pleinement déjà….tout en subissant quelques scories de cette anti-civilisation quittée…

 

1967- 2011 ça fait ? pas envie de savoir…tout est clair, soyez intelligents et cultivés et poooouuum brasdearmYnotmore*******%% :- ça le fait carrément !!!.

 

Soyez donc intelligent(e)s et cultivé(e)set tout risque de changer en douceur !!!

 

Avec cet interview de Frank Zappa de mi 1967 – nous pouvons vérifier – alors que tout le monde a changé au moins 10 fois depuis toutes ces années – qu'eux pas du tout: sclérosés, vitrifiés, figés, glacés, désuet, rigidifiés, paralysés, stupéfiés, effarés, surannés, pétrifiés, gelés, archaïques, poussiéreux, dépassés, vieillots, antédiluviens, périmés, obsolètes etc – ringards, en somme…statues figées dans leur absence de tout contact avec le réel…et…les humains.

 

Ils appartiennent tant au vieux monde que nous ne risquons pas de les trouver dans le nouveau.

 

( à suivre)

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Le roman de l'économie", onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article