Vont-ils longtemps vivre en clandestins dans le pays?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5604374954_7dbd5112f2.jpg

Les concepts bougent afin de mieux réussir  « l’accommodation » visuelle au réel. Ainsi qui est clandestin aujourd'hui ? Eh bien, les soi -disant élites qui vivent en complète clandestinité dans notre société. Mais nous les voyons, rétorquez-vous. Si peu, ce n'est toujours qu'une image médiatique modifiable, maquillable, retouchable et manipulable à merci.

 

Sur le font ce sont bien eux les émigrés de l'intérieur, les clandestins, les importuns venus d'ailleurs, les marginaux n'ayant plus rien de "commun" avec nous. Le glissement s'est accéléré. Il y a 2 ans à peine, la certitude qu'ils n'ont plus rien à nous promettre puisqu'ils ne tiendront jamais rien avait surgie de la toute perversité de "les promesses n'engagent que qui les écoute". Par son irresponsabilité de voyous, par sa corruption extrémiste et son cynisme "non durable" nous avions été contraints à ne plus les écouter du tout ! La concrétisation (retour des refoulés – ce qui est tu trop longtemps revient avec une virulence, parfois, insupportable !) actuelle c'est cette conviction QU'ILS N'ONT PLUS RIEN A NOUS DIRE. Même plus un seul mot !!! Leur déréalisation est devenue complète !!!

 

Trop visible qu'ils/ elles ne parlent plus qu'eux d'eux seuls (nous sommes sortis de leurs consciences !), partout leurs seuls intérêts masquent l'image, leur unique confort escamote la majorité écrasée (puis écrasante) de la société, leur point de vue si minoritaire tonne le tyrannique. Plus de débats, plus de démocratie: les médias dominants sont au garde à vous. De nombreux moyens de servitudes volontaires existent: le plus sournois demeure de "coller avec infiniment de zèle à l'agenda des dirigeants". Désolé, nous ne parlons pas de ça et de ceci "actualité oblige!". Nous rejetons la majorité des faits pour une minorité infime d'individus(rappelons que le noyai dur des capitalistes, ceux qui uniment gagnent toujours, c'est 0,0000121 % de la population mondiale!). Evidemment, ce sont eux les seuls "vrais" démocrates. Comme si cet arbitraire (et non nécessaire agenda!) possédait la moindre "actualité" (voire même réalité). Nous sommes évincés, ainsi, "provincéééés" de tout…

 

Puisque D'OU PARLENT- ILS ? D'un lieu tellement inavouable (si ça se savait ils seraient balayés en 5 minutes et 45 secondes), immontrable ou, en fait, si pitoyable. Vous utilisez la "psychologie posturale" vous ne parvenez plus qu'à cette convergente conclusion. Tout ce qu'ils font et disent, leurs attitudes et leurs démonstrations, leurs images maquillées et retouchées ou leurs investissements n'ont plus qu'un unique but: nous dévaliser en grand et à tout prix. Quoi qu'ils disent ce n'est plus que dans l'intention de tromper, de leurrer, d'abuser, de rendre perplexe. Les arguments n'ont d'autres motivations que de mystifier et de semer la confusion. Leur désagrégation morale s'étale à nue: ils n'en ont plus rien à faire de rien, de tout le monde et de nous aussi, sauf de "descendre faire leur razzias" et de "duper en s'en foutant des conséquences comme de tout futur collectif". Leur vision du réel s'étant rabougrie à l'extrême, ils ne perçoivent plus que des ombres à notre place. Et déroulent la panoplie de l'arnaqueur obsédé (comment encore les avoir). La vision entièrement faussée par la conviction en haillon que "les vieilles ficelles d'hier marcheront encore demain", qu'ils nous illusionneront "toujours plus" jusqu'à la fin des temps …

 

Oui, dramatiquement incapables de se désocler de la compréhension que toute historicité a une fin historique, que les tendances peuvent s'inverser, etc. Qu'ils peuvent être devinés et déjoués en totalité. Bref, ils nous paraissent, actuellement, lourdement handicapés et si visibles dans leurs manipulations  rendues épaisses du fait qu'il ne partagent plus aucun BIENS COMMUNS avec nous…Leurs cerveaux, sans repères, et leurs caractères devenus entièrement infantiles et capricieux, les isolent de tout rappel insistant du réel. Ils ne vivent plus qu'en sous- marins dans la société, cachant absolument tout, camouflant le reste, se déguisant sans cesse, n'étant jamais eux- même. Bref, de vrais clandestins…Il leur arrive de s'égarer plus souvent: l'augmentation brutale des lapsus demeure preuve numérique de leurs personnalités divisées. Du fait qu'il y a UN CLANDESTIN qui parle derrière…

 

La globalité (soit les besoins réels de la société entière même ceux des clandestins des ex élites en train de "se perdre" (!) grave !) nous permet de tamiser (faire passer au tamis) la multitude des faits et informations. Par exemple, rappelons les slogans de "Los indignados"…"ils ne nous représentent plus" (idem en France), "nous ne sommes pas en sécurité entre les mains des financiers et des politiciens", (trop idem), "nous sommes la VRAIE démocratie, eux la fausse" puisqu'ils "dévalisent notre démocratie" et, encore, "la démocratie tout de suite" (pourquoi attendre si c'est le meilleur système au monde ? Oui oui pourquoi ne pas le PARTAGER tout entier avec toute la population ?) ou bien retrouvons the "common sense", le sens commun, le bon sens, (au moins un "communisme du sens" d'admis!!!)…Ne reconnaissons-nous pas là nos manques béants !!!

 

Ainsi que le "retour du raisonnable", de l'accessible à tous, du concret e plus vaste, du partageable qui n'exclut plus personne, etc. entérine que les trop riches et leurs serviteurs ou médias ne vivent plus qu'en clandestins dans la société…

 

Leurs compulsions monomaniaques demeure "to steal democracy" (de braquer la démocratie) et de la braquer sans cesse…

 

Une fois que beaucoup le savent déjà (et le font connaître toujours plus autour d'eux) que leur reste- t-il comme marges de manœuvres ?

 

Les masques sont en train de tomber d'eux-mêmes…et leur hideur soudaine se montre "unsustainable" oui oui vraiment "in-soutenable"…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article