Une vraie mutation collective

Publié le par imagiter.over-blog.com

5875969812_da8007c52c.jpg

Devant l'ampleur cumulée des problèmes, seule, une mutation globale pourra rétablir le contrôle humain sur notre part de réel. Mais si vous vous mettez à écouter autour de vous vous serez sidérés de voir combien peu d'esprits semblent prêts à ce grand bond. Comme si la plupart de nos contemporains étaient restés en hibernation depuis des décennies, comme si aucun progrès, aucune nouveauté réelle n'avait pu vibrer tout leurs corps. Comme si elles/ ils n'avaient pas progressé, évolué, avancé vraiment.

 

Etrange qu'une époque qui juxtapose tant de potentialités d'évolutions aboutisse à un total global de quasis régressions. Trop de machines anesthésient et empêchent toute progressive progression exigeante ? 

 

Or – les prétendues élites ne commettent qu'erreurs sur erreurs (tout ce que vous direz sera retenu contre vous !) mais le fait que la majorité semble hypnotisée par les médias de propagande (pour qui tout est, magiquement, de la faute des plus pauvres, de ceux qui ne peuvent rien diffuser ni surtout agir et peser sur autrui !)***

**** à voir obligatoirement les blogs " L'avidité est donc élitaire ?", " Causalités, causes perdues ?"  et " Un des secrets les mieux gardés de la Bourse" – si vous voulez savourer le sens complet de ces lignes !!!

 

Eh oui ! moins vous avez d'impact possible plus vous en avez, moins vous pouvez diffuser votre pensée plus elle est efficace, plus vos mouvements sont entravés plus vous allez vite, moins vous avez de vitesse plus vous arrivez avant les autres. Etc. Tandis que, tout à l'opposé, plus vous avez de véhicules et de chevaux vapeur plus vous faites du sur place, plus les médias vous diffusent tous moins vous êtes connus, plus on parle de vous moins on parle de vous, plus vous prenez l'avion moins vous polluez, plus vous avez de pouvoirs moins vous avez d'impact sur quiconque, plus vous spéculez mois vous déstabilisez les économies, plus avez de responsabilités moins vous êtes responsable de quoi que ce soit…etc.

 

Etc…

 

Depuis (20 ans ? 30 ans ?) que nous sommes suspendus à l'intérieur de ce discours magique – les problèmes se densifient, s'alourdissent, se complexifient, augmentent leurs charges radioactives, deviennent plus explosifs – et toujours moins d'individus  A LA TAILLE DES PROBLEMES. Nous n'avons plus que des discours déconnectés et des comportements nains. En l'absence de grands pensées, de théories synthétiques, de grands projets collectifs, de visible contrat social (plus que du fétide*** derrière ce mot !) oui oui de grands penseurs, de grands écrivains et oui oui de grands hommes – tout risque de devenir INSOLUBLE. Ils nous manquent cruellement, la société hurle la douleur que crée leur absence : le "vide" des places qu'ils devraient occuper met, véritablement, le futur en danger !!! Deux faits notables donc les notables ne l'ont, notoirement pas noté:

 

*** à ce sujet voir notre blog "Partager est supérieur à être supérieur"

 

1 – un présentateur télé a tenté, à partir d'un livre, de cristalliser un mouvement de justice et de projets concrets. Ce que la plupart n'ont pas suivi ce sont les bruits de couloir. Le consensus de ces dites élites détraquées c'est "On ne fait rien ! on ne bouge pas et on ne propose rien !". Bon, de telles attitudes irresponsables et contre productives méritent une investigation. Effectuée, les conclusions cinglent ainsi : dans leur position de centre de toile, l'attitude de déréalisation devient de dénaturer et diffamer tout ce qui vient pas d'eux (sans même en prendre connaissance !), comme les pires truands de tirer sur tout ce qui bouge et d'empêcher toute évolution collective. Le centre parlant de ces cerveaux malades devient : "pourvu que nous gardions toutes nos positions très illégitimes qu'importe que l'Humanité disparaisse, que la Terre meurt et que la société s'effondre." Comme l'araignée, c'est anesthésier, endormir, lénifier,   - dont ils s'agit. Ces sommets ont donc entièrement basculé du côté des forces de mort. En l'état actuel, c'est irrémédiable. Ils représentent LE danger.

 

2 – Georges Santayana, philosophe étasunien, précise, en substance, que "les américains sont incapables d'affronter un problème en face. Ils s'en vont et le laisse derrière eux." Que des esprits aussi irresponsables (la dette est cadette) et infantiles puissent croire "diriger le monde". et, ligotant serrée la planète dans leurs uniques intérêts oser "un monde libre" alors qu'ils mettent la Terre en servage structurel. Dès leur chute un soulagement mondial se fera dans une beauté qui n'est plus apparue depuis pas loin de 30 ans. Simple – si nous voulons que la planète survivre personne ne doit vivre comme eux. L'exemple répulsif : les sales types que personne ne doit imiter.

 

Face à ces faits et aux têtus totaux des conséquences (les sommets sont les ennemis de la société) – une MUTATION GENERALE est plus que jamais nécessaire.

 

Le principe est donc trouvé – les sommets ne peuvent que tomber, nous n'avons pas à intervenir directement. Sinon en montrant tout d'ex, en ajustant les mécanismes dont ils se servent, en démasquant leurs discours en ridiculisant leurs postures. Bref, en les faisant redevenir Dorian Gray !!!

 

En outre - aisances et souplesses vont revenir chez les pauvres – ils auront de nouveau "le pouvoir", celui que vous éprouvez en allant n'importe où et en sachant que toute la réalité s'aligne de votre côté, que tout favorise vos projets et que votre présence suffit pour modifier "toute" l'ambiance collective. Les stars ont cru qu'elles "portaient" ce pouvoir, qu'il venait d'elles. Or, elles l'avaient "pris" à quelqu'un d'autre. La prise de conscience de cette (donc) star des stars a annulé ce pouvoir et l'a remplacé par une période où "tout semblait réussir aux dominants". Or, ceux- ci ignorants et inconscients de la réalité ne peuvent rien contrôler que subir. Désormais, ne pouvant s'accrocher à ce dont il ignorent le mode d'emploi, ils peuvent désormais être retournés, inversés, intervertis et renversés. Le "force" peut, ainsi, revenir chez les pauvres. Et y restera tant qu'ils demeureront collectifs, mouvements et remises en questions (pas de situations établies !)…tout le reste se secrète de la stratégie qu'on ne dit pas !!!

 

De tout ceci il s'inéluctabilise  que la MUTATION vendra du bas. Et que, désormais, plus personne n'y peut rien !!! Les architectes du futur, malgré leur vouloir, ayant dû agir hors de la vue collective…

 

Tentez de répondre "à la hauteur précise" de ce texte si vous l'osez. Sinon prenez vos dispositions pour les immenses changements qui s'amassent à vos portes…

  

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Commenter cet article