Vote utile ? Pour qui ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5227865962_79ce3d461a.jpg

Le dit "vote utile" ne nous est pas du tout "utile"…c'est aller contre nos propres intérêts que de s'aplatir devant ce diktat…Le vote "utile" ne l'est que pour qui vous martèle de cette escroquerie…

 

Ajouté au "les citoyens ne doivent pas se sentir volés de leur vote" clairement diffamatoire puisque la majorité des citoyens s'abstiennent et que, malgré la règle du chiffre (la démocratie = les plus nombreux !), rien de leur clair avis n'est pris en compte…il n'y a qu'une minorité de votants qui imposent (sans débats) leurs déraisons au plus grand nombre. La majorité ne veut plus du tout de l'offre politique actuelle (sinon, ils iraient "utilement voter !)…Mais le S.A.V. politique ne semble pas du tout fonctionner…le "client" y est toujours floué…

 

D'autre part la calomnie, aussi, du "les promesses n'engagent que qui les écoute" nous CONTRAINT à ne plus écouter qui pourrait nous "engager" (malgré nous et contre nous !) du simple fait de les "écouter"….nos votes et opinions sont bien "volés" puisque, votant sur un programme nous le voyons trop vite trahi et vidé de son contenu. Au point d'aboutir à la politique la plus contraire à celle prévue…l'exemple des socialistes demeurera à jamais dans les consciences…vu leur si long et si désastreux "règne" (pour la "vraie" gauche) !!! même pas 2 ans après leur élection – ils ont viré de bord (introduction massive de la Bourse et ses nocifs traders, dépossession de l'état public de ses pouvoirs économiques, offrande anti-peuple des médias au privé, inventions de circuits afin de ne pas partager les plus- values collectives, instrumentalisation du FN par Mitterrand justement pour empêcher la "vraie" gauche de "gouverner", histrionisation du politique "qui ne peut jamais rien" '(exemple des licenciements Michelin avec des profits exagérés à la clef qui auraient dû servir au maintien de ces emplois créateurs de ces plus- values!)…etc et etc…Non non DEPOSSEDES DU SENS DE NOS VOTES NOUS SOMMES.

 

Le vote "utile" appartient bien à ces cruautés mentales (la loi d'airain du marché en est une autre) qui cherchent à éluder tout débat de fond, toute possibilité de choix (y'a pas le choix !), toute expression d'esprit critique ou d'analyse comme toute évaluation exigeante des conséquences les plus quotidiennes de telles politiques…toute cette approche adulte du "comment trouver les circuits décisionnels les plus proches de l'intérêt général", déloyalement, expulsée. La République en est un modèle, il y en a bien d'autres…la Vème a, sans doute, assez durée…La démocratie un autre, le conseillisme ou les services publics auto-gérés avec non immixtion des partis politiques dans les choix sociétaux de ces services publics…etc Troquons, de la sorte, la V ème République contre a I ère Démocratie !!!

 

Surgit, alors, l'argument intrus "les socialistes gouvernent, ils mettent les mains dans la merde"…si ce ne sont les "trop" pauvres qui sont vraiment dans la merde (les mains aussi !) – causée par des politiques inéquitables, injustes, abusives ou indéfendables dans un vrai débat – qui parle encore de la réalité ? ces "trop" pauvres sont dans la merde à cause de ces politiques de merde et ce serait ces politiques qui seraient honorés ? Ce hiatus ressemble à du non rationnel ou du non raisonnable…N'est-ce pas que ce vote "utile" empêchera la "vraie" gauche de "gouverner" à jamais. Utile pour qui alors ? Y'a intérêt à faire fuser cette question dès qu'ils pointeront l'utilisation du vote utile…

 

Le vote "utile" un clair délire? une perversité (lorsque glisse sur le votant la toute "responsabilité" des conséquences du choix si étroit, et si souvent "trahi" par certains élus – un des "motifs" de l'abstention: ne pas être meurtri par l'acide brûlant des déceptions si prévisibles ?) ? une déloyauté ? En tout cas, une violence mentale très anti-citoyenne puisque les citoyens n'ont pas le choix…le vote utile = le vote unique…devant l'étalage d'une telle dépravation mentale qui de raisonnable peut s'étonner des abstentions majoritaires ?

 

Le vote "utile"– oui mais uniquement pour eux !!! trop d'abnégations et de sacrifices des citoyen-ne-s desservent, en fin de compte, tout le monde et la démocratie en premier…

 

Le vote "utile" c'est donc le vote "utilisé", exploité…d'autres "profitent" malhonnêtement du fait que vous vous soumettiez à cet ordre jamais démontré…en fait, qui conserve la responsabilité citoyenne et la morale démocratique ne peut que REFUSER l'irruption vénéneuse du vote "utile"…

 

Obligeant, ainsi, les politiques à débattre sérieusement. Soit HORS des médias fous. Mais centralisés et très lobbyistes…donc inutiles ?

 

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Je ne parle plus à qui a raison" et  "Où trouver encore du sérieux ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article