Véloce vélo!

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

4733242936_06eb1299c7.jpg

Pendant que les voitures « fument » en toute impunité et que nous devenons des « fumeurs passifs » sans plus de lieux sanctuarisés pour respirer de l’air « libre » - la solution vélo est plus que négligée. Sabotage organisée ?

 

Ce que personne ne semble vouloir savoir : confrontés à plusieurs paramètres, le vélo se montre le moyen de transport le plus rapide en ville***, l’archi moins coûteux et, évidemment, le plus respectueux du futur de la planète (donc du nôtre). Explications de ce trop aveuglement collectif.

 

**** aveux faits d’ailleurs – l’acheminement des plis urgents à New York, par exemple, se fait par …vélo !!!

 

 Ainsi des transports, comme exemple explosif de contre-productivité, c'est-à-dire que tout ce qui concerne les transports coûte le prix maxima pour un rendement vraiment dérisoire. Qui se montre capable de comprendre la réalité de cette donnée? Il y a déjà 25 ans, Jean Pierre Dupuy, sur les traces d'Ivan Illitch, procéda à des calculs sur le temps consacré à la voiture égotiste pour aboutir à une moyenne de vitesse à l'heure, C'est-à-dire qu'il prit en compte "la durée", soit les heures de travail consacrées à la financer cette vache à lait, en y ajoutant réparations et entretiens et les trajets parcourus quels qu'ils soient. En divisant nombre de kilomètres parcourus par la durée il obtint 2 Chiffres plus qu'incroyables:

 

1- Avec équivalence heure travail-heure transport la moyenne (autant dire que pour certains c'est encore plus!),qui ne peut qu'augmenter, dépasse la demi journée. Nous passons une demie journée à travailler pour nous rendre avec notre voiture sur notre lieu de travail. Jusqu'où ira l'absurdité? Que ne pourrions-nous pas faire avec cette demie journée si les transports étaient organisés d'une façon radicalement autre, c'est-à-dire non égoïstement ! Égoïsme toujours perdant !

 

2- La "vitesse généralisée": division de tous les temps passés autour de l'automobile par les trajets parcourus qui offre le résultat de 7 km à l'heure. Le coût de la voiture n'aboutit qu'à une équivalence de 7 km à l'heure. Soit plus qu'un homme à pied mais bien moins qu'en vélo. La vélocité appartient, désormais, au vélo!

 

Tandis que les non-égoïstes coûtent toujours aussi peu. Des propositions pour freiner l'égoïsme fusèrent: par le fait que les personnes qui n'encombrent plus la surface, en prenant le métro, le font au bénéfice des automobilistes, il peut devenir évident qu'ils les financent (Albert Jacquard). D’où, non seulement, ils ne devraient pas payer, mais, aux sorties de leurs trajets, contre le ticket validé mais non payé, devraient obtenir une somme positive dé dédommagement. Si l’on veut Favoriser quoi que ce soit il faut le montrer fermement et sans ambiguïté. La démocratie de l’eau tiède est très anti-démocratique !!!

 

L'image qui fait solidarité, retour du/au regard de l'Indien, peut se voir conservée. Puisque, à toujours plus séparer les êtres, les dresser les uns contre les autres, exciter ce qu'il y a de plus régressivement barbare dans chacun de nous- oui ce sont tous les fanatismes qu'encourage la Religion démasquée du capitalisme. Que pouvait-elle faire d'autre puisque l'égoïsme est toujours perdant ?

 

(à suivre)

 

Extrait DE « Comment devenir un( e) athée du capitalisme » - chapitre « L’Amour social existe » dont vous pouvez trouver le texte intégral sur le site de téléchargement gratuit freethewords.org

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article