Lorsque les appauvris paient 7 fois plus ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Lorsque les appauvris paient 7 fois plus ?

Les chiffres toujours probants de l'union SNUI- Sud Trésor solidaires viennent de tomber…ils sont pires que nous pouvions penser…– 71, 18 % sur les déciles des trop riches sur leur patrimoine imposable (qui "laisse la fiscalité du patrimoine en lambeaux" est-il commenté au Conseil Économique et Social), ne parlons pas de l'ISF et des autres impôts direct ("vision de la fiscalité en échec" puisque, au lieu de "favoriser" la croissance, elle l'empêche carrément: quel taux indécile d'incompétence !!!)…

...

… le pire, en effet, ce sont les impôts indirects (à bas la TVA très antisociale) où lorsque le dernier décile des 10 % les plus riches paie 1,1 le 1er décile des 10 % les plus pauvres en paie 7…oui vous avez bien lu : 7. oui oui, 7 pour 1,1 : la preuve est, désormais, juridiquement opposable que les impôts indirects sont l'injustice la plus directe…

...

… de telles iniquités sont clairement indignes. Et l´ex "bouclier fiscal" ne devrait exister que pour les pauvres…puisqu'il est clair que (tout confondus) leur taux de prélèvement global est, parfois, bien supérieur à 50 % de leurs maigres revenus (comme l'a relevé, entre autres, Thomas Piketty). Que la honte soit sur ces trop riches du tout dernier décile pour l'honneur, en tout cas…

...

La crise et le déficit public obligent à augmenter les impôts ? La solution est toute trouvée « Taxons les pauvres ! », pour les punir de n'avoir pas su devenir riches et de mettre ainsi des bâtons dans les roues du " destin commun ". Ils sont nombreux, ça rapportera. Et la surprise est grande de découvrir, en action, un système « régressif » où plus vous êtes riche moins vous payez. Et donc le poids de la fiscalité se retrouve, surtout, sur le dos de « l’appauvri » (concept plus adapté que le « pauvre » !). Cet appauvri (et l’on comprend alors pourquoi il a été appauvri !) paient 7 fois plus que le riche. Oui même pour l’impôt sur le revenu, à travers la CSG. CSG qui rapporte plus que l’impôt sur le revenu c’est dire : Cette nouvelle description du réel complète la compréhension de l’article comment les multinationales paient bien moins de fiscalité que les particuliers -

http://www.imagiter.fr/article-les-multinationales-paient-beaucoup-moins-que-les-particuliers-120890788.html

………………………………………******

« Proportionnellement, les pauvres paient donc bien plus d’impôts que les riches en France. C’est ce que l’on appelle un impôt régressif.

..
Un impôt régressif, ça veut dire quoi exactement?

..

Prenons l’exemple d’un individu avec 1.000 euros de revenu mensuel faisant face à un taux d’imposition de 50% et à un autre individu disposant de 5.000 euros de revenu mensuel et confronté à un taux d’imposition de 30%.

..

«Avant impôts, le premier gagne 1.000 euros et le second 5.000 euros, soit un écart d’un à cinq. Après impôts, les premiers gagnent 500 euros et les seconds 3.500 euros, soit un écart d'un à sept. Le système fiscal accroît les inégalités», détaillent Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez dans Pour une révolution fiscale.

Maintenant, imaginons que ces mêmes individus soient confrontés à un taux d’imposition identique, par exemple 40%. «Avant impôts, l’écart est toujours d'un à cinq. Après impôts, le premier tombe à 600 euros et le second, à 3.000 euros, soit de nouveau un écart d'un à cinq. Le système fiscal est neutre vis-à-vis des inégalités.» C’est ce que l’on appelle un impôt proportionnel.

Combien rapporte l’impôt sur le revenu (IRPP)?

Moins que la CSG. En 2013, il a rapporté 67 milliards d’euros à l’Etat, alors que ce dernier a récolté 90 milliards avec la CSG –acquittée par quasiment tous les citoyens. Et nous sommes encore très loin des recettes procurées par la TVA: 136,3 milliards d’euros l’an dernier. Cette fois-ci, cet impôt est bien payé par la totalité des citoyens, plus pauvres compris. »

http://www.20minutes.fr/economie/1430503-20140820-pauvres-paient-impot-revenu-vraiment

..

Cette fiscalité ? « Elle traduit également ce "relâchement du contrôle sur les classes dominantes" dont parle Alexis Spire dans son dernier livre : « Faibles et puissants devant l'impôt »

« J’utilise le terme d’illégalismes, emprunté à Michel Foucault, pour rompre avec une vision social blind de la fraude qui tend à en faire un problème moral et à occulter les formes différentes qu’elle peut prendre selon les classes sociales. Je pense qu’il faut en effet distinguer les illégalismes populaires qui consistent à transgresser explicitement la loi en s’exposant au contrôle de l’administration et les illégalismes des classes dominantes, qui consistent à utiliser les failles du droit en faisant jouer une règle contre une autre, de manière à pouvoir toujours afficher « sa bonne foi ». Si, comme le montre Piketty, le système fiscal français est devenu régressif à partir d’un certain niveau de revenu, ce n’est pas seulement à cause des innombrables niches fiscale. C’est aussi en raison d’une gestion différentielle des illégalismes fiscaux qui tend à entériner, voire à amplifier, les inégalités déjà inscrites dans le droit. »

http://www.contretemps.eu/interviews/imp%C3%B4t-riches-imp%C3%B4t-pauvres-%C3%A9vitement-contr%C3%B4le-fiscal-par-classes-dominantes-entretien-ale

….

Comment l’aberration de ne taxer que les appauvris s’est mise en place ?

….

http://www.alternatives-economiques.fr/taxons-les-pauvres_fr_art_1091_54351.html

En ce qui concerne le patrimoine ( voir, aussi, le post « Le règne des oligarchies »…) clair que les appauvris paient 7 fois plus !!!

...

Vérifications par le réel ??? …Vous pouvez y participer oui…

...

A rajouter, désormais, dans chaque blog – nous devançons ce que vous nommez "actualité" – cette rubrique le prouve. Dans ce qu'il y a de plus essentiel. Les nouveaux penseurs ne se font pas attendre : ils étaient déjà bien là…maintenant c'est l'envol !!!

...

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Lorsque les appauvris paient 7 fois plus ?

Après un bref aperçu de ce à que nos impôts financent (services publics, budget de l'Etat, sécurité sociale...), présentation de la différence entre impôt progressif (l'impôt sur le revenu) et prélèvements proportionnels (TVA, CSG, cotisations sociales...). La part du proportionnel est, au fil des ans, de plus en plus importante, comparée à l'impôt progressif, au détriment de la justice fiscale.

Publié dans économie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

voyance gratuite par telephone 10/02/2016 15:33

Vraiment agréable ce site et en plus il est complet et simple en recherche. Je t’en remercie beaucoup pour ces moments de détente .