Larmes de crocodile ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Larmes de crocodile ?

Le pire serait de perdre du temps à découvrir est la larme de crocodile – il y a tellement d’autres choses à voir. Et qui fait bien plus rêver. D’ailleurs, durant cette recherche détaillée nous en oublions même son existence – oui à cette larme de crocodile !!! Existence qui ne devient intéressante que par cette eau légendaire. La compassion n’y ayant aucune part !!!

…OK que parce que le dessin pourfend la vieille légende des « fausses » larmes de croc & codile – elles ne sont pas « fausses » puisqu’elles existent – mais ne surviennent que hors de toute volonté…étrange anthropomorphisme qui AVEUGLE tant l’humain : tout « doit » avoir une volonté, une téléologie, une impulsion d’origine, un sens à ses gesticulations, oui un but caché (et l’homme « rationnel économique » vient dissimuler les pulsions bestiales sans jamais d’autorégulations – allons donc assez des contes de fées – le capitalisme reste une folie collective qui « doit » être régulée par les meilleurs méta-cadres sociaux !!!) – ici, le pauvre crocodile à larme gélatineuse sécrétée par un seul mécanisme corporel – se voit excité (sans sa volonté) par une étrange machine « féminine » (qui, avec un interrupteur, peut s’allonger de fragrances vulveuses qui provoquent la toute irritation)…

Mais la scène « globale » demeure trop gigantesque – les contrecoups des trois angles…la minerve-chouette de la sagesse à bouchon d’or sur le coronal…répercutée dans un gigantesque Crystal Palace. Serre interactive. Et créant des entrecroisements géométriques. Oui si significatifs de futur. Non initié – puisque non collés au passif passé, ils disent l’avenir juste à qui sait encore sentir et ressentir. Autres initiales initiées – pour initiatives concrètes !!! Le tout sur des rotules rotatives multiples : afin d’accéder à toutes les dimensions de l’univers. Pourquoi ? Allez donc voir et vous saurez, sauriens !!!

Enfin, si proche des chaussures en esquisses. Qui ne prennent complète formes que lors de la marche. Tout comme le projet de départ prend contour émergé au fur et à mesure de sa « réalisation » (compréhension + effectuation,) – oui le chien tant empli de toutes les tendresses pour l’homme. Qui le lui rend, aussi sec, en accélérant la suppression des espèces. Afin d’arriver plus vite dans l’absolu désert de son inexcusable solitude ? Il avait toutes les formes de vie afin de l’aider à se « réaliser » (compréhension + effectuation,) …et alors qu’en a-t-il fait ? Avant même de les connaître il en fait l’extinction toute des Lumières !!!

Ce chien si craquant symbolise toutes les amours sincères, gratuites et si attentives des animaux pour ce peu « fréquentable » homme des « uniques » convoitises. Sans argument aucun : allez expliquer pourquoi vos gloutonneries sans auto-restrictions ne méritent aucun éloge. Et que le « tout pour moi et rien pour les autres » capitaliste ne mérite que la prison. Éternelle. Pour atteinte au moral du futur, défaitisme nihiliste et plan de destruction systématique de toute civilisation, mon général…vous ne le croyez pas assez ?

Mirez ce commentaire internet d’une dite « écologiste » : «Je crois qu'il faut cesser de pointer un groupe pour la pollution ou autres problèmes. C'est ainsi qu'aucun problème ne se règle. Chacun est responsable d'acheter, de vendre, de vouloir sa part du gâteau même si minime. Nous sommes responsables de nos actes et besoins et, surtout, nous n'avons pas besoin de nous nommer des boucs émissaires. » Mazette quelle précipitation à collaborer à fond au capitalisme sauvage et destructeur. Donc :

*** Plus de « pollueur- payeur » - tout au contraire, qui pollue reçoit toutes les félicitations. Cela guérit la planète. Plus l’on pollue, plus l’on reçoit de félicitations. Moins on pollue eh oui moins de félicitations… « C'est ainsi qu'aucun problème ne se règle. » (citation)…quant à l’achat du pseudo client-roi – dans une unique politique de l’offre aucun CHOIX réel de possible qu’entre deux identiques gaspillages, mise au rebut des futurs possibles, oui entre deux produits « faussement » concurrents, etc. et autres tromperies du « Bonheur conforme » selon l’insurpassé François Brune !!!…donc afin de « guérir » la planète – surtout aucun changement de style de vie, on rend pires tous les égoïsmes actuels qui monopolisent tous les droits (toute critique reste « empêchée » oui faut le dire déloyalement !!!)… et… comme par magie, tout (ne) va (pas) changer. Entendez : la spéculation c’est normal – d’ailleurs cela « n’augmente jamais les prix » ni en stock ni en flux - c’est juste des perdants et des gagnants, « ils sont responsables de leurs actes et besoins » (citation / cotation) – d’ailleurs, le baril de pétrole change de mains mais rien ne change – pas de bénéfices survenant de l’élévation des prix non c’est le prétendu spéculateur perdant qui « offre généreusement » sa part au gagnant. Quel pathos non ? Tiens donc – où est le réel dans ces élucubrations indémontrables (sinon par excès de collaborationnismes !!!) ? Le tout aseptisé sort ses crocs cependant :

**** « Chacun n’est pas responsable de critiquer, d‘échanger le vrai, de vouloir sa part de changement même si minime. Nous ne sommes pas libres de parler et d’argumenter et, surtout, nous sommes désignés comme seuls boucs émissaires si nous savons présenter une structure de raisonnements fondés » ( citation vous savez de qui se prétend écolo, libertaire, rebelle, progressiste et tutti quanti mai pour mieux la jouer collabo !!!).

**** Avec elles/ eux l’irresponsable et hyper dangereux consommateur (« responsable et omniscient » selon ces collabos !) a tous les droits et le non consommateur (par choix si rationnel) plus aucun même pas de se défendre – puisque, surtout, nul-le n’a plus le droit de dire (raisonnements à l’appui) que ces consommateurs n’ont que le profil d’accusé-e-s … rappelons que les « boucs émissaires » sont ceux (celles ? avec boucs alors ?) qui transmettent les courriers émis entre les deux camps – tuer le messager n’annule donc pas le message !!!)

Rappelons, ici, le sinistre « commentaire » : « Je crois qu'il faut cesser de pointer un groupe pour la pollution ou autres problèmes. C'est ainsi qu'aucun problème ne se règle. Chacun est responsable d'acheter, de vendre, de vouloir sa part du gâteau même si minime. Nous sommes responsables de nos actes et besoins et, surtout, nous n'avons pas besoin de nous nommer des boucs émissaires. » Tout le sordide y est « avoué » - Résultats évidents – les assauts actuels des trop collabos – au point qu’ils en deviennent plus fanatiques que les capitalistes-mêmes – ne souillent plus qu’eux seuls …

…………………….Surtout « à partir de » leurs larmes…de crocodiles !!!

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article