Qui resta enseveli-e dans son rêve depuis toutes ces années ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Qui resta enseveli-e dans son rêve depuis toutes ces années ?

Le fait que ce monde quitte trop souvent les rails du réel – contraint à visiter les têtes dominantes…ce que nous faisons depuis ces années – avec les rencontres de la réaction épidermique de la fuite apeurée de tout débat de fond. Et l’aveu sous-jacent que rien, ou presque, ne tient la route dans leurs inexcusables enfantillages…tous les soupçons se dirigent, directement, vers ces têtes pleines de vides. Et d’irresponsabilités – les pires, celles qu’ils ne veulent pas assumer !!!

Qui s’effondre enseveli-e dans son rêve depuis toutes ces années mortes ?

« Pour rétablir la communication [ la preuve qu’elle était coupée qu’il faille la rétablir], une seule solution s’impose : le modèle rhizomique, le réseau planétaire, sans tête ni carrefour, insaisissable et gratuit (p. 316 - Patrice Van Eersel – le Cinquième rêve - septembre 1995). » Ce qui sonne la trompette qui décoiffe : ainsi, TOUS ceux : celles que quelques années avant, des imposteurs qualifiaient de « rêveurs » sont les seuls qui sachent placer les pieds dans les pas de la vérité…tout ce temps perdu – puisque c’est exactement cela qu’il faut faire. Et il y a quelques années déjà, aucun argument ne pouvait leur être, raisonnablement, opposé…le coup de force illégal des égoïsmes ? oui…oui que détestable devient ce mot…et plus « infréquentable » encore qui s’en bâfrait !!!

La Terre supplante les rêves impossibles des pays (comme si un pays pouvait évincer la Terre ?)…et donc de « croire » plus dur que fer dans un pays (et pas dans la terre à terre Terre) c’est bien avoir le cerveau déréglé. Et clairement visible…de tels « durs rêveurs » doivent être franchement soignés (centres de désintoxication, par exemple !!!) …et tout le reste à l’avenant…ne « rien » comprendre ni ressentir, à ce point, sur un tel thème central (la preuve d’être vraiment dans le réel ou non !!!) vous disqualifie pour tout le reste !!!

Les indignations ne faisaient que commencer – cette fois- ci, un ouragan pointe…

…………….Qui resta enseveli-e dans son rêve depuis toutes ces années ?

Oui tous ces imposteurs (qui ont pris, indignement, la place d’autres, plus que nécessaires et vitaux pour nous !!!) doivent se voir balayés…

… par tout le vent qu’ils ont soulevé !!!

…….

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article