Aider à émanciper les autres c'est s’émanciper soi-même

Publié le par imagiter.over-blog.com

Aider à émanciper les autres c'est s’émanciper soi-même

La façon de capter le réel reste sphérique : certains abordent à des endroits pas très adéquats. Oui – pourtant, aider à guérir les autres des travers graves de cette société c'est, quelque part, se guérir soi-même…

Exemple, le "processus" de guérison serait vu comme une solide poignée que vous agrippez et qui démultiplie vos forces… Vous êtes enfin DEHORS, et, sans penser du tout à vous (but du jeu !) vous guérissez de plus en plus rapidement. Ne serait-ce par les dons que vous mettez en œuvre dans cette tâche VERS les autres. « Ce n’est, peut- être, que de peu d’importance mais, moi ça m'a guéri de tout (sauf des maladies que physiques – et encore, j'ai là des "méthodes" que l’on trouve dans le site « freethewords.org » !). Il ne faut pas être très "surhomme" pour faire ce que je fais »…nous confie un ex-psycho-rigide !!!

L'excellence ne rend pas toujours excellent !!! N’en demeure pas moins qu’aider à émanciper les autres c'est s’émanciper soi-même…

Profitons, encore, de ce témoignage : « (…) métis mental de tout, etc, j'ai pris chez les orientaux que juger, critiquer, blesser ou casser les autres c'est un poids inutile – donc soit vous êtes "pour" eux soit vous êtes "indifférent" (…etc) et vous, qui n’êtes pas dans ce désintéressement moral, vous vous tromperez toujours de vues sur moi. Cela me fait bien rire (médecine hindoue officialisée depuis au moins 2 500 ans, dans les petits villages où une fois par semaine ils se réunissent tous pour ce « rire-médicament » !!!). Pourquoi ces défauts à la "réception" chez nous ? Le résultat de notre éducation (charger agressivement les autres TROP TÔT !) c'est cette course à l'excellence, nous devons toujours prouver que nous sommes au maximum, que l'on ne peut rien nous reprocher. Comme si c’était l’essentiel !!! D'où nous récoltons (ce qui va avec) un excès sensible où nous croyons que les autres nous accusent toujours. Nous reprochent de ne pas être sans cesse " la/ le meilleur ". Calculs d’une absurdité répugnante : puisque, sur un million ou plus d’humains, seul-e un-e « serait » la/ le meilleur-e…tous les autres sacrifiés aux douleurs trop imméritées !!!

Aider à guérir les autres des travers graves de cette société c'est se guérir soi-même…nous-mêmes nous n’aspirons plus du tout à devenir de tels « meilleurs »…si bien gavés de barbaries !!!

"Aider" ce n'est pas faire croire à la facilité conte de fées, c'est guider sans masquer les difficultés du réel, les chaos du chemin et ne jamais dissimuler ce qui en chacun le fait foncer direct sur ce qui le blesse à long terme. Après, plus de souvenir de "comment ça s'est boutiqué" et donc embarras redoublés pour s’en sortir…Nous avions cette rigidité à toujours être au top – (pour que l'on ne nous "dise rien" !!!) – nous ne l’avons plus…C’était un peu comme l'égoïsme, l'excès y nuit. Donc battons-nous, encore et encore, contre ce "travers" : cela ira "droit" au cœur

"Aider" c'est aussi, dire non ! Ne plus se laisser aller aux démagogies ambiantes que l’on retrouve dans tous les milieux et sous tous les déguisements…et qui empêche tout vrai changement collectif !!! Oui oui – aider c’est dire non quand il faut, ils/ elles (les avachis auto-excuseurs d'eux seuls !) veulent que l'on "cautionne" tout d’elles /eux et dise oui à n'importe quoi. Afin de ne pas faire de vagues, par exemple !!! Résister à tout ceci c’est, concrètement, aider à ce que ces autres guérissent – puisque, à l’évidence » pour nous, c’est déjà fait !!! »

Bien intéressant témoignage si dense et parlant, n’est-ce pas ? Et qui nous suggère, pour cette aide à autrui ceci :

En fait, c’est un peu comme un phare dans la nuit pour ces autres !!!

............

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

............

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

............

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article