Un trait sur les retraites ou une traite ? Quoi donc ? Oui, vous touchez au vrai mot - qui sont les traîtres ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Impossible d'aborder un débat sur les retraites sans "recadrer" la présentation et les données. Déjà, si vous n'affirmez pas que ce sont les trop riches qui créent, massivement, tous les déficits – vous devenez plus que déloyaux, vous n'êtes plus que des gangsters mentaux…Si la "richesse mondiale", oui le Pib mondial, en moyenne double tous les 15 ans, que donc – si vous vous maintenez dans la globalité tous ces têtus totaux – il n'y a pas de déficits "globaux" possibles. Que des déficits "locaux" ou régionaux qu'un esprit désintéressé et organisé peur facilement résoudre et résorber. Nous répétons: que des esprits désintéressés peuvent résoudre. Evidemment si vous ne "pensez" qu'à vous remplir "vos" poches (donc à vider celles des autres), matériellement, votre esprit n'a le temps de s'occuper de ces "autres". C'est même pour cela que toutes ces "réformes" (étymologiquement, qu'on met au rebut, qui n'est plus utilisable, le jetable) puent le bâclé et le scolaire. Avec une flagrante malhonnêteté qui gonfle tous les jours, il ne s'y trouve, absolument, aucun rappel historique, avec insertion de ce "changement" et de ses nécessités structurelles. Pas, non plus, d'arguments solides qui répondent, pied à pied, à tous les possibles questionnements. Jusqu'à ce que le rédacteur en soit un peu satisfait.

Non!

Vous n'avez qu'un scandaleux rétrécissement à de minuscules procédés techniques, à des processus châtrés de partout – qui semblent comme tombés du ciel, sans justification ni nécessité évidente. Et l'insertion dans tout ce quia précédé. Et la cohérence globale ou la congruence interne. Non! tout ceci est "imposé" avec un arbitraire total et une déloyauté cinglante.

Ca le fait pas: juridiquement, il n'y a QUE DES VICES DE FORMES ET DES VICES DE  PROCEDURES dans cette scandaleuse présentation des "affaires publiques". Pire que la honte! Nous sommes plus qu'indignés par ces gangsters au pouvoir !!!

Ne dirait-on pas de la trahison pure ???

Trahison des faits et de l'Histoire objective

Trahison des têtus totaux de la "globalité" puisque les chiffres et statistiques présentées sont, frauduleusement, tronqués de la majorité du tableau collectif.

Trahison des causalités: les riches causent les déficits pas les pauvres. Les riches "coûtent" trop cher à la société, pas les pauvres. L'illégalité du bouclier fiscal se tient dans le fait (qu'avec impôts indirects) des pauvres ont "plus de 50% de prélèvements fiscaux"…etc

Trahison de la pensée elle–même: aucune "discussion bilatérale" ne peut être menée avec les torchons biaisés qui serviraient de "base" à tout le processus…

Etc (même trahison des etc…)…

 

Les traîtres? Bien, déjà les trop riches qui depuis 1975, ont "volé" (constitutionnellement c'est plus qu'illégal) plus de 15 % des avoirs publics (de tous!), qui ont pris l'habitude des parasites et irresponsables piques-assiettes de faire financer par tout le monde (déshonneur suprême) toutes leurs sordides conneries et autres catastrophes systémiques (causées "uniquement" par l'abjection de vouloir toujours plus …de l'argent des autres). Ces 15 % représentent plus que TOUS LES DEFICITS : sécurité sociale, famille ou retraites. Donc à part le retrait des retraites's forbans plans: rien de sérieux dans la pseudo réforme. Du vent du balai: assez de "vos" enfantillages…Les riches"doivent" rembourser…

Il s'agit, pour le fonds, JUSTE, de la juste répartition des richesses: sortir de ce cadre est du grand banditisme.

etca

Les traîtres?  tous ces autos proclamés "dirigeants" de tous domaines, puisque soit non élus, soit lorsque "élus" ce l'est, toujours, avec toujours moins de la moitié de la population (donc illégaux envers la démocratie vraie)…Alors qu'ils ne représentent, clairement, qu'une "minorité"- cette façon "d'imposer par le surplomb, de trop haut" les "intérêts communs" devient plus qu'insupportable. Ce sont eux qu'il faut "réformer" pas les services au public.

Les traîtres?  les médias dangereusement irresponsables. Inutile d'insister, lorsque la vague se retire – nous les voyons incapables de gérer tous les délires pervers qu'ils ont distillé. Aux adultes de réparer leurs irresponsables dégâts…c'est dire qu'ils sont tombés 100 000 degrés en dessous du mot "fiable"…

Les traîtres? à part FO, cette fois-ci, les tracts des syndicats nous "cachent" toutes les infos précédentes, font de la claire rétention d'informations, représentent de vraies insultes à la raison, où s'y trouvent donc les raisons de l'action ; oui, vous aussi vous ressentez qu'ils font comme bande à part, ils ne seraient pas "vraiment" de notre côté qu'ils n'agiraient pas autrement, à se demander quel jeu jouent-ils puisque, systématiquement, ils nous font "perdre" (et les médias peu futés le claironnent à l'avance !!!)

Les traîtres? des manifestant(e)s même qui ne VEULENT pas penser "globalement", qui préfèrent les conformismes sans issue et prévus pour les gogos (soyez- le pour vous- mêmes mais n'obligez pas les autres à l'être !!!) et qui, en conséquence, refusent, puérilement, débats et conversations comme un "des" moyens de construire l'action "collective"…

Et c'est tristesse de voir ces "impositeurs", partout, "nous" ramener au cadre illégal des chiffres servant de "base" à la (non) discussion. Alors que le document "Les médias pensent comme moi" datant de tant d'années – a réglé, une fois pour toutes, cette aliénation de radoter des trucs que vous avez (vaguement) entendu à la télé ou à la radio et (sans rien vérifier) – de les répéter "comme si" vous les aviez pensé vous-mêmes. Escroquerie de fond !!!

Personne n'est plus péremptoire dans ses dictatoriales affirmations que qui a commencé par dire, j'ai pas fait d'études, je suis simple, je reste dans le concret, je fais pas de philosophie, etc…DONC je sais tout et je comprends tout et vous la fermez (pas mal comme glissement où le manque et l'incompétence, par le détour impayable de "plus on est con plus on est intelligent" – aboutit à la dictature des incompétents). Vous vous planchez sur les retraites des mois: l'autre déboule, y pense 2 secondes et vous "devez vous taire" devant l'ampleur de ses "apports" et de sa "lucidité de la dernière seconde". Meilleur collaborateur (inconscient et involontaire – mais "actif" quand même!) des traîtres précédent – impossible à dégoter. Or tout est faux chez eux, et la foule se fait manipuler – "grâce" à des calibres comme eux…CQFD...(les échecs (!) obtiennent toujours des explications "logiques" !!!)

 

Et vous qui lisez de bons textes (celui- ci ou d'autres) sans les "relayer" ou les "partager" n'êtes vos pas un peu tr….?

 

(à suivre)

 

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article