Zone grise

Publié le par imagiter.over-blog.com

5019113858_6b53843f77.jpgDans " La Forme à (absolument) tout faire"*** nous avons pu constater des dérives récentes comme "formater" (pour perdre sa forme irremplaçable) ou " information" (pour déformations, désinformations ou trahisons de la "formation" incluse dans ce qui in-Forme)…etc. Il faut revenir sur ce texte dense si vous voulez savourer tout le suc de ce qui suit…

*** ce blog fait partie du triptyque "Formisme/ Zones grises/ Forcisme " – soit le premier texte " La Forme à (absolument) tout faire" du 17 février 2012  dont le projet de sens réside dans les mots "Forme et Force" !!!

Le "Formisme" serait la récollection de tous les bienfaits que nous offre, gratuitement et inépuisablement,  la Forme…La "Zone grise" – celle de toutes les guerres et conflits quasiment inconnus et ignorés – représenterait, ainsi, les perversions, les cercles vicieux, les dysfonctionnements de la forme, etc…à savoir :
1 -  formatés au lieu de formations et individus formés (formaté-e-s tout le contraire de bien formé-e-s)..
2 - désinformations en place de in- Formations (l'information authentiquement "restituée" et qui forme tout l'individu***).
3 -   enfin – le conformisme comme la dépravation absolue de la Forme…
*** vérifiez avec les synonymes de "formations" tels structurations, organisations, élaborations, compositions, constitutions, fondations, apprentissages, éducations, cultures ou développements…

La Forme participe tellement à la vie sociale comme individuelle (géométrie existentielle) qu'il faut, réellement, faire un fort effort afin de n'en oublier aucun prodige. Et, tout comme la santé se fait connaître, aussi, par ses déficiences, la forme se fait reconnaître par toutes ses carences !!!   

Ainsi, alors que rien n'oblige à tant se conformer en période d'individualisme exacerbé – nous assistons bien à une communisation des modes, des vêtements, des loisirs, des habitats, des transports, des médias, des rôles, des vocables et des comportements, etc. Une uniformité totalitaire. Alliée à une monotonie terne et un ennui abyssal. Oser, alors, un individualisme pour une suppression complète de l'individu et de sa subjectivité irremplaçable – ne peut être qu'une manœuvre de diversion !

Comme le blog du 20 février 2012 "Contre le "communisme" des comportements" tente de l'établir.

Laquelle de manœuvre de diversion ? Avant que d'en com- prendre (prendre avec soi, tout à l'intérieur de soi) tout le sens, voyons ce qu'est ce con- formisme qui tue toute la vitalité de la forme. "Formater" c'est, tout à a fois, assassiner la possibilité d'une formation, comme de refuser, puérilement, tout ce que nous amène ce qui in-Forme (met la forme tout au centre de vous – claire identité de mouvement avec "comprendre")…

Conformisme ? Préférer les éclats de phrases, les copeaux de formules, les bouts de formules, etc – au texte compact…imiter les habitudes des autres, se conformer aux jugements que les autres ont adoptés, soit abandonner, supprimer tout de soi (étrange attitude au soi- disant règne de l'individualisme roi ?) et se soumettre ostensiblement aux signes extérieurs d'un groupe, etc. Cette approche plongeante nous fait sentir à quel point le conformisme reste une cuisante défaite !!!

Comportements et valeurs, ainsi, endossés – sacrifiant leurs aspirations personnelles, nous les voyons, parallèlement, infliger aux autres le trop sinistre "faut pas rêver". Si pleinement faux – ne pas rêver signale, avec grand malaise, un déséquilibre handicapant…s'ils avaient plus rêvé, en effet, ils ne seraient pas si aliénés, tant assujettis, voire devenus ces esclaves sans autonomie…l'équilibre nécessaire entre les influences des conduites des semblables et la légitime recherche du soutien des autres - mais comme soutiers de leurs caprices ? – n'est même pas abordé…

La manœuvre de diversion c'est d'essayer de faire oublier, à chacun-e, à quel point l'individu est fait pour être libre. Et que le triptyque de 1789 reste, sur ce point essentiel indépassable. Et interconnecté : impossible (pour absolument tout le monde)  d'être libre sans égalité. Impossible de parvenir à l'égalité sans fraternité. Fraternité et égalité qui "rendent" libres. Libertés qui "font" aimer égalité et sororité/ fraternité !!! Tout ce qui participe de trois appartient à ce qui résout les conflits et établi la paix "durable"…fallait-il attendre le troisième millénaire pour "réaliser" (comprendre ET concrétiser) le triptyque indépassable de 1789, liberté, égalité et fraternité ? 

        Seule la forme pourrait répondre à cette exhaustive question ?
                           
                            (Formisme/ Zones grises/ Forcisme)

…afin de le savoir et à l'aide de ces techniques du "cerveau sensualisé" …allez vérifier quelques uns des plus récentes méthodes sur ces blogs ? : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "La vaporisation du moi", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Reposer le repos d'une question", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "Harmonie solidaire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JeH 22/02/2012 02:06

Un grand merci à toi, Gun, tes textes m'aident beaucoup à surmonter des difficultés, en me rappelant les principes simples d'une vie équilibrée, libre, et fraternelle, il y a peu de gens comme toi
qui ose affirmer ce qui est "essentiel", et se décharger de tout ce superflu de biens, auxquels on s'accroche, mais qui ne valent rien du tout quand on est en difficulté. C'est dans ces moments que
l'on peut se rappeler avec toi combien il est urgent de revoir nos fonctionnements de vie, nos fondations, nos fondements. Les plus solides sont à portée de main, de notre esprit, et nous sommes
aveuglés par toutes ces attrape-papillons, on va se brûler les ailes aux lumières artificielles, alors que dans tes textes, c'est une toute autre lumière que tu nous fais voir, sentir, toucher ...
et qui libère ...
Merci Gun !

imagiter.over-blog.com 22/02/2012 06:55



salut


c'est ce qui fait du bien de dire !!!